Monsieur Phal

String Railway sur les étals !

String Railway sur les étals !

C’est vendredi et c’est jour des sorties chez Asmodee ! Les camions ont traversé l’hexagone pour livrer aux boutiques les boites que certains attendent avec impatience depuis un moment. Et c’est ce matin, donc, que vous allez pouvoir devenir l’heureux possesseur d’un "String Railway", le jeu de trains avec des ficelles signé Hisashi Hayashi.

Normalement, vous devez tout savoir sur ce drôle de jeu venu d’Asie. Le fait que l’on fabrique son réseau ferroviaire avec des lacets en a intrigué plus d’un. Nous avons décrit la chose en texte et nous avons fait des vidéos afin que personne ne soit surpris. Ni les amateurs de gros jeux de trains, ni les fans de « Les Aventuriers du Rail ». Parce qu’avec "String Railway" nous ne sommes pas devant du gros jeu bien lourd avec de la gestion dedans. Non. Ni dans du super léger genre on lance ses ficelles en l’air en priant qu’elles ne tombent pas sur la montagne ou une attaque de Hors-la-loi. C’est à la fois simple et avec un zeste de stratégie dedans. Et, surtout, on peut pourrir les autres. Oui.

L’idée générale est la suivante. Chaque joueur à un lot de ficelles, 4 courtes et une longue. On fabrique une aire de jeu au centre de la table, avec des obstacles (rivière, montagne en ficelle aussi), on pose pour chaque joueur une gare de départ, et à son tour, on pioche une carte « gare » que l’on doit poser sur le plateau et on essaye de relier tout ça en jouant une de ses ficelles. Ces cartes gares rapportent des points quand on y passe, seulement, le trafic est parfois limité. Il arrive que l’on ne puisse pas passer à beaucoup… Donc il va falloir judicieusement choisir où vous posez les cartes que vous piochez et, surtout, comment vous allez relier tout ça pour avoir le plus de points à la fin.

Le mieux est de regarder la vidéo de la partie avec Monsieur Croc et internautateur de Bordeaux, Monsieur Fred. Là, vous saurez…

Pour être tout à fait juste, sachez que la version Franck Dion est aussi disponible, mais il n’y en a pas beaucoup puisqu'elle est en tirage limité. C’est tout pareil sauf pour les graphismes et le prix (3€ de plus pour la limitée). Donc si vous arrivez et qu’il y a les deux, vous pouvez prendre l’une ou l’autre, ou les deux. Mais là, si vous prenez les deux, c’est que vous êtes gourmand.

L'annonce de l’existence de la version Asie par le Docteur Mops, par ici !
Pour voir le dedans des boites dans la TiTiTiVi, c'est par ici !
Pour voir l'explication de la règle dans la TiTiTiVi, c'est par là !
Pour voir la partie dans la TiTiTiVi, c'est par ici !

Et n’oubliez pas ce que disait le grand Monsieur Croc : « il faut garder sa dernière ficelle pour la fin ! », si vous avez compris ça, vous ne pouvez pas perdre. Oui. Assurément.

"String Railway" et "String Railway" version Dion
Un jeu de Hisashi Hayashi
Illustré par Franck Dion
Publié chez Asmodee
Pour 2 à 5 joueurs dès 8 ans
durée estimée de partie : 30 min
Sortie là de maintenant
Prix : autour de 22€ pour l'une et 25€ pour l'autre

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (1)

Default
Ingalls
Ingalls

A recomaner, c'est frais, même pour quelqu'un comme moi qui n'aime a priori pas les jeux de trains.