Docteur Mops

Télérama, mes fréres et soeurs, la pluie, un jeu

Télérama, mes fréres et soeurs, la pluie, un jeu

C’est drôlement plus malin que l’habituel marronnier consistant à faire la promotion des jeux préférés ou ceux ayant le meilleur dossier de presse (il ne sont pas près de parler des jeux contemporains ^^). Télérama.fr nous parle de jeux pour les fêtes de fin d’année non pas sous l’angle de ce qu’il ne faut pas louper mais celui de la nostalgie. Un rapport intime entre une personne (journaliste) et un jeu de son enfance.

Default

Et hop ! Nous voici renvoyé à une époque où les jeux de société n’étaient QUE pour les enfants, que pour les jours de pluie.

On devine ainsi l’âge des intervenants et vous découvrirez ce que peu laisser parfois comme mauvaise impression une pratique plus subie que désirée.

Parce que le deal, c’est de parler d’un jeu de son enfance et de son ressenti, qu’il soit bon ou mauvais.

Voilà un exercice que nous autres joueurs passionnés ou amateurs pourrions pratiquer aussi. Si vous aussi vous nous racontiez un souvenir ludique de votre enfance. C’était bien, ennuyeux, cruel, joyeux, enthousiasmant ?

► David Carzon et "Ambition"
► Laurence Le Saux et le "Scrabble"
► Béatrice Kahn et le "Scrabble"
► Déborah Benzimra et le "Monopoly"
► Laurence Le Saux et le "trivial Pursuit"
► Laurence Le Saux et "Qui est-ce ?"
► Laurent Collobert et le "Go"
► Jean-Baptiste Roch et l'"Othello"
► Béatrice Kahn et "Long Cours"
► Jérémie Couston et le "Risk" (grand prix de l'article neuneu ^^)
► Odile de Plas et le "Destin"
► Jérémie Couston et le "Jungle Speed"

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (5)

Default
Rodenbach
Rodenbach

je n'ai lu que celui sur le risque mais c'est particulièrement mauvais (je m'octroie le droit d'être aussi péremptoire que son auteur).

morlockbob
morlockbob

telerama a mis 15 ans a parler des Ramones de façon intelligente, faut pas s'étonner.....

ThierryLefranc

Les, car ils sont nombreux, souvenirs ludiques de mon enfance m'ont amené à cette pratique du jeu de société que je continue aujourd'hui avec mes enfants.

Quatre frères, une soeur, une maman (manque mon papa parti à 36 ans victime d'une autre passion : la plongée sous-marine).

La télévision est encore en noir et blanc et n'a qu'une seule chaine. Et nous jouons, tous ensemble, souvent, très souvent même. Si nous sommes trop nombreux pour un jeu, nous nous partageons en plusieurs tables. Par exemple pour le Gin-Rami où nous y passons des après-midi entières en vacances. J'ai réellement le souvenir de deux jeux.

Tout d'abord : le Long cours; cette grande boite bleue avec ses navires en plomb peints. Qu'elle joie d'aller couler les navires adverses avec une tempête bien placée ! Et quel plaisir de pouvoir acheter le bateau pirate même si l'on sait que l'on va rapidement se le faire, à son tour, couler. Mais il faut bien forcer les adversaires à jouer leurs propres cartes tempête non d'un moussaillon !

Et puis Ascot. Avec là aussi une énorme boite, noire cette fois. J'ai toujours cette photo où je pose fièrement avec ma boite devant moi. Que de souvenirs avec ce jeu. Pour ceux qui ne connaisse pas il s'agit d'une course de chevaux. Plus de plomb ici mais des chevaux superbes en bakélite. Le jeu se déroule en deux temps avec deux plateaux différents. En fait il n'y a qu'un plateau avec deux faces : une face pour l'entrainement des chevaux puis la face pour la course et ses paris. Ici pas encore de points de victoire mais le principe de la plupart des jeux à cette époque : être le plus riche à la fin de la partie. D'ailleurs le jeu est sous-titré "Totopoly" !

Je me souviens également du "Jeu des étoiles" avec son plateau rond représentant la voute céleste, de "Va au bain" (dont j'ai fait un film : http://3minutespourunjeu.wordpress.com/2013/02/15/va-au-bain/), du "Jeu des enchères" qui ressemble des années en avance à "Stupide vautour" d'Alex Randolph (Petit film aussi :http://3minutespourunjeu.wordpress.com/2010/05/14/jeu-des-encheres/).

Oui, que de souvenirs...de rires, de cris, d'amour...

Yannik
Yannik

C'est vrai que ça fait peur l'article sur le Risk... On comprend pourquoi le monde va si mal aujourd'hui :) Un jeu à ne pas mettre entre toutes les mains... J'aurai jamais dû jouer au cluedo moi, quand j'étais gamin... Je regrette, mais je regrette... mes parents auraient du me prévenir, c'st de leur faute!!!

Foussa67
Foussa67

Moi, j'ai souvenir du "T'en fais pas" (y a une fiche ! Dingue !), une sorte de jeu des petits chevaux.

Le jeu en lui même est nul. D'ailleurs le personnage dessiné sur la boîte montre bien la pénibilité du principe du jeu.

Mais ça m'a marqué fortement, à cause du nom, de la couverture de la boîte, et parce qu'avec mon père et mon frère, on s'envoyait valdinguer les pions le + méchamment et le + loin possible lorsqu'on tombait dessus, par le + heureux des hasards.

Un bon défouloir, qui m'a appris à recevoir et à donner, ludiquement parlant :)