This game has been added to the database at Oct 30, 2003

edition 1985
Par Alain Munoz and Paul Loup Sulitzer
Édité par Schmidt

Standalone
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon

A terme, la dépression l'emporte !

Citizen News est un jeu à la présentation austère et peu attirante. La boîte qui affiche le portrait de Paul Loup Sulitzer n’est pas franchement engageante. L’intérieur est du même acabit. Pour sa défense, le jeu commence à dater un peu.

Les joueurs incarnent des hommes d’affaires qui vont tenter de s’enrichir en prenant le contrôle des parts d’actions de différents journaux. On s’efforce de faire varier les cours de ces actions (à la hausse ou la baisse) en fonction des ses intérêts et des parts de marché que l’on possède.

Si les mécanismes ne sont donc pas particulièrement originaux, ils n’en sont pas moins efficaces. Le jeu fait appel au hasard mais le côté tactique n’est pas en reste. On peut choisir de créer des monopoles ou au contraire de diversifier ses parts selon le but que l’on se fixe (argent ou possession d’actions ). Les choix se font en fonction des options retenues par vos adversaires et de leur propre ligne de conduite. Le hasard intervient seulement par l’intermédiaire de jetons + et – tirés au hasard au centre du plateau. Par contre, le nombre de jetons piochés est proportionnel au nombre d’actions que l’on possède. Le joueur qui prend le dessus aura tendance à augmenter encore son avance en modifiant plus facilement le cours des parts qui l’intéressent. En contrepartie, des alliances opportunistes sont possibles. Des joueurs peuvent très bien utiliser leurs jetons + et – conjointement pour contrer et ralentir le meneur. A condition toutefois que les intérêts des uns et des autres ne soient pas convergents ce qui n’est pas forcement le cas…

Citizen News déçoit cependant par son manque de fun et sa présentation bâclée. Les amateurs de boursicotage seront séduits mais les autres resteront sur leur faim. Le jeu est très répétitif : on achète, on fait fluctuer et on encaisse puis on recommence.
La répétition de ces actions provoquent à court terme ennui et lassitude. C’est dommage.

 See other reviews...

Comments

Default