Et l'on se laisse bercer par les flots inoffensifs de la Jamaïque tranquille.

4,8
Jamaïque est un jeu incontestablement beau, sympathique. Ce qui saute aux yeux, c'est la qualité du matériel. Les illustrations sont superbes, le thermoformage de la boite impeccable. Puis l'on découvre les règles en forme de carte au trésor : original mais bien peu pratique, le premier hic en somme.

Le système est séduisant: jeu de course de bateau où l'on peut gentiment se bastonner et se piller les uns les autres. Nous devons gérer nos ressources et doser l’appât du gain, et la soif de batailles navales, avec la nourriture indispensable. Les ports sont à éviter, les trésors à conquérir !
Les tours suivent une logique binaire ou chaque joueur choisit une carte, composée de deux actions. Chaque tour est divisé en une phase jour, (où tout les joueurs effectuent la phase jour de leur carte) puis une phase nuit (où l'on résout la seconde action de notre carte). Il faut donc à priori jauger les possibilités des autres joueurs et calculer le déplacement de son bateaux et des bateaux adversaires.

Le gros défaut du jeu consiste en un système basé sur un jet de dés. Ainsi le hasard compose la plus grande partie de la logique du jeu. Les plus grands stratèges d'entre vous seront vite agacés de constater que les possibilités sont très limitées. La plupart du temps, les batailles sont déclenchées par malchance, lorsque notre bateau se retrouve malencontreusement sur la même case qu'un navire adversaire.

En conclusion Jamaïca est une jeu joli, à la mécanique simple, que l'on privilégiera dans les soirées en famille et avec des joueurs très occasionnels. On s'en lasse très vite et pour peut que l'on soit moins de quatre à jouer, les parties se révélerons très ennuyeuse car les batailles entre joueurs sont très rares. Pourtant si l'on est plus, le jeu sera très long et tout aussi ennuyeux.

Comments (1)

driepick
driepick
Complètement d'accords avec cet avis, c'est exactement ce que 'j'ai ressenti et après quelques parties, le jeu n'a pas résisté à la compétition des petits nouveaux plus riches et contrôlables qui voulaient prendre la place sur l'étagère !
Default