Impressions d'un débutant

8,7
Cet avis est un peu particulier car il ne se concentre pas sur les qualités et défauts du jeu, déjà abondemment développées depuis 10 ans (et je n'ai d'ailleurs mis une note que parce que le système l'exige), mais sur les sensations d'un joueur qui démarre ses premières parties sur un des monuments du monde ludique.

Je précise que si je ne suis pas un "joueur expert" j'ai une certaine expérience des jeux de tous niveaux et de tous genres. Mes préférences allant vers les eurogames ("à l'allemande") de poids moyen de type Shakespeare ou Marco Polo. Je peux jouer aux jeux lourds comme Mombasa, Nippon ou Madeira mais ce ne sont pas ceux qui me procurent le plus de plaisir.

Je me suis tout d'abord plongé dans la lecture du manuel pour débutants fourni avec le jeu. Il est dense mais remarquablement précis et bien écrit. Puis après avoir compris la mécanique générale j'ai débauché mon fils de 11 ans, familier des jeux, pour une "mise en situation". Nous avons débuté une partie sans actions militaires, agressions... en suivant le manuel, pour se familiariser avec les cartes et la mécanique. Puis à la fin de l'âge 1, de façon artificielle, nous avons introduit du militaire, des guerres... pour voir comme cela fonctionnait. Bref pendant deux heures nous avons fait tourné la machine découvrant les notions de base (utilité de la nourriture, des pierres...).

Le lendemain nous avons décidé de lancer une "vraie partie" avec tous les éléments du jeu. 80% des mécaniques étaient fluides, sur la forme nous avons fait une partie correcte (avec quelques erreurs) sur le fond c'était un peu n'importe quoi avec pas mal de décisions à contre-temps, des actions improductives, des agressions inutiles mais cela nous a permis de découvrir toutes les cartes et d'entrevoir quelques débuts de combinaisons, de stratégies. Cela a duré quatre heures, avec une pause au milieu. C'était décousu mais agréable et très intéressant.

Le jour d'après, nouvelle partie avec l'ainé de 15 ans, lui aussi joueur régulier, qui avait suivi la partie de la veille. De plus en plus fluide, de plus en plus cohérent, une sensation de (légère!) maitrise. La partie a duré trois heures avec des scores importants, personne n'ayant joué de militaire. Ce qui a permis de se concentrer sur les nombreuses possibilités de développement.

Depuis nous avons fait de nouvelles parties (nous approchons de la dizaine), toujours à deux pour des durées de 3 heures environ.

Au final je pense que le monument mérite sa réputation de difficulté et d'intérêt. Nous y avons vraiment pris goût et avons envie de l'explorer plus avant.

Le principal problème est le temps : à deux nous sommes près des trois heures et je pense que nous aurons du mal à descendre sous les 2h30. Pour pallier cet écueil nous faisons généralement une pause à la fin de l'âge 2, voire nous reportons l'âge 3 au lendemain (ce qui bloque la table du salon !). Même si cela casse un peu le rythme cela à l'immense avantage de pouvoir envisager de commencer une partie presque à tout moment car il n'est pas simple d'être sûr d'avoir trois heures libres devant soi.
J'hésite à lancer une partie à trois pour cette question de durée. Cela permettrait de découvrir d'autres aspects du jeu (pactes) et surtout proposerait des options différentes mais quatre heures minimum...

Si comme moi vous n'avez pas envie de vous initier au jeu sur les plate-formes numériques, il est très utile de le découvrir à plusieurs pour progresser ensemble. En effet les différences de niveau doivent procurer des effets violents et l'on peut se décourager.
A noter que le jeu prévoit explicitement l'abandon d'un joueur. Ce n'est pas seulement en cas de parties à quatre si l'un des joueur ne s'en sort pas. Il peut arriver à deux qu'un mauvais départ handicape fortement et dans ce cas là plutôt qu'agoniser pendant trois heures il est préférable de renoncer. Le jeu peut être impitoyable.

Ensuite il faut relire les règles après chaque partie pour repérer les points que l'on a inévitablement omis (il m'a fallu deux parties pour ne plus jouer les cartes actions le tour où je les piochais, trois parties pour marquer des points en posant des évènements...). Car les règles sont bien écrites mais très denses. C'est un problème si on ne joue pas pendant un certain temps car il n'est pas évident de se souvenir de tout (les aides de jeu sont précieuses). D'un autre côté ce n'est pas dramatique si on omet un point particulier, à partir du moment où tous les joueurs sont à la même enseigne.


Quelques remarques sur le fond du jeu du haut de mes quelques parties. Il m'apparait à la fois comme hautement stratégique (bien gérer et anticiper les nombreux paramètres vitaux) et très opportuniste (la pioche des cartes, militaires en particulier, peut affaiblir une stratégie très spécialisée).
Cet opportunisme nécessite une bonne connaissance du jeu car nos premières parties où nous prenions certaines cartes sans réelle stratégie nous ont vite appris qu'une action inutile est vite handicapante.

La question de l'aspect militaire est souvent évoquée dans les avis. Cet aspect là me semble très intéressant car on comprend vite que l'idéal est d'être juste un peu plus fort que les adversaires et pas nécessairement de posséder une écrasante domination (coûteuse et pas forcément rentable). On assiste donc à une escalade militaire plus ou moins maîtrisée, et dès qu'un joueur prend un peu d'avance (parfois presque involontairement ou indirectement), la tension monte. C'est donc généralement plus une ambiance guerre froide très bien rendue qu'un champ de bataille permanent.

Le thème est bien rendu. Au bout de deux/trois parties on "voit" bien les ouvriers, les bâtiments, la nourriture.. La mécanique très présente et brillante arrive à s'effacer derrière la création de civilisation : c'est un des atouts notables du jeu.

Un mot sur l'édition : de la très grande qualité. Matériel impeccable, belles illustrations, règles remarquables (je n'ai pas relevé une seule faute de français!) compte tenu de la complexité réelle du jeu.

Au final je ressors enthousiaste de cette expérience et Through the ages s'avère addictif.

Je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans l'aventure mais je pense que certaines conditions doivent être remplies pour que tout se passe bien :
- une bonne expérience des jeux modernes (niveau Agricola, Puerto Rico au minimum)
- une bonne motivation pour lire et relire les règles (quelques vidéos en anglais sont disponibles)
- trouver le bon partenaire pour débuter. Si quelqu'un veut vous initier c'est parfait sinon commencer à deux est possible si les deux sont motivés et acceptent de faire deux premières "parties" de découverte de 3 ou 4 heures.

Comments

Default