Villainous

de Prospero Hall
Villainous
6.50 
40 reviews

Description du jeu :

Aucune description
Achetez ce jeu sur :

La citrouille qui veut se faire aussi grosse que Jafar

Ce jeu à le c#l entre deux sièges:

-Trop simple et avec des choix téléguidés pour un amateur de deck building/combo

-Trop long et alambiqué (pour finalement pas grand chose) à expliquer à des débutants multiplié par 6 méchants asymétrique.

L'idée de faire 6 règles et objectifs différents par méchant est excellente mais passer 2 parties par vilains, on se rend vite compte que le jeu n'a plus grand chose sous le capot.

Si l'on est fan de l'univers Disney, gros point sur le design vraiment somptueux (les dos de cartes), on sent également une vraie cohérence à chaque méchant dans leurs objectifs et la tentative de faire coller ça en terme de mécanique. Je note la tentative d'effort.

Mais ça manque vraiment de liant, de fluidité, d'équilibre, c'est long... et finalement pour pas grand chose.

Là, je me retrouve avec un jeu trop long à expliquer pour ce qu'il est, et à choisir, je préfère autant sortir soit du plus léger pour s'amuser rapidement comme un red7, soit du plus "lourd" mais tellement plus subtil comme Seasons, Res Arcana, Dominion, la vallée des marchands.

Je sais que je compare la biche et l'éléphant mais je me dis que si l'on est capable de retenir 6 règles de méchant, si l'on veut bien faire cette effort, on est largement en capacité de comprendre les jeux que j'ai cité plus haut, et bien d'autres encore, qui vous le rendront au centuple à la différence de Villainous.

Pourtant, dans ce choix de jeux cruciaux que nous, maître ludique prêt à prêcher pour convertir de nouveaux adeptes, apres un repas fort copieux où quelques éventuelles futurs joueurs ont été conviés, combien laisseront un thème trop moche, classique ou abstrait de côté pour faire l'effort sur un autre plus aguicheur, plus facile à faire avaler aux autres.
Puis finalement se retrouver avec une belle coquille vide qui leurs auront bouffer leur capacité de temps à ingurgiter du ludisme.

Et finalement, Ne sommes nous pas perdant, joueurs plus réguliers, à sortir des jeux comme Villainous, là où d'autres dans la même gamme de complexité en terme de courbe d'apprentissage sont tellement plus gratifiant, et ont une vraie plus value ludique à chaque partie. N'est ce pas une manière d'apprendre au jeune joueur à mieux consommer son jeu.

Ne serait ce pas une manière de militer, quand on sort Villainous, de le jeter par la fenêtre et rapidement installer un jeu de carte réellement malin sur la table? Une manière de nourrir son intelligence avec des jeux bio et équilibrés face au méchant macdonalds/disney (idée nouveau deck) ?..

Là où l'un montre ses forces à chaque nouvelle partie et vous charme un peu plus, l'autre au contraire part de haut et montre peu à peu ses limites.

Le vilain jamais ne dure... c'est bien connu.

Et c'est bien dommage parce les méchants Disney, c'est quand même plus vendeur pour des débutants ou des enfants qu'une boîte de Dominion je l'admets! Le potentiel était là. Je pense d'ailleurs qu'il va avoir son public.

Les deux seules vraies raisons pour que le jeu puisse survivre à un rythme où les propositions ludiques dégueulent à chaque coin sont:
-Son thème (disney, tu peux pas test...).
La possibilité de prendre d'autres méchants de la license pour petit à petit créer une tripotée de decks d'une CINQUANTAINE DE CARTES svp! ( par méchant, bonjour la finesse de gameplay pour renouveller un jeu...).

Là où d'autres, humblement, ont une quarantaine de cartes dans leur boite de base et pourtant un potentiel monstrueusement plus élevé de rejouabilité et une échelle d'apprentissage bien plus intéressante.

Une rejouabilité fortement limité qui incite d'ailleurs à consommer plus et...
Pardon? Ah mais on m'indique dans l'oreillette que plusieurs extensions sont déjà prévu et les fans à l'affut... comprenez ? ...

Le plan est finement rodé, l'étau se resserre, le joueur ne pourra lutter.

Finalement Villainous, pour moi, est totalement dans son thème. C'est...le mal.

Le mal des joueurs à la recherche d'un jeu faussement complexe mais pas trop, accessible mais creux, dont seul la beauté de son thème qui surfe sur une vague nostalgeek pour mieux taper dans votre porte monnaie le fera sortir vainqueur.
Pire encore, insidieusement, il vous fera croire que vous jouez à un jeu malin pour flatter votre égo alors que vous êtes le dindon de la farce.

Villainous, le jeu méta. Bientôt, il fera lui même parti de son propre jeu.

Son objectif sera d'asservir toujours plus de nouveaux joueurs.
Les alliés seront l'éditeur toujours prêt à manipuler la foule à coup de marketing douteux et de nouveaux méchants ainsi que le consommateur compulsif.
Ses bonus d'attaque seront la beauté, et la gloire de ses démoniaques mais charismatiques personnages ayant toujours été dans l'ombre des gentils.
Les héros seront les jeux intelligents, moches, lourds ou démodés qui ralentiront la progression du vilain dans son insatiable besoin de rameuter toujours plus de foule autour de lui, ou encore le consommateur méfiant et enfin l'horrible joueur pauvre!

Démoniaque ce jeu je vous dis. ;)

Pour conclure, Villainous à mes yeux se donne des airs intelligent qu'il n'a pas.
Je pense sincèrement que je n'aurai pas été aussi dur dans mon jugement si il avait boxé dans une catégorie à son niveau, un petit jeu de combo sans fioriture, avec le thème Disney mais ce n'est pas le cas.

Il est agréable à parcourir le temps de la découverte, mais pas plus.
Le temps du bal, avant minuit, puis le carosse redeviendra citrouille.
N'a pas le machiavélisme de Jafar qui veut...

 See other reviews...

Comments (5)

Julian08
Julian08
Je comprends tout à fait ton analyse. Pour ma part, le jeu sortira de temps en temps afin de varier les propositions. Il ne révolutionnera pas ma ludothèque mais je ne compte pas m'en séparer.
Hthemoody
Hthemoody
J'avoue que j'ai eu dans l'idee de le garder, pour son visuel sublime et son univers qui aide à le sortir plus facilement que d'autres .
Mais le jeu n'a personnellement plus rien à m'offrir après moins de dix parties en termes de plaisir ludique, et je ne me considère pourtant pas comme un "gros" joueur adepte de mécaniques complexes.
La séparation se fera sans mal de mon côté. ;)
Julian08
Julian08
La séparation s'est finalement faite de mon coté !
Hthemoody
Hthemoody
C'est plus pour garder la forme cynique de ma critique en appuyant le fond de mon propos, qu'une réelle intention de dénigrer le joueur, sincèrement.
A t'on déjà vu un méchant s'excuser de faire du mal?.. ;)
Proute
Proute
Dommage que tu dévalorises les joueurs qui l'apprécient, sinon j'ai bien aimé ton avis, même si je n'ai pas le même ressenti. ;)
Default