Superbe fond et très jolie forme...

9,6
Bon, on ne va pas mentir, le design, l'ambiance du jeu, l'univers sont assez particuliers. Moi, j'adore. Des bestioles, des monstres, des magiciens, des trucs, des machins... dans tous les sens, de toutes les formes, de toutes les couleurs.
Mais ça pourrait ne pas plaire à tout le monde, c'est un style fantastico-steamo-chaotico-punk auquel il faut adhérer. En tout cas, tout est cohérent, ça se tient très bien, vu que c'est un seul artiste derrière tout ça.
Voilà pour la forme.

Passons au fond!
Un deckbuilding hyper-interactif : on a six cartes en main, deux actions et un recrutement par tour ( = un achat). La pose des marchands est gratuite, celle d'un rebelle (avec valeur d'attaque et défense) ou d'un soutien (bonus divers, procurant par exemple action ou recrutement supplémentaire) coûte une action.
On monte sa petite armée du mieux qu'on peut, avant d'aller se frotter aux gardes de la ville, aux monstres qui l'assaillent, ou à celle d'un autre joueur... Et que de violence, cette petite armée, montée avec tant d'amour finira à moitié balayée à chaque assaut! Ici, pas question de s'attacher à ses troupes, pas question d'être trop attentiste, il faut foncer (pas trop tête baissée non plus).
Le but, c'est d'engranger des points de victoire et prendre possession de quartiers (et surtout du bonus associé). Une course dans laquelle il vaut mieux ne pas se lancer trop tard!

Pour nous aider, des pierres magiques! Mais à usage unique! Argh! Et que l'on achète comme un rebelle ou un soutien (re-argh!). Mais bien employée(s) et pour peu qu'on ait le bon soutien, ça peut faire des merveilles!
Votre adversaire a une armée plus grosse que la votre? Qu'à cela ne tienne, téléportez-la sur la vilaine bestiole encore plus grosse là-bas, et piquez lui son quartier à moindre frais tandis que ses troupes craquent sous les dents d'un grand dévoreur.

Bref, c'est tactique, c'est tendu, c'est rigolo, c'est vil, c'est malin, et la rejouabilité est énorme : entre les événements aléatoires, les nombreux decks, les différents meneurs de faction, et les différents quartiers, il y en a pour des heures.

Je recommande (vivement).

NOTE : Pensez à protéger vos cartes! Elles sont belles, mais fines (mais belles!).

Comments

Default