This game has been added to the database at Mar 9, 2018

edition 2018
Par Wolfgang Warsch
Illustré par Oliver Freudenreich
Édité par Nürnberger Spielkarten Verlag
Distributed by Oya

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Pas de partage. Pas de convivialité.

Je n'ai joué qu'une seule partie. D'ordinaire, je poste un avis après plusieurs, mais cette fois-ci, le jeu ne m'a absolument pas donnė envie de lui donner une chance supplémentaire de me convaincre.

Je lui reproche :
- un ennui profond. On ne communique pas, d'aucune manière (ni parler, ni faire de gestes, ni de regards insistants). Bref, il n'y a pas d'ambiance. Je ne passe par aucune palette d'émotion hormis l'ennui.
- la mécanique ne me plait pas. Devoir constituer un alignement de cartes sans communiquer me pose problème. Parfois ce sera simple si les cartes ne se suivent pas immédiatement, parfois ce sera impossible si les cartes sont consécutives.
- pas de progression possible : mis à part, eventuellement, mieux connaître le groupe. Mais il faut vouloir lui laisser une chance. Or, la première impression n'en donne pas envie. Et comment progresser dans un jeu sans mécanique objective (sans axe stratégique ou tactique).
- ce jeu ne raconte rien et ne permet pas le partage. Je ne parle pas d'histoire ou d'aventure. Je parle de retours sur la partie, sur des moments mémorables que l'on se plait à raconter parfois plusieurs jours plus tard. Il ne reste rien après la partie. D'où mon titre. Il manque l'aspect société et convivialité.

Je peux comparer ce jeu à hanabi. Pas de communication verbale (sauf en utilisant un indice dans le cas de hanabi) et devoir réaliser des suites. Mais dans hanabi, il y a une courbe de progression, de la réflexion, un véritable challenge : la réussite est due à des efforts de réflexion et pas à la chance d'avoir eu un bon timing.

Je peux le comparer à un just one, pour l'aspect "faire des choix sans communiquer, tout en faisant des paris sur ce que les partenaires de jeu pensent. Ici, on partage quelque chose. On revient sur des associations de mots...

Bref, ce jeu ne m'a pas plu et à aucun de mes partenaires de jeu. Je veux partager quelque chose, pas regarder les autres avec des yeux de poissons morts). C'est mon avis.

Question recurrente : Est-ce un jeu ? Pourquoi pas. Mais tous les jeux aux mécaniques originales ne sont pas tous bons. Il n'y a pas si longtemps, j'avais lu un article de Mr Phal qui se moquait des jeux "Pipi caca" avec association d'idées (avec raison d'ailleurs). Je trouve que dans le cas de the mind, on se trouve dans cette catégorie de jeu tenant sur une idée vite développée (sans l'aspect pipi caca). On trouve beaucoup de ces jeux en grande surface (toutourista, pie face, questions de merde, blanc manger coco...) ou sur kickstarter (explosif kittens, babies vs bears). Ils ne sont pas mémorables.

Qu'il ait été primé à cannes me désole : la prime à un jeu qui sera vite oublié et qui ne plaira pas forcément au public l'ayant acheté. Le grand public veut des jeux qui fassent rire. Il en fera deux ou trois parties puis ce jeu sera rangé au profit d'autres plus amusants et conviviaux (uno, ...) dans la même gamme de prix. Il n'y a pas de condescendance dans cet avis. Juste une réflexion personnelle. Maintenant, le jeu à été primé. Tant mieux pour lui. Je respecte mais critique ce choix.

 See other reviews...

Comments (5)

Salmanazar
Salmanazar
Bah puisqu'il a été élu à Cannes et que je suis pas d'accord, je m'en vais te le descendre avec mon avis qui du coup est plus une analyse en réaction.
warlath
warlath
Il y a 2 parties dans mon commentaire. Une partie avis concernant le jeu en lui-même et les sensations qu' il m'a procurées et une autre, plus restreinte, sur mon avis face au choix du FIJ.

Et mon avis est argumenté : j'exprime ce que je n'ai pas apprécié dans ce jeu. En quoi est-il donc irrecevable ? Il est tout aussi légitime que ceux qui l’encensent. Certains apprécient ce que j'ai détesté. Simplement, j'argumente, j'explique mon avis. J'ai écrit que le choix du jury me désolait. Je le respecte néanmoins. Je n'ai pas crié à l'arnaque. J'exprime mon désappointement vis à vis de ce choix. Et j'explique pourquoi je pense cela.

Par ailleurs, je n'aime pas les jeux comme Détective qui a été primé (pour des raisons que j'ai expliquées dans les commentaires de l'actu). Je n'ai pas créé un avis sur ce jeu. Je ne commente que des jeux auxquels j'ai joué. Donc je n'apprécie pas que l'on remette ainsi en cause mon honnêteté intellectuelle (procès d'intention).

Enfin, j'ai joué à ce jeu il y a quelques mois et je pensais avoir déjà donné mon avis. J'ai voulu le relire suite à la nomination et me suis aperçu que je n'avais pas noté d'avis (ce qui m'arrive pour bon nombre de jeux : Ganymède par exemple : je ne l'ai noté qu'après quelques mois). J'ai donc rectifié.
Salmanazar
Salmanazar
Vous avez tout à fait le droit de ne pas aimer le jeu et vous expliquez très bien pourquoi.
Vous avez tout à fait le droit de l'écrire.

Et mon commentaire reste vrai :
- votre avis intervient juste après l'élection de Cannes et ce n'est le hasard. Si le jeu n'avait pas été élu, pas sûr que vous auriez mis un tel avis aujourd'hui.
- votre avis descend le jeu
- vous n'êtes pas d'accord avec la décision du jury de cannes et analysez pourquoi le jury se serait trompé.
warlath
warlath
Relisez votre 1er commentaire : la manière dont il est redigė est péremptoire, me fait passer pour un haineux sans culture et traduit un jugement de valeur en dénigrant la légitimité de mon avis (qui n'aurait d'autre motif que celui de descendre un jeu parce que je n'ai pas apprécié le choix du jury). Le ton de la phrase y est pour beaucoup dans un commentaire à l'emporte pièce.

Comme je l'ai précisé, j'aurais dû le commenter plus tôt, mais je ne passe pas ma vie à noter les jeux (j'argumente beaucoup à chaque fois, cela prend du temps). Le prix a remis ce jeu sur le devant de la scène. C'est donc normal que je m'y sois de nouveau intéressé. C'est le rôle d'un prix que d'attirer l'attention (en positif ou négatif ). Je ne fais que profiter de l'avis pour parler du choix du jury. Je tiens compte des nouvelles informations.

Enfin, j'explique pourquoi je ne suis pas d'accord avec le jury. Je ne dis pas pourquoi il s'est trompé. Je ne donne pas de conseil au jury. Je respecte sa décision.
Default