arthelius

test push a monster

test push a monster

« Poussez pas derrière ! » voici ce que pourraient crier ces monstres, tandis que vous les pousser joyeusement au train. Il faut dire qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde sur arène, et que les places sont chères, autant que la chute est rude. Mais en attendant place au test !

Default


Push a Monster
Un jeu de Wolfgang Dirscherl, Manfred Reindl
Illustré par
Publié par Queen Games
2 à 4 joueurs
A partir de 5 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 15 minutes
Prix: 34,99 €


Poussez-vous !

Une fois l’arène posée au centre de la table, la petite boite face à celle-ci, placez dessus les 2 monstres violets, ainsi qu’un monstre de chaque couleur dessus. Puis à tour de rôle les joueurs vont lancer le dé, s’emparer du monstre désigné et à l’aide de la targette (nommez perches dans le jeu), vous allez tenter de le faire tenir sur l’arène. Bien entendu sans faire tomber ceux déjà présents, ni faire dépasser le monstre que vous venez de mettre, ni le toucher avec les doigts. Et plus important encore il est interdit de poser les montres les uns sur les autres.

Si un ou des monstres tombent à ce moment-là, les autres joueurs reçoivent alors une tuile à l’effigie des créatures. Le jeu prend fin lorsque le dé affiche un monstre qui n’est plus disponible. Chaque joueur compte alors ses tuiles, celui qui en possède le plus remporte la partie.

Default

C’est monstrueux

Il faut le dire d’emblée l’illustration de la boite ne donne pas franchement envie de l’ouvrir, c’est assez fade, et cet aspect à cheval entre pâte à modeler et rendu 3D n’est pas du plus bel effet. Les pions en bois sont de bonnes qualités, tout comme le reste. Par contre, comme trop souvent d’ailleurs, la boite est bien trop grande pour son contenu, surtout vu son prix qui avoisine les 30€. C’est fonctionnel, mais pas forcément joli ou optimal. Et pour un jeu pour enfants, cela peut ériger une barrière.

Default

Poussez-vous j’arrive !

Le dé vient d’indiquer le monstre jaune, hop je m’empare de celui-ci, le place sur la perche, et délicatement avec l’autre perche je le pousse sur l’arène. Il y a encore de la marge, donc tout se déroule bien. Les deux tours suivants, les monstres arrivent sans mal à pénétrer la zone sans faire chuter le moindre de leur comparse. Mais rien ne va plus lorsque le quatrième joueur s’empare du monstre blanc, et tente une approche furtive pour le glisser par le côté. Un premier monstre vacille, un second tremble et les deux créatures chutent sur la table. Première tournée de tuile pour tous, sauf pour le joueur qui a fauté. Il y a dorénavant plus de place et les tours qui suivent redeviennent plus calmes.

Mais très vite, la place vient à manquer et de nouveau des monstres tombent. Tout est très serré et le prochain joueur ne manque pas de faire tomber de nouveaux des monstres. Les tours s’enchainent en faisant chuter un nombre conséquent de monstres apportant avec eux une large distribution de tuiles.

C’est simple, il faut un peu de dextérité, il y a un peu de suspense, le tout se déroule tranquillement pour des parties assez rapides. Sauf qu’au moment de faire les comptes, il y a très souvent des égalités et que les règles ne prévoient pas de manière de départager les joueurs, ce qui à la longue risque de créer quelques frustrations. Dommage le reste est asse amusant pour faire passer un moment agréable en famille, même si vous ne reviendrez pas forcément régulièrement dessus, mais seulement de temps à autre.

Default

Avis

Push-a-Monster part d’un constat simple, mais qui manque de profondeur. De plus, les nombreuses égalités viendront un peu gâcher les parties, car il est important pour les enfants de savoir qui à gagner, or là la question restera longtemps en suspend. Autre point noir du jeu : son matériel, qui n’est pas proprement attirant, mais juste fonctionnel, ce n’est donc pas de côté-là qu’il faudra trouver de la sympathie envers le jeu, même si celui-ci reste agréable à manipuler.

Push-a-Monster n’est pas un mauvais jeu, il se joue bien, les parties sont rapides, mais quelques petits défauts l’empêchent de véritablement décoller, et son prix assez élevé (autour des 30€) fera que l’on ne viendra pas vers lui spontanément. À mes yeux il s’agit plus d’un jeu de ludothèque, où les joueurs qui ne seront pas tous les mêmes qu’un jeu qui doit rejoindre vos étagères.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (2)

Default
PlateauMarmots
Idem que le commentaire d'Ocelau : il n'y a eu aucune égalité sur Plateau marmots après une vingtaine de parties. Les jetons se mettent bout à bout, et la file la plus longue gagne la partie. Je te rejoins en revanche sur le prix trop élevé du jeu, et j'ajouterais en critique qu'il ne devient véritablement fun qu'à partir de 3 joueurs.
ocelau
ocelau

"Chaque joueur compte alors ses tuiles, celui qui en possède le plus gagne la partie" : NON . Il faut former une file avec les tuiles monstres (elles n'ont pas la même largeur) et c'est celui qui a la file la plus longue qui l'emporte. Une correction de règle qui devrait corriger ce soi disant problème d'égalité ( facile d'avoir le même nombre, plus rare d'avoir exactement les même largeur de monstres ) ;)