Talisman, le bon plan du père noël

Talisman, le bon plan du père noël
croc

Talisman est la quintessence du talent de Games Workshop : créer un truc pour le grand public mais sans fâcher le puriste. Talisman n’est pas le meilleur jeu de « donjons », il n’est pas le plus riche, pas le plus intelligent. Mais c’est simplement le meilleur. C’est le fruit d’une sorte d’accouplement contre-nature entre Dungeons & Dragons et le jeu de l’oie (non, je ne veux vraiment pas savoir qui a fait la femme).

Et le résultat, dans sa dernière mouture (la 4eme quand même), est un fort beau bébé : matos au top, plateau lisible et coloré, règles claires. On peut toujours objecter que la partie traine souvent en longueur et que tout ça n’est qu’une question de bol. Et c’est vrai. Mais c’est ça qui est bon. Ce jeu fleure bon le dimanche après-midi pluvieux avec chat trempé derrière la porte-fenêtre et chocolat chaud préparé par Maman. Pas de Drucker, pas de Rick Hunter, mais des trolls, des fées et de la magie. Et surtout cette satané couronne de commandement qu’il faut trouver pour mettre à mal ses adversaires.

Le principe du jeu est simple. Chaque joueur incarne un personnage définit par deux caractéristiques : la force et l’intellect et une poignée de capacités spéciales (le guerrier est balaise en combat, l’elfe se la donne en forêt, etc.). A chaque tour, le joueur jette un dé et avance sur le plateau du nombre exact indiqué. Il peut aller à gauche ou à droite ce qui lui donne un choix parmi deux cases. Arrivé sur la case, il lui arrive quelque chose (un monstre apparaît, un trésor est découvert, un événement a lieu). Et voilà. C’est tout. Enfin, c’est à peu près tout. En fait le reste est tellement évident qu’un rôliste ne fera que survoler les règles : on a des points de vie (et quand on en a plus, on est mort), des sous (quand on en a plus, on est pauvre) et on peut trouver du matos qui améliore votre personnage. C’est en fait la variété des cases et des cartes qui fait la richesse de Talisman. Il peut arriver des choses hallucinantes. On peut trouver une princesse, être transformé en crapaud ou même agresser ses petits camarades.

Le plateau de jeu comprend 3 pistes, chacune plus complexe que la suivante. On peut donc se rendre compte visuellement qui est en avance selon l’endroit où il se trouve. Pas de montée de niveau donc mais un véritable sentiment de puissance au fur et à mesure que son personnage se rapproche de la zone finale (mortelle) et de la case finale, là où se trouve la couronne de commandement, but final du jeu.

La force du jeu est, comme je l’avais dit, de fédérer les rôlistes et les autres, les civils comme on les appelle par chez nous. Le civil y trouvera les créatures des contes de fée qu’il connaît ou des rares films qu’il aime bien dans le genre (Harry Potter par exemple). Et le rôliste pourra prendre un personnage obscur (genre un troll ou une goule) et pourchasser ses petits camarades pendant toute la partie. Talisman, on joue comme on aime.

Et comme si le bonheur contenu dans la boîte de base ne suffisait pas, Edge nous a déjà livré un bon paquet d’extensions que je me permets de détailler maintenant. Histoire de vous rafraichir la mémoire !

Default


La marche du froid
C’est une petite extension. Elle contient 4 personnages (leprechaun, démoniste, chef ogre et nécromancien) et des cartes (sort et aventure comme de bien entendu). Mais la vraie nouveauté ce sont les quêtes du démoniste : elles sont au nombre de 24 et remplacent le bête jet de dé de la case du démoniste. Et on peut dire que ces quêtes mettent un sacré peps au jeu étant donné qu’elles donnent aux joueurs de nouveaux buts que le simple gain d’objets et de caractéristiques. Certains auront rendez-vous sur une case précise, d’autres devront céder un point de caractéristique. Et le gain de ces quêtes est toujours un des précieux talismans qui ouvre la voie vers la victoire. Cette extension contient aussi 3 fins alternatives (la version normale, la reine de glace et les quêtes du démoniste).

La faucheuse
C’est une petite extension. Elle contient 4 personnages (chevalier, marchand, sage, adepte des ténèbres) ainsi que la terrible faucheuse (et encore quelques quêtes pour le désormais célèbre démoniste). La faucheuse, donc, qui donne son nom à son extension, est une figurine qui se déplace chaque fois qu’un joueur fait 1 à son dé de déplacement. Comme ses effets sont généralement négatifs, elle va pourchasser un de ses adversaires. Et elle bougera ainsi au fur et à mesure de la partie, ajoutant mort et désolation à une partie déjà très dangereuse !

Le donjon
Un peu comme les hautes terres présentées il y a quelques jours, le donjon propose un rajout de plateau qui incite les joueurs à se rendre dans les sombres cachots de ce labyrinthe afin d’y affronter le seigneur des ténèbres et de dégoter un ou deux trésors très utiles pour remporter la victoire. Evidemment, l’extension contient aussi son lot de nouveaux personnages (gladiateur, bretteur, philosophe, bohémienne et amazone) de sorts et de cartes aventure.

Les hautes terres
Bon là faut suivre, j’ai fait un article y’a pas si longtemps que ça quand même !

Talisman et toute la gamme
Edité en français chez Edge
Pour 2 à 6 aventuriers en herbe
Tout est dispo là maintenant
Jeu de base 60 euros
Grosse extension 35 euros
Petite extension 25 euros

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (28)

Default
le Zakhan noir
le Zakhan noir

Hello

Pour ma part j'adhère totalement à la vision de Croc. J'aime ce jeu, c'est quasiment charnel...

Après, quand je n'y joue pas, je suis d'accord avec les critiques concernant les déplacements parfois frustrants, l'importance de la nostalgie, et son côté chronophage (et spatiovore!).

Toutes ces critiques sont objectivement fondées.

Mais quand j'y joue, j'oublie tous ces défauts et en tire un réel plaisir...

Et franchement, je ne tiens pas à me culpabiliser pour savoir si ce plaisir est légitime ou pas, il existe, et j'en suis bien content.

Sans compter qu'Hadoken a raison, cette édition comporte son lot de nouveautés ludiques qui égratignent un tout petit peu la toute puissance du hasard.

Bref, Talisman, ne vous forcez pas à y jouer, mais si vous aimez, n'ayez pas honte, et continuez!

karpot
karpot

Talisman j y avais joué il y a bien de nombreuses années et j avais adoré...Il y a peu j achète cette nouvelle version et le présente à 4 autres personnes qui ne sont pas des habitués du jeux de plateau, ni du jdr...Ils ont adoré^^Pour l histoire une amie présente à cette soirée me demande le jeu pour aller au Ski avec sa famille la semaine d'après...Ils stoppaient même plus tôt leur journée de ski pour y jouer :-) histoire véridique^^

Hadoken_
Hadoken_

Ce qui est bien avec les gens qui postent n'importe quoi c'est qu'ils postent...n'importe quoi.

Comme parler de Talisman sans connaitre les différences apportées par cette dernière edition notamment.

Alors certes cela reste Talisman,mais la encore je le repète :

Autant je m'emmerde dans Runebound pour pleins de raisons(certes le jeu est plus "complexe",mais il est aussi bien plus ennuyeux,rien que le deplacement est une fausse bonne idée),autant je peux m'amuser dans Talisman.

D'autant plus que le jeu n'est plus aussi long qu'avant (et peut meme durer 30 min avec un ogre chieftain+donjon par exemple).

Enfin,certains jouent "mal" a Talisman...hors Talisman c'est une course : il s'agit d'évaluer a quel moment il faut se diriger vers le centre,et savoir se concentrer sur les bons objectifs,et non pas tourner en rond pendant 3 heures comme j'ai vu parfois certains le faire.

Si il y a une version de Talisman a avoir,c'est bien cette dernière édition.

Evidemment les allergiques au hasard passeront leurs chemin.

Oursinou
Oursinou

Quelques exemples de défauts:

-Le système de déplacement est ringard (je ne parle même pas de ces histoires de "faut aller trop loin pour suivre le dé même si c'est idiot")

-Les combats sont réduits à leur plus simple expression, Runebound fait 1000 fois mieux à ce niveau.

-Les illustrations des héros sont non seulement vieillotes, mais elles ont été passées à la machine à laver plusieurs fois. Du coup, l'illustration de la boîte flirte avec l'escroquerie.

-Les armes sont simplistes et peu nombreuses, parfois copiées collées, du ultra-basique et donc vieillot.

-Les ennemis sont peu nombreux aussi, et comme le jeu est hyper long comme ça on a le temps de tous les affronter 25 fois dès la première partie, youpi.

Et tout ceci pour... 55 euros. Et bê, y'en a qui doutent de rien. Je trouve que ce n'est pas sympa, de la part de Croc, que d'inciter les gens à se planter. Talisman, soit on l'a connu jeune et la nostalgie joue à plein, soit ce n'est pas le cas et il ne faut surtout pas le conseiller. J'adore Fantasy Zone 2 sur Master System, je ne le conseillerais pas à l'achat aujourd'hui, ma nostalgie m'est personnelle et ne vaut que pour moi, un peu de modestie, que diable!

Dis Phal, je peux poster un article sur Hero IK?

Sherinford
Sherinford

Je suis mort de rire à la lecture du premier paragraphe.

"Talisman n’est pas le meilleur jeu de « donjons », il n’est pas le plus riche, pas le plus intelligent. Mais c’est simplement le meilleur."

Donc, pour résumer, Talisman, ce n'est pas le meilleur, mais c'est le meilleur quand même.

Du grand art.

Talisman, c'est une énorme madeleine de Proust à destination des rolistes: c'est plein de bons souvenirs, mais c'est quand même objectivement une belle daube qui a très très mal vieilli.

On a fait beaucoup mieux depuis.

Parfois, je me dis que ce serait bien, de racheter ce machin pour le proposer à mes enfants, puis je me reprends: il n'ont vraiment rien fait pour mériter un tel traitement.

:-)

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur Alhazred,

MMmmm, si je vous répond que Monsieur Croc a eu envie, c'est suffisant ? Parce que nous, ça nous suffit en fait. Oui. Bon, en même temps, nous n'avons pas vraiment de vrai ligne éditorial parce que nous ne sommes pas journaliste. En fait. Du coup, je pense que dans le prochain Tric Trac, il y aura une section faite pour que des amateurs super éclairés comme Monsieur Croc puissent parler librement de jeux qui ne sont pas dans l'actu chaude plus que ça. Oui. ça me donne envie.

Alhazred
Alhazred

Déjà concernant le jeu, je rejoins les avis négatifs.

Mais bon après chacun ses goûts comme qui dirait, si y'en a qui aiment grand bien leur fasse.

Par contre ce que je ne comprends pas et qui me dérange c'est ce que fais ce topo dans les "actualités ludiques".

Y'a déjà eu une brève concernant l'extension un peu plus bas il me semble non ?

Là ça fait plus réclame pour un jeu sorti depuis pas mal de temps ( donc je réitère que fait cet article dans les actualités puisque rien de nouveau ) qui a du mal à se vendre, je trouve.

Y'aurait eu une news concernant une promo sur la gamme, encore j'aurais compris, mais là non même pas.

Stornhill
Stornhill

Et bien j'ai 35 ans, je n'ai pas de gamins, et pourtant... Ben pourtant j'aime jouer à ce jeu. Je n'y joue pas souvent, préférant des jeux plus "adultes" lorsque je suis avec des amis joueurs expérimentés. Mais avec des joueurs occasionnels, c'est du bonheur!

alexnat
alexnat

eh bien je dirai exactement la même chose que mon prédécesseur M LEFRANC. J'ai accroché à talisman dès la V1 et le virus ne m'a pas quitté. Mes enfants ont commencé avec la vf de GALLIMARD pour s'essayer à la V3VF et aujourd'hui avec la V4VF et ses extensions. Ils ont 14 et 11 ans et trouvent TALISMAN plus accessible que DESCENT ou RUNEWARS. Merci M CROC pour cette sympathique piqûre de rappel

thierry lefranc
thierry lefranc

Bonjour,

Merci à M Croc de parler de Talisman. Possédant l'intégral ( V1 en noir et blanc, V2 (celle qui à été "traduite" par Gallimard) avec toutes les extensions, V3 avec toutes les extensions et maintenant la V4. Et devinez ? J'achète toutes les extensions ! J'ai joué, je joue et je jouerai toujours à ce jeu. Pourquoi ? Parce que l'on s'y amuse toujours autant. Et moi ce que j'aime dans un jeu c'est avant tout, et après tout aussi, m'amuser !