Story Cubes Action sur les étals

Par Docteur Mops

Published on Jun 8, 2011 • Lecture 1 min.

Story Cubes Action sur les étals

Situé entre jeu, objet chamanique geek, outil de communication et support poétique les "Story Cubes" de monsieur Rory O'Connor sont des accessoires merveilleux pour les fétichistes ludiques.

D'abord se sont des dés. Des objets magiques, beaux, qui se collectionnent et qui sont très décoratifs dans des pots en verre.

On retrouve toujours ces petites pierres précieuses aux allures de friandises (Houla ! Attention les enfants !) situés en place stratégique près des caisses des boutiques. Il sont là à nous faire de l’œil même qu'on en a plus besoin mais pas grave parce que.

Les dés de Rory surfent sur cette vague de sympathie polyédrique qui habite beaucoup d'entre-nous, logés dans leur petits écrins à fermeture magnétique.

Default


Mais ça sert à quoi ?

A raconter des histoires...
Ou pas.
Vous faites comme vous voulez.
Une règle de jeu très simple (presque du jeu libre), un tirage et vous voilà avec un support à l'imaginaire où il n'y a pas vraiment de perdants.

La première boîte était sortie il y a quelques mois. Voici donc la petite sœur.
Si les premiers dés représentent divers sujets, le dés action représentent... des actions.
De quoi mettre des rebondissements dans les histoires en mélangeant les deux sets.

Rory's Story Cubes Action
Un concept ludique de Rory O'Connor
Publié chez The creativity Hub
Distribué par Gigamic
Pour 1 à 12 conteurs à partir de 6 ans
Dispo en boutique spé dans les 15€


Docteur Mops

Comments (4)

Default
Mathilde-Gigamic
Mathilde-Gigamic

Mais quelle inspiration !!!

Bravo !

Koban
Koban

très bonne initiative du bon docteur.

je m'y cole aussi, (pardon d'avance pour l'orthographe, chacun porte ça croix)

aujourd'hui je me promenais dans le parc, je faisais l’idiot un peu partout, je sautais les muret décoratif, je suivais les flèches m'indiquant de faire le tour du mini rond point... quand d'un seul coup, une superbe inconnue se présente à moi. Ni une ni deux je l'invite à partager un moment avec moi à la buvette qui trônait au milieu du parc. nous avons bien rigolé, je lui raconte mes idioties et là elle me sort que ce n'est vraiment pas prudent tout ça car je pourrais me retrouver dans le plâtre. Ensuite elle commence à ce moquer de moi car ces fameuse "idiotie" ne sont soit disant pas digne de mon age...

Elle sonne donc le garçon responsable de la terrasse pour payer et s'en aller (j'aurais bien payé mais elle ne m'en a pas laissé le temps) quand brusquement une balle de base ball vient assommer la belle inconnue.

Il ne me restais plus qu'a jouer les héros (et de payé les consommations.)

C'est fou comme les vies factice peuvent parfois être merveilleuse. :)

Docteur Mops
Docteur Mops

Tiens je me lance sur le tirage présenté :

L'autre jour, pour changer, j'ai décidé de rentrer à la maison en passant par derrière.

Ma femme qui voulait me faire une surprise était en train de construire une piscine en secret et, surpris, je suis tombé dedans.

Je me suis cassé les deux bras et les deux jambes. Quelle poilade !

J'ai mis du temps à ramper dans la boue pour m'extraire de là en laissant un peu sécher pour me faire des plâtres de fortune.

ça a pris une bonne semaine mais ça valait le coup. Du coup en rampant, j'ai décidé de repasser par devant.

En m'agrippant au rosier qui m'arracha la peau des mains, j'ai réussi à sonner. J'avais oublié que j'étais maigre et couvert de boue sanglante.

Ma femme ne me reconnaissant pas m'a abattu à coup de batte de base-ball.

Haaa ! Que de la poésie !

Ingalls
Ingalls

Clairement, rien que les faire tourner dans la main c'est déjà un plaisir, et encore je ne vous parle pas de l'adorable boîte avec sa fermeture magnétique. C'est beau, mais c'est pas grave.