De Maxime Babad
Édité par Yoka
1 to 5 joueurs
Number of players
14 ans et +
Age
60 min
Temps de partie
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar

L'envol du Phoenix !

10,0
Commençons par le nouveau mode solo. Ce dernier, justifie à lui seul l’achat de cette extension selon moi car il permet de découvrir le jeu en profondeur pour chaque héros. Avant j’étais obligé de quémander à des amis pour jouer à un jeu de société, ce n’est pas le cas avec lui. La mécanique simule vraiment une partie à 2 grâce à des règles bien établies avec ce fameux dés dont chaque face joue 2 rôles. Sur les 5 parties que j’ai enchaînés (pour comprendre les différences entre chaque personnage), j’ai pu me rendre compte que les nouveaux plateaux des héros avec leurs nouveaux pouvoirs donnaient encore plus de possibilités, donc de combo et de stratégies différentes.

C’est vraiment à ce moment là que je me suis dit “bon sang, ce jeu est encore meilleur que je ne le pensais !”. C’est un peu comme si je découvrais le jeu pour la deuxième fois. Il s’agit presque d’un tutoriel par lequel chaque joueur occasionnel (dont je fais partie) devrait commencer pour prendre un véritable plaisir à jouer contre des amis.

Ce qui est remarquable avec ce mode, c’est que l’on ressent réellement une montée en puissance. Au début, avec notre deck nous ne pouvons pas faire grand chose et le premier pouvoir de chaque personnage, accélère l’acquisition des héros de bronze. A la fin de la partie, vous serez étonnés de pouvoir acquérir jusqu’à 2 chevaliers d’or dans le même tour grâce à des combos, ce qui est littéralement jouissif !

Les nouveautés apportées par l’extension accélèrent grandement le rythme des parties. Avec la variante où l’on enlève la dernière carte de la rivière systématiquement, même si elle n’est pas en 6e position, rend à la fois la partie plus rapide et plus stratégique car il y a désormais des effets de SORTIE ! Allez-vous prendre la 6e carte pour que la 5e soit retirée et pénaliser tout le monde ? C’est bien le genre de fourberie qui me brûle les doigts !
De plus, l’énergie que l’on acquiert pour les pouvoirs du plateau nous permet à la fois de prévoir des coups à l’avance tout en nous obligeant à faire tourner notre deck (un point d’énergie s’acquiert une fois que la pioche est vide). Cela engendre souvent ce genre de dilemme “est-ce que je garde vraiment ces cartes dans ma main alors que je pourrai arriver plus vite à effectuer la Comète de Pégase ?”. La Comète de Pégase me dîtes-vous ? Eh bien oui, le nom des techniques de l’animé sont désormais présents pour le plus grand bonheur des fans ^^. Chaque personnage est encore plus différencié des autres
grâce à ses 3 propres pouvoirs (je ne compte pas le premier qui mécaniquement est pareil pour les 5 héros).
Bref, ajouter à cela une qualité de matériel encore une fois irréprochable (bon j’avoue que certaines illustrations me font un peu saigner de l’oeil (le Shiryu sur la boite par exemple… Vous avez vu sa main droite ?) et vous obtenez selon moi une extension tellement parfaite qu’elle devrait être inclue dans le jeu de base ! Les raisons sont simples : elle ajoute un mode solo et les nombreuses nouveautés (que je n’ai pas toutes énumérées, il y a le Gel, les effets Marqué, les Reliques, les héros et armures v2, la statue d’Odin…) enrichissent considérablement le jeu de base dans sa mécanique (peut-être même trop pour une première partie).

Saint Seiya Deckbuilding est vraiment un jeu qui s’approfondit au fil des parties. La règle de base reste simple et relativement accessible, mais ce n’est pas un jeu simpliste. Il est même DENSE avec toutes ses cartes aux pouvoirs spécifiques. Il n’est d’ailleurs pas rare dans les premières parties d’oublier de les activer (l’exemple le plus frappant est la vidéo de la partie Tric Trac sur le jeu de base où les joueurs sont tellement dans leur délire qu’ils ne lisent pas leurs cartes ^^). C’est pour cela qu’il faut aller plus loin que la première partie. Oui c’est un jeu à licence, MAIS ce n’est pas un jeu « commercial » au sens péjoratif du terme. On sent qu’il est fait avec passion et l’envie de bien faire, aussi bien pour les fans de la série que pour les joueurs qui veulent surtout un EXCELLENT jeu.
 Pros
 Cons

Comments

Default