This game has been added to the database at Jul 24, 2009

edition 2009
Par Walther Mac Gerdts
Illustré par Alexander Jung
Édité par Oya
Distributed by Oya

Standalone 2 editions
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon

Bon

Les points positifs :

+ vrai bon jeu de développement / gestion / diplomatie / affrontement (un peu quand même)
+ jouable jusqu’à 6, et dès 2 joueurs (avec variante, même si ce n’est pas la meilleure configuration)
+ rapport simplicité / richesse de grande valeur
+ plateau de jeu recto-verso, l’un plus terrestre, l’autre plus maritime
+ les débuts de parties proposent au moins 3 ouvertures différentes
+ la roue pour les actions est une superbe trouvaille, imprimant son rythme avec des choix cornéliens
+ 3 ressources distinctes, à bien synchroniser et articuler si on veut être efficace
+ recrutement limité sur les villes (1 à 3 unités par tour), ce qui demande de l’anticipation
+ spécialisation de chaque ville dans la production d’une seule ressource, et prix de construction dépendant des villes environnantes (équilibre à trouver)
+ les technologies apportent du piment, et il est ingénieux que le premier obtienne des points de vicoire, cependant pour un prix suppérieur, ce qui là encore diversifie les stratégies
+ les points de victoire s’obtiennent de diverses manières, ce qui multiplie les stratégies potentielles
+ le nombre de personnages étant limité, il faut surveiller les adversaires, pas seulement sur la carte
+ la guerre seule ne mènera pas loin, il faut plus pour réussir !
+ l’idée des temples détruits permet des attaques ciblées sans tomber dans l’affrontement massif
+ résolution des combats aussi simple qu’efficace

Les points négatifs :

- matériel de qualité, mais un peu fade dans les choix de couleurs
- comme dans tout jeu de diplomatie, si celle-ci est efficace, la fin de partie peut durer
- plus le nombre de joueurs est faible, moins le jeu donne ce qu’il a dans le ventre

Verdict sans (r)appel :

Antike est comme détaillé plus haut un très bon jeu de développement / gestion / diplomatie / affrontement. Ce dernier point n’est pas trop prononcé (peut-être plus en fin de partie pour obtenir le dernier point de victoire), et c’est ce qui fait pour moi d’Antike une réussite. Quand on compare la richesse du déroulement des parties à la simplicité des règles, on ne peut qu’applaudir. Cependant, mon appréciation est proportionnelle au nombre de joueurs. À moins de 4 joueurs, on a trop de place sur la carte, ce qui favorise la prise de territoires et uniformise donc les stratégies de début de partie. Antike, même s’il devient alors plus long, s’offre réellement dans des configurations à 5 ou 6 joueurs. Je vous épargnerai une tonne de commentaires élogieux sur la roue des actions, qui ne permet que difficile à avec surcoût plusieurs actions similaires à la suite, Il faut donc diversifier, gérer, anticiper et bien appréhender le rythme. Tous ces éléments font que j’apprécie ce jeu.

 See other reviews...

Comments

Default