This game has been added to the database at Jan 11, 2018

edition 2018
Par Frédéric Henry
Édité par Monolith

Standalone
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Amazon

BGCC vs Conan

Pour ceux qui étaient passés à côté, Batman : Gotham City Chronicles est le fils spirituel de Conan.
Donc à priori, si le système de jeu du cimmérien (le THS) ne vous a pas convaincu, celui du chevalier noir aura du mal à faire mieux, car il s'agit du même moteur de jeu.
Petit rappel rapide pour les nouveaux au fond. Le THS (ou Tactical Homeostatic System) repose sur la gestion de l'énergie de son personnage pour réaliser tout type d'actions (déplacements, combat en mêlée ou à distance etc), et ce d'une manière désynchronisée. Chaque joueur va pouvoir agir à sa guise (ou presque) en tentant de coopérer au mieux avec ses partenaires.
Les deux principaux défauts que je trouve à ce système :
- les tours des héros à vide, car lorsqu'on n'a plus suffisamment d'énergie à sa disposition pour agir, il est plus sage de se déclarer au repos. Dans ce cas, on récupère plus d'énergie, mais on ne peut plus faire d'actions durant le tour des héros. C'est thématique (et tactique car il faut savoir le faire au bon moment) et découle du système de jeu, rien à dire à cela, mais ludiquement parlant, c'est un gros bémol. Même si on participe toujours (plus ou moins) aux discussions autour de la table, nous ne sommes plus que spectateur du jeu auquel on joue, et ça peut parfois durer...
- la résolution de la quadrature du cercle, car il faut bien le dire, c'est le revers de la médaille à un jeu aussi riche tactiquement parlant. La très grande liberté qu'offre le système de jeu (ce qui fait sa force sans aucun doute) tend parfois (voire souvent lors du dernier tour de jeu) à devenir un casse-tête mathématique pour tenter d'optimiser ses actions au mieux... même si les dés vous rappellent inlassablement que ce sont eux qui décident....
... et là sans être réellement un défaut en soit, il y a ces fichues faces blanches ! Car même si les dés sont relançables, ils possèdent TOUS une face blanche, donc le fumble est TOUJOURS possible ! Et là c'est l'amateur de kubenbois qui parle : c'est juste hyper frustrant de sortir un jet foireux improbable alors qu'on a "techniquement" bien joué le coup...

Passés ces écueils (qui le sont pour moi), ce système est vraiment malin, ludique et je dirais même cinématographique. Le jeu vous offre la possibilité d'être LE héros et cela se traduit par d'excellents moments passés autour de la table et dont certaines parties resteront gravées dans vos mémoires de joueur (cf. le mega fumble à 4 dés rouges !).

Bon j'avoue j'ai un peu digressé mais revenons en à BGCC en lui-même.
Ce nouvel opus made in Monolith vous permettra d'incarner le chevalier noir ainsi que tous les membres de la bat-family et autre Commissaire Gordon, Bullock ou Montoya, au travers de missions aussi diverses que variées.
La principale plus valus vis à vis de Conan est ici que chaque mission (ou presque) permet aux joueurs de choisir leur héros parmi certains disponibles (les scénarios de Conan imposaient les protagonistes, ce qui manquait un peu de souplesse ludique). Petit regret : le jeu maintenant limité à 4 joueurs, contre 5 pour Conan.
A cela s'ajoute la possibilité de customiser son héro avec des batgadgets selon sa mission. C'est un énorme plus car les choix ne sont pas anodins et qu'il y en une vingtaine de disponible, du batarang classique au gel explosif en passant par le grappin vous permettant de grimper partout sans malus (vous voyez tout de suite le côté cinématographique là !).
D'autres points ont également été améliorés par rapport à Conan :
- les héros ne sont plus éliminés, mais juste neutralisés (même si dans les faits, un héro neutralisé doit se mettre en repos et attendre...).
- certaines compétences ont disparu (en particulier "bloqueur" qui pouvait paralyser un joueur pendant une partie ou presque).
- toutes les capacités de défense et de relance sont maintenant capées, ce qui engendre encore plus de dilemmes
- les plateaux de jeu ne laissent plus de place à l'interprétation grâce à l'intégration d'un système astucieux de marquage de zone.

Petit bémol cependant concernant les règles (la jurisprudence règles V2 de Conan est passée par là), qui même si elles ont le mérite d'être exhaustives (doux euphémisme...), elle sont assez indigestes et requiert une sacrée concentration. Elles sont en effet quasi exclusivement basées sur des logigrammes et grand coups de conditions/conséquences/boucles rétroactives etc...
Pas que ce soit foncièrement compliqué, mais il faut un minimum s'accrocher.

Pour parler des choses qui fâchent :
- l'absence (inexplicable) d'index, car avec un livret de règle de 60 pages, il est fastidieux de retrouver un point de règle précis (concernant ce point, le modèle pour moi est FFG)
- l'absence (inexcusable) de fiches de compétence, car quand il en existe une quarantaine, que son héros en possède une dizaine, associées à des niveaux, et qu'on doit aller farfouiller à la fin du livret de règle, qu'il n'y a pas d'index et que les compétences ne sont pas nommées sur les fiches des héros... bon courage (heureusement la communauté est passée par là pour combler ce manque)
- l'absence (très regrettable) de compartiments pour ranger/trier les dizaines de jetons et tuiles histoire de faciliter la mise en place des scénarios
- l'absence (dommageable) de petits anneaux de couleurs pour différencier les sbires (ceux de Conan sont trop petits...) car quand il y a 3 ou 4 figurines de 4 ou 5 types différents sur le plateaux, et bien c'est difficilement lisible. Cela rend donc l'étape "peinture" quasi indispensable...

Mais au-delà de ces quelques gros bémols pour moi (au regard du prix), BGCC c'est :
- 2 énormes boites au look qui en jette grave
- de magnifiques figurines, de héros charismatiques et vilains emblématiques du Bat-univers, bien rangées dans leur boites dédiées
- de magnifiques plateaux de jeu, immersif à souhait (Ace chemicals, le commissariat, le métro abandonné et Crime alley)
- une vingtaine de scénarios pour des heures et des heures de jeu

En résumé, pour tout fan du chevalier noir, je crois que ce jeu est un "must-have".
Ni plus.
Ni moins.
Pour les autres, essayez-le pour vous faire votre propre avis ;)

PS : alors BGCC ou Conan ? Et bien je dirais que quasi seul l'univers pourra trancher la question. Balancer des tempêtes d'éclair, faire tournoyer sa hache ou réveiller une armée de squelettes, ça le fait aussi :D

 See other reviews...

Comments

Default