That’s all Folks !

Par Yored

Published on Dec 30, 2022 • Lecture 5 min. •  14172 vues

That’s all Folks !

Pour cette dernière, j’aurais pu parler des excellents jeux festifs (party games) que l’on a utilisé durant les fêtes chez nos amis. Mais Snakesss a été traité récemment, Top Ten a déjà été abordé il y a quelques mois, tout comme le trop méconnu Fast Fouille qui mériterait d’être mieux connu et reconnu, car vraiment prodigieux pour une soirée réussie.

Mais comme j’avais indiqué aux rédactrices et rédacteurs de se faire plaisir s’ils le voulaient pour cette dernière, je me suis dit que j’allais parler de ma « marotte » (hors jeux de rôles).
 

Tric Trac

Mon âme pour une pichenette

À côté des jeux « experts », des jeux familiaux, de rôles et des jeux festifs, auxquels je m’adonne régulièrement, rien que par mon métier, j’ai une passion pour une mécanique particulière, les jeux de pichenettes. Peut-être est-ce du au fait de ne pas avoir pu jouer aux billes autant que je l’aurais voulu quand j’étais petit ! J’aime tellement cela que j’avais consacré un dossier complet sur le sujet dans le n°9 de Ravage Jeux de Plateaux. J’ai même tendance à les collectionner : Flick’em up, Pitch ball, Set & Match, Fingabol, Yapuka, Icecool, Pitch out, Clash à l’Olympe, A la quête des catacombes, Pitch Car, Carrom, Subbuteo, Action pro Soccer, Kart sur glace, Flipship, etc. Mais la révélation eut lieu pour moi en 2015.

Tric Trac

La noblesse du bois

Cette année-là, au concours des créateurs de jeux de Boulogne Billancourt, je découvrais un objet beau comme un chef d’œuvre de compagnon, le Jeu du 13. Créé par un artisan du Gers, Alain Patat, il mélange alégrement pétanque et billard. Partant d’une zone de lancer commune, chaque équipe ou joueur, envoie l’un de ses palets pour être le plus près possible du cochonnet. Le plus éloigné rejoue jusqu’à reprendre le point, et ainsi de suite jusqu’à épuisement des palets.
Mais le Jeu du 13 est subtil. Le cochonnet, placé sur l’un des 12 emplacements du plateau, change de position s’il est touché par un palais de l’équipe active, et cela peut totalement retourner la mène et faire partie d’une stratégie. De plus, il y a deux manières de gagner, avoir 13 points ou que votre adversaire tombe à -13 ! Chaque équipe a en effet deux échelles de points, la positive et la négative. Les positifs se gagnent en marquant des points sur les mènes. Les négatifs s’accumulent à chaque fois que vous envoyez l’un de vos palets dans l’un des trous… ou que l’adversaire pousse l’un des vôtres dedans !

À l’époque, le jeu n’était pas commercialisé, car l’auteur n’avait pas trouvé le moyen de les faire voyager depuis son repaire du Gers. Je me suis malgré tout mis sur la liste des éventuels candidats pour acquérir ce jeu qui fut d’ailleurs primé. Pas étonnant, son tablier ne désemplissait pas !

Ce n’est que fin août 2017 que j’ai pu recevoir l’un des premiers Jeu du 13 produit par Système dé, la petite micro entreprise d’Alain (du coup j’avais fait un article sur ce jeu dans le Ravage JdP 4, en 2017). Je l’avais installé dans mon sous-sol et il est devenu un incontournable des déjeuners festifs à la maison, toutes générations confondues. Aujourd’hui, je n’ai plus de sous-sol, mais un jardin, et lorsque l’on fait un barbecue avec des amis dehors, il retrouve une place de choix.

Tric Trac

L’art du beau jeu

Alain Patat est revenu au concours des créateurs en 2018 avec un autre jeu, la Ligne 9, sorte de billard américain avec un plateau tournant, dont j’ai également fait l’acquisition (et qui est le favori de ma femme, hors Jeu du 13). J’ai ensuite enchaîné sur toutes ses nouvelles créations, y compris l’un de ses magnifiques Crokinole, un grand classique dont il fait des versions personnalisées et magnifiques. Signalons aussi le Yamsdédo, que l’on peut laisser à la portée de toute la famille et où chacun à son tour, en passant, on peut tenter de battre le record de points.

Enfin, mon préféré à moi est le Khyran (dont j’avais parlé dans le Ravage Jeux de Plateaux 9, dans le dossier Pichenettes). L’idéal est de jouer à 4, chacun d’un côté. On commence par « pichenetter » ses « pions » chacun son tour et un par un pour remplir les 9 trous de la grille centrale de 3 sur 3. Parvenir à remplir des lignes complètes rapporte plus de points. Une fois tous les pions envoyés, on utilise le chien pour pousser les pions dans les trous laissés vides. Une fois pleins, on pousse les pions adverses dans les trous aux angles du jeu, marquant ainsi des points supplémentaires. Le premier à 120 l’emporte. Le Khyran a tendance à frustrer un peu les débutants, car il est plus technique que le 13 et la chance y a moins de part. Mais une fois les premières frustrations passées, il est magique. Et quel bel objet encore une fois !

Tric Trac

Du local, du durable, de l’artisanal

Alors bien sûr, acheter un tel jeu est un investissement. On est loin des prix des jeux fabriqués en Inde (je parle pour les crokinoles ou les billards hollandais), mais les jeux sont fabriqués dans le Gers (d’ailleurs Alain est partenaire du championnat de Crokinole qui a lieu chaque année au RPGers), avec des matériaux autant locaux que possible, et conçus et fabriqués par l’artisan (qui donne aussi des cours de batterie pour subvenir à ses besoins).

C’est un investissement rêvé pour un bar à jeux, un estaminet, un centre culturel, un comité d’entreprise, ou un particulier qui, comme moi, a un minimum de place pour sortir le jeu à l’occasion (ses derniers crokinoles s’accrochent au mur, comme une déco !).

Je conclus l’article lui-même en vous donnant l’adresse de son petit site :
https://systemede.fr/
Voilà, j’avais envie de faire un coup de projecteur sur ce créateur qui, à l’instar de certains éditeurs, est dans l’artisanat, et pour lequel j’ai beaucoup de respect et d’admiration.

Tric Trac

 

Ce n’est qu’un au revoir

Voilà, c’est donc à moi de conclure cette aventure rédactionnelle. Lorsque l’on m’a contacté en mai pour reprendre la rédaction écrite du site afin de la refaire vivre, nous savions tous que l’avenir était incertain. Au final j’ai pu rassembler une équipe mixte de rédactrices et rédacteurs issus de TT (Kmille, Lia Sabine) et Ravage (Nargasse, Lucien), avec Raf Park en point commun. Vous retrouverez de toute façon leurs plumes dans Ravage (tant que j’y étais, j’ai proposé à Kmille et Lia d’y écrire). Ce furent de belles rencontres et 6 mois forts agréables.

Je termine en remerciant Asmodee. Quoi qu’on en dise, pendant nos 6 mois, ils nous ont rémunérés pour publier 5 articles par semaine sans jamais nous demander quoi que ce soit, ni ne nous ont donné un cahier des charges, nous laissant totalement libres. Ils ont donc payé pour que l’on parle de ce que l’on voulait, et donc également de leurs concurrents ! Certains de ces derniers qui ne voulaient pas donner d’argent à TT, car propriété de Asmodee. Une manière d’éclairer cette page qui se ferme d’une manière un peu plus objective sur les raisons de la fin de ce site qui a accompagné 20 ans d’histoire du jeu.

Enfin, je vous remercie de nous avoir suivis, vos encouragements, vos commentaires, vos lectures, ont été pour nous une motivation très agréable. En attendant, vous pourrez continuer à nous lire dans Ravage, au club de jeux du vendredi midi au collège Allende de Rezé ou même suivre mes cours ludiques à l’université permanente de Nantes en janvier ! On vous retrouvera sans doute sous d'autres lignes ;)

Sur ce, that’s all folks !

Tric Trac


Yored

Comments (35)

Default
Bart94
Bart94
Ne laissez pas votre plume s'envoler, continuez à écrire ici et vous aurez toujours des lecteurs, en tout cas un pour sûre.
Libraman
Libraman
Merci. Merci encore. Et encore.
A bientôt.
Gmouni
Gmouni
Merci à TricTrac pour son existence. Une telle bibliothèque ne doit pas mourir !
Lorsque vous dites : "En attendant, vous pourrez continuer à nous lire dans Ravage, au club de jeux du vendredi midi au collège Allende de Rezé ou même suivre mes cours ludiques à l’université permanente de Nantes en janvier !" ... auriez-vous des liens où nous, pauvre lecteur de TricTrac, nous pourrions nous réfugier ?
Yored
Yored
Je ne peux que vous renvoyer vers les différents blogs, par exemple celui de Raf Park. Pour le reste, je suis surtout un homme du papier, je n'ai hélas pas le temps d'entretenir un blog. Peut-être Guillaume ou François auront des suggestions à faire pour le futur !
lABCdaire
lABCdaire
MERCI pour tout. Bonne continuation à toute l'équipe, continuez à jouer et vous amuser ! Sans Tric Trac, ma vie n'aurait pas été pareille. Vous allez beaucoup nous manquer.
kalimero
kalimero
j'hésite entre le 13 et le Khyran.... dans les deux cas, c'est beau.
Yored
Yored
Le 13, format grand, est vraiment encombrant. Ce n'est pas pour te décourage, j'adore ce jeu. Mais le Khyran se range droit, et plus facilement (il doit peser 4 ou 5 kilos pour 30 le jeu du 13 !).
Comme je le dis, le Khyran est moins convivial (le 13 on part souvent en éclat de rires), mais il est vraiment génial.
kalimero
kalimero
Ok. Merci bien
Evanes
Evanes
Yored, Alain Patat est visiblement très difficile à joindre et sa société est toujours pour l’heure « fermée temporairement « ..., pas de réponse au mail ni tél... Vous avez des infos?
Yored
Yored
Ben je vais faire mieux, je vais lui donner un coup de fil ! :)
Mais il avait choppé une grippe il y a peu, ce qui peut expliquer cela.
Je vous tiens au courant :)
Evanes
Evanes
Merci.
Yored
Yored
Alors, le plus simple, écrivez-lui à cette adresse : Alain Patat
En mettant votre téléphone au cas où ! :) Je pense qu'il a un souci avec le sien, j'ai eu du mal à le joindre.
Evanes
Evanes
Vous me confirmez le mail: contact@systemede.fr, (pas de réponse...)
Yored
Yored
Il devrait vous répondre sous peu. Au pire, envoyez moi un mail sur l'adresse :
ravage@stan-nobleman.net
Et je lui transmettrai et m'assurerai qu'il ait bien reçu votre message.
Evanes
Evanes
Merci Yored, contact en cours ce jour.
boscouzareix
boscouzareix
Salut !
Bon que dire... tristesse,incompréhension, sentiment que quelque chose a bien déconné quelque part...
Donnez nous des liens pour continuer de vous suivre !!!!
Salmanazar
Salmanazar
Ptain c’est vraiment fini !
ndeclochez
ndeclochez
Merci pour cet article fort intéressant sur les jeux de pichenette.
fil
fil
Bonjour Yored,
Une question svp, pour le jeu du 13, avez-vous fait l'acquisition du modèle family ou du grand modèle?
Je ne sais pas si je dois vous remercier car j'ai l'impression qu'à cause de vous je vais dépenser des sous.
Bien cordialement.
Philippe
Yored
Yored
Alors, sincèrement, si vous en avez les moyens financiers (car comparé au boulot que ça représente, ce n'est pas cher, mais c'est une somme), la place pour pouvoir le ranger (il se range droit dans son emballage, mais se porte à deux, le mien est dans le garage) et le sortir régulièrement, je vous conseille le grand qui est vraiment superbe. C'est celui que vous voyez sur les photos (c'est le mien ^^, tout comme le Kyrhan, je suis d'ailleurs la seule personne non masquée sur la photo). Mais à défaut, le famille c'est déjà sympa, moins onéreux et moins encombrant.
fil
fil
Merci pour toutes ces informations.
urdan8465
urdan8465
Là je dois avouer que c'est une sacré claque de voir TRIC TRAC s’arrêter. Je l'ai découvert à l'époque où ce n'était qu'une simple page web (2010-2011?...). Je découvrais le monde fascinant des jeux de société. Je cherchais un site me permettant d'en trouver des drôles et simples d'accès. Puis j'ai suivi son évolution et sa montée en puissance avec Mr Phal et le Doc. Je me suis même abonné pour les soutenir. Que de vrais moments de rigolades lors de parties destinées à tester des jeux. LE FOU VOLANT restera, pour moi, un grand moment. Je l'ai d'ailleurs acheté et c'est à chaque fois un vrai plaisir d'y jouer (même avec les adultes....). Je suis triste. Merci TRIC TRAC pour toutes ces années de pur plaisir ludique.
Icko
Icko
J'ai découvert Tric Trac très tard et il est rare que j'achète un jeu sans me référer au site.
Pour le reste, les formats vidéo, les nouveautés...etc...c'est très compliqué aujourd'hui, à l'heure de YouTube (qui est déjà une vieillerie), de tirer son épingle du jeu.
Dans un marché qui, pourtant, cartonne.
Bon vent à vous tous.