Less is (Glen) More

9,0
Alors que la tendance générale est plutôt à la surenchère et à la profusion de matériel clinquant (je n'y ai pas encore joué, mais la 2de édition de Glen More ne semble pas faire exception), on a ici un jeu dont le matériel est réduit à l'essentiel, sans fioritures ni strass ni paillettes (en même temps, c'est un peu la marque de fabrique d'alea), et ce pour servir des mécaniques hyper efficaces. Less est ici vraiment More. Sobriété et Profondeur sont dans le même bateau et aucun ne tombe dans le Loch.

A mon tour : je prends (et paie, si requis) une tuile bâtiment/paysage, je la pose (pas où je veux), j'active les tuiles adjacentes (y compris diagonales) et éventuellement je recours au marché pour vendre/acheter des ressources (pas mille, juste cinq, point). Les tours s'enchaînent de manière rapide et fluide. Il faut certes réfléchir où poser quoi mais ça avance à bon train. Tic, tac, tactique. Trois niveaux de tuiles, un décompte de quelques majorités à chaque changement de niveau et quand les tuiles sont épuisées, rideau. Enfin, après un dernier décompte qui peut faire vous faire pousser des cris de cornemuse car malheur à vous et à votre clan sur 6 générations si vous avez construit (bien) plus que les autres ; il vous en coûtera une sévère perte de points et peut-être la victoire. Il faut bâtir ef-fi-ca-ce, on vous dit. Ce jeu sobre pousse la sobriété jusqu'à l'exiger de la part des joueurs. Génial. De ce fait, l'interaction est aussi âpre qu'un blend qui aurait malt tourné. Re-génial.

J'avais déjà été émoustillé par la découverte sur le tard d'Helvetia (injustement méconnu et qui mériterait selon moi une réédition au même titre que Rococo et Glen More), mais là, je suis à deux doigts (de Whisky) de lui décerner un 10 et de canoniser dans la foulée Matthias Cramer dans mon Panthéon ludique. Pour ma part, j'aurais préféré 1000 fois une réédition aussi sobre que le jeu de base, sans empiler ampoulément les trucs et les machins, sans toucher aux règles, en améliorant simplement la lisibilité des tuiles, voire en rééquilibrant certaines ou éventuellement en en rajoutant une paire pour plus de variété. C'est. Tout.

J'écris cela sans critique particulière vis-à-vis des Chroniques non encore testées, mais juste en songeant que j'aurais aimé pouvoir encore accéder facilement à ce jeu, d'une telle richesse, sans avoir à hypothéquer la mienne.

Comments (9)

thom's779
thom's779
Grand fan de glen more j'ai les deux versions et elles ne font pas double emploi!
La grande est bien plus variée il y a de tout dans les chroniques certaines que je n'aime pas d'autres que je juge indispensables. Quel plaisir de jouer aussi avec un tel matériel (dont les pièces métal).
La petite me suit à chaque vacances. Glissée dans une boîte plus grosse un condensé de jeu à l'allemande dans un petit volume.
Mi-Bantou
Mi-Bantou
Ah ben voilà, le beurre et l'argent du beurre, c'est ça qui serait bien ! Puisqu'elles ne font pas double emploi, je plaide pour pouvoir remettre la main sur la p'tite boîte à un prix normal de p'tite boîte (d'autant que je joue en général plus quand je suis en vacances...).
Le Zeptien
Le Zeptien
Je ne suis pas d'accord avec vous au sujet de la réédition. Bien que possédant la petite boite de chez Alea depuis sa sortie, je me suis laissé tenté par la grosse boite de Supermeeple... et je dois dire que non seulement cela m'a permis de ressortir le jeu sans difficulté avec certains joueurs (ce qui n'était pas le cas notamment avec les tuiles et les aides de jeu dans la langue de Madame Merkle), mais qu'en plus j'ai totalement redécouvert Glen More. Le matériel est bien plus agréable (mention spéciale au petites boites de rangement en forme de livres et aux plateaux centraux) et les fameuses "Chroniques" ne sont pas inintéressantes, loin de là. Bon, sur les 8, je pense qu'il y a en a peut-être 3 qui sont un peu anecdotiques (cela dit, on peut les jouer ensemble), ok... mais les autres ne boursouflent pas le jeu. Elles apportent un vrai plus. Les VI et VIII m'intriguent, j'aimerais bien les jouer prochainement. La VII est sympa avec ce système de votes (on y a encore joué aujourd'hui même). La V "L'ode au Haggis" (tout un programme) est plutôt marrante.
Enfin bref, si vous en avez l'occasion, je me permettrais de vous conseiller de ne pas bouder le plaisir de pratiquer ce très bon jeu de M. Cramer (dont j'aime beaucoup également Lancaster et son extension Henry V) sur cette réédition au matériel de qualité et avec des options de jeu qui enrichissent élégamment Glen More. ;-)
Mi-Bantou
Mi-Bantou
Merci pour cet avis qui est de bonne augure pour ma partie à venir de cette 2nde version du jeu. Elle est en effet programmée, ayant trouvé une amie qui se l'est procurée. Mais elle-même et d'autres amis préfèrent les règles de base de la "petite boîte" (hors ajouts apportés par les chroniques). Je ne me prononce donc pas encore sur ces apports ni même sur les changements apportés dans les règles. Je reconnais que ce qui pêche avec la petite boîte (dont je me rends compte ici qu'elle n'a même jamais été francisée), c'est la lisibilité des tuiles. Il n'en reste pas moins que pour un jeu de ce calibre, dépenser 60-65 euros neuf, nonobstant la qualité des extensions et du matériel, nécessite pour moi d'être pleinement convaincu (et de virer deux jeux de mon étagère pour y caser la grosse boîte). Même si on n'atteint pas ici les sommets de la réédition deluxe de Rococo, il est vrai. Comme l'écrit plus haut Thom's779, les deux boîtes ne font apparemment pas doublon. Donc il n'aurait pas été commercialement idiot de relancer le jeu dans une réédition plus proche de la première. C'est d'ailleurs la trajectoire éditoriale qu'ont connue d'autres jeux, comme Puerto Rico dont la version initiale (celle dont je dispose, en allemand) était aussi affriolante qu'un tableur excel au bal des experts-comptables, qui a ensuite connue réédition plus lisible, plus esthétique avant de terminer en version Deluxe (ou jubilé, je ne sais plus) sans que le prix ne s'envole. Bref, le plaisir est dans la diversité et je verrai comment éventuellement chroniquer ces chroniques après m'y être frotté. Bonnes parties !
Mi-Bantou
Mi-Bantou
Sinon, merci aussi pour le tuyau concernant Lancaster. Je suis passé à côté et on m'en dit aussi le plus grand bien.
Salmanazar
Salmanazar
+1 pour Lancaster. Cet auteur est excellent.
Mi-Bantou
Mi-Bantou
Il paraît, en effet. J'en viens à préférer les rééditions anniversaire (même pas deluxe) minimalistes des succès d'alea qui ont pour presque seul mérite de rendre ces jeux à nouveau disponibles et de leur donner un nouveau coup de projecteur (notre dame, l'année du dragon...). Les jeux restent moches mais on sait où on met les pieds sans se couper un bras à l'achat.
morlockbob
morlockbob
y pourrait quand même faire un petit effort....changer de sombre par exemple :-)
morlockbob
morlockbob
tout comme ENdeavor, réédition outrancière et inutile dans ce modèle surdosé
Default