Le Diamant Vert - ou A la poursuite des pistes cachées.

10,0
En Himalaya, nous nous demandions déjà comment seulement 2 dés pouvaient nous emmener aussi haut.
Une règle du jeu évidente, un accès facile pour progresser vers des expeditions plus ardues. Et puis une atmosphère. Zen. C'était l'Asie.

Nous voici dans la jungle. Se frayer les meilleurs passages, observer la faune, mais se méfier des bestioles, découvrir au risque de se perdre.
L'heure n'est plus à la méditation, l'exploration est trépidante !
A chaque ouverture de nouvelle enveloppe apparait une véritable surprise. Plus qu'une nouvelle règle, c'est un nouveau défi qui s'offre à nos crayons. Pourrons nous le surmonter ? il parait impossible, nous oblige à "oublier" l'expérience et les réflexes acquis. On essaye des tas de trucs improbables, on part dans des impasses. Et puis le but, parce que la difficulté a été bien dosée.
Et l'on se surprend à ne jouer que pour la "pochette surprise" plutôt que pour être vainqueur de la partie.

Et puis il y a l'emballage bien rempli. Les illustrations somptueuses, la qualité des cartes. Le soin apporté à la présentation contribue aux émotions suscitées par l'action.

Je m'étonnais qu'aucun avis n'ait été déposé jusqu'à présent (un autre m'a précédé un peu plus tôt). Sans doute l'explication est-elle que les joueurs sont happés par cette nouvelle quête, et préfèrent dénicher les surprises plutôt que d'analyser leur plaisir.
Et ce n'est pas fini. S'il y a progression, s'il y a des compléments, ils sont utilisables avec les différentes fiches trouvées en cours de route. A nous d'inventer de nouveaux défis, bien compétitifs ceux là.
Le jeu est fait pour durer.

Comments

Default