• XavO
    XavO
    L'écologie, c'est comme la diététique ou l'hygiène. Ça emmerde tout le monde, mais faut y passer. Je suis donc content de voir que le grand temple de la consommation qu'est devenu TT commence à donner des signes de lucidité. Il était temps. Des articles existent sur ce sujet sur le web depuis quelques temps (Gus and co, Ludovox...). J’ai moi-même écrit plusieurs articles sur Ludigaume, il y a maintenant plus d'un an (http://www.ludigaume.be/lg_article.php?id=258). La Radio des jeux a également traité ce sujet. Gus and co et Ludigaume ont mis en place un Ecoscore sur chaque fiche de jeux (plein de défauts mais il a le mérite d'être en place). A quand sur TT ?
    Le problème est tout simple : nous avons théoriquement consommé les ressources de la Terre début mai en France (en août pour la planète). L'effort à fournir est donc une réduction de notre empreinte de l'ordre de 59%. Je vous laisse vous représenter ce que cela veut dire. 59% de moins d'objets, de services, de déplacements, de nourriture..etc. Les études montrent que les ménages, vous et moi, pouvons agir pour 25% concernant l'empreinte carbone, le reste appartient aux collectivités et aux entreprises. Vous avez maintenant une idée de l'effort que cela implique. Evidemment, la consommation de jeux doit être questionnée. Déjà parce qu’il est plus aisé de lever le pied dans ses achats de jeux que dans le chauffage de sa maison ou ses trajets quotidiens. Ensuite parce que la consommation a ceci de particulier qu'elle va orienter l'ensemble de l'économie : c'est un choix individuel qui a une répercussion collective (et donc on tape dans les 75% restant pour l'empreinte carbone). Merci le capitalisme (qui n'a pas que des défauts, loin de là). Le secteur a vraiment besoin de se métamorphoser. Il y a trop de jeux, pas assez chers, produits trop loin et trop souvent avec des matériaux plastiques. Cela doit changer. Cela va changer.
    XavO
    XavO
    Je suis heureux de constater que la contradiction apparente a disparu. Il reste quelques points de désaccord...
    Quand mon gamin fait une connerie, oui, parfois, je le réprimande, lui explique ce qui est mal dans ce qu'il a fait, ce qu'il doit faire de bien et CELA NE SE DISCUTE PAS. Pour moi c'est ça faire la morale. Imposer son point de vue, drapé dans es valeurs. Si je vous dis que TT est devenu un grand temple de la consommation et que je demande quand cette question sera prise en compte ici, je ne vous fais pas du tout la morale. Je vous fais part de mon avis (qui peut être contredit) et de mon interrogation (à laquelle vous pouvez choisir ou non de répondre). Mais admettons votre point de vue et donc que je vous fasse la morale. Donc la discussion doit s’arrêter ? On peut se dispenser d'agir ? "Allez hop, lui il fait la morale alors c'est bon les gars, il n'y a plus de problème on fait comme on veut" ? Non. Le problème reste entier. Alors pourquoi ne pas en discuter et tergiverser à discuter d'autre chose ?
    Vous avancez ensuite un argument dangereux : celui de la légitimité à faire une connerie sous prétexte que d'autres l'ont faite par le passé. L'argument est dangereux car appliqué à l'ensemble de la sphère publique, il nous conduit à mon avis droit dans le chaos. Il est également dangereux car il implique que le niveau d'information et la situation actuelle sont équivalentes aujourd'hui et avant, à savoir il y a 5, 10 ou 20 ans. "ouais ben papy il allait se baigner dans ce lac quand il était petit, alors, pollué ou pas, j'y vais !". Outre sa dangerosité, vous avouerez que l'argument fait peu appel à l'intelligence. "Attends l'autre il s'amuse à rouler à contre-sens, j'ai le droit de faire pareil !". Cela fait plus de 10 ans que des personnes expliquent que le secteur des jeux de société est frappé par la surconsommation, plus de 10 ans que des personnes font le constat qu'elles jouent bien trop souvent une unique fois à leurs jeux et qu'elles ont des jeux sous cello qui ne seront surement jamais joués. Les alertes du monde de la recherche sur la question écologique ont été reprises jusqu'à plus soif ces dernières années dans les plus grands médias. Le niveau d'information de monsieur tout le monde sur le sujet me semble important. Aujourd'hui, beaucoup de personnes ont une consommation raisonnée de tout, il l'appliquent aux jeux sans jamais avoir été des boulimiques. Tout cela n'a rien à voir avec la liberté. Le monde a changé mais je crois que la représentation que nous en avons a encore plus largement évoluée en intégrant le fait environnemental. Je pense que les expériences que nous avons tenté jeunes seront à jamais différentes de celles de nos enfants. Je suis entièrement d'accord avec vous sur le fait qu'ils doivent au maximum faire leurs propres expériences, quitte à se prendre quelque revers, gadins et autres déconvenues. Mais j'ai aussi une grande confiance de le sens des responsabilités de mes enfants. Ils ne voient absolument pas les possibles en intégrant le monde tel qu'il était il y a 20 ou 30 ans. Ils sont dans le présent. Ils ont intégré le changement. Ils savent quel est l'état du monde que nous leur laissons et pourquoi il est ainsi.
    Et donc, pour en venir au fait, TT dans tout ça ? Comment intégrez-vous ces changements ?
  • XavO
    XavO  a posté un avis.
    il y a 8 mois
    Descent : L'Autel du Désespoir
    La meilleure extension
    sur Descent : L'Autel du Désespoir
    XavO

    XavO
  • XavO
    XavO  reviewed.
    il y a 8 mois
    Descent : L'Autel du Désespoir
    La meilleure extension
    sur Descent : L'Autel du Désespoir
    XavO

    XavO
  • XavO
    XavO  a posté un avis.
    il y a 8 mois
    Descent : voyage dans les ténèbres
    Chef-d'oeuvre
    sur Descent : voyage dans les ténèbres
    XavO

    XavO
  • XavO
    XavO  reviewed.
    il y a 8 mois
    Descent : voyage dans les ténèbres
    Chef-d'oeuvre
    sur Descent : voyage dans les ténèbres
    XavO

    XavO