Docteur Mops

Speech : Les vainqueurs du concours

Speech : Les vainqueurs du concours

Approchez mesdames zé messieurs !
Oyez que le concours Speech organisé ici même par le sieur d'Epenoux et sa fine équipe de coquins se clôt donc ici même par la victoire de cinq amateurs de cocktails (games) qui n'ont pas leur clavier dans la poche.

Pour mémoire, il s'agissait de narrer une courte histoire en usant de la règle du jeu "Speech"; c'est à dire en brodant au gré de son imagination sur les images ici imposées.

> Afin qu'il n'y ait pas de réclamation le concours se trouve zici.

Voici donc le résultat des vainqueurs qui ont peut-être déjà même reçu leur lot amplement mérité. Ha mais que vois-je là-bas zo fond ? Non séchez vos larmes mademoiselle d'autres concours vous permettront de faire valoir la force de votre esprit !

Default

Corentin Lebrat
CDBAE
TITRE: La fille et le militaire qui avait la côte-côte

Je vais vous compter l’histoire désespérée de la belle Pernille : 1971, quelque part à Hanoï. Pernille était triste à en mourir…Voilà 2 mois qu’elle se morfondait au fond de sa cage. En effet, depuis qu’elle avait aperçu ce militaire américain défendre sa vie contre 3 vietnamiens, elle n’avait d’yeux que pour lui… Malheureusement Pernille était une poule…très jolie, certes mais à 100 lieux des critères de beauté de ce beau militaire. Elle décida donc de devenir une très
belle femme afin de séduire ce bel étalon (notez la métaphore animale filée :-)).
La réponse était dans les tablettes du grand poulet d’Or : « Le mets préféré de ton bien-aimé tu devra ingurgiter en une becquetée ».
Aussitôt dit aussitôt fait, elle se dirigea vers le premier KFC…(sic !)....Mac Do, afin de becqueter un gigantesque hamburger. Pernille devint alors une magnifique jeune femme, mais tout n’était pas rose,
car outre le fait qu’elle ne savait prononcer que COT-COT, elle était aussi atteint de sérieux trous de mémoire et il lui était, dès lors, impossible de se rappeler pourquoi elle voulait devenir une femme…

Aurélien thor
CEABD


Mardi, 6h30. Voila maintenant trois semaines que j’erre seul dans ce pays que Dieu lui-même a abandonné. Un obus ennemi a vaporisé l’intégralité de mon unité au détour d’un fastfood, laissant un cratère fumant en lieu et place de mes camarades.
Est-ce la tête de Jim ou les restes d’un burger qui a taché mes bottes ? Je ne saurais le dire. Perdu, la peur au ventre et sans ressource, mon seul allié dans cette tourmente est mon fusil mitrailleur que je tiens serré tout contre moi. Ma femme me manque, ses caresses et le son de sa voix sont de lointains souvenirs auxquels je m’accroche pour tenir. Mon corps, affaibli par les privations, me fait voir des choses.
Hier encore, pendant deux longues heures j’ai pleuré ma détresse à une poule que j’avais prise pour elle. Samantha chérie, je reviendrai !

Camille Villetaz
BCDAE

La coquette en kaki qui picore un casse-croûte comble son creux.

Marsellus lesendar
CADE

Rambo? Un type costaud? Laisse moi rire... Avant, c'était un guerrier, un vrai, bourré d'armes et de muscles, effrayant tous ceux qui étaient du mauvais côté du bien.
Maintenant... C'est plus pareil... Pas depuis le désert. Une fois, il s'est retrouvé seul dans le désert, à délirer sous le soleil, sans eau, à rêver de sandwichs énormes, remplis de sauce à la tomate sucrée, comme au pays, des trucs monstrueux, à faire
peur à des diabétiques... Et la nuit tombée, sa fièvre ne s'était pas calmée. C'est là qu'il est arrivée dans la basse cour de petits fermiers. Les bruits des poules effrayées par son arrivée, mêlés à ceux des autres bêtes le rendirent fou. Après avoir passé
un long moment à creuser, il s'est enfoui dans un trou profond et étroit. La technique consistait à s'y terrer puis à ne plus bouger. Ce n'est que le lendemain, quand la petite des fermiers est venue récupérer les œufs, qu'elle a sauvé ce grand gaillard.
Elle, jeune, jolie et frêle, n'a pas hésité un instant à aider ce super soldat en larmes, à chasser les monstrueux gallinacées et les autres volailles... Depuis, Rambo... C'est plus le même...

Jean luc Clément
DCBEA

Marcel n’en peu plus, il possède un coq fou (D), un coq qui chante toute la nuit et qui l’empêche évidemment de dormir. Il n’a plus qu’une envie, lui tordre le cou ! Mais le bestiau n’est pas facile à attraper et avec son embonpoint le Marcel n’est pas très agile. Il se vêt alors tel un militaire (C) et sort son fusil de chasse pour aller s’occuper de la peau de son monstre nocturne. Pan, Pan ! le Marcel tire dans tous les sens, mais à part quelques « cot cot » qui lui donne l’impression que la bête se moque de lui, il n’atteint pas sa cible. Enfin pas celle qu’il veut, car son dernier coup de feu a été suivi d’un cri strident et effrayant. C’est qu’à côté il y avait la splendide voisine (B) qui se faisait bronzer, et sa balle a effleuré son bikini et dégrafé son soutien-gorge !
Le Marcel reste alors bouche bée devant Melissa et ses seins tout pointus. « Mais qu’est-ce que vous faites », lui demande-telle. Le Marcel bouleversé par ce spectacle eu alors un gros trou de mémoire (E) et ne se souvenant plus ce qu’il faisait là, ne trouva rien de mieux que de dire « ça vous dit de venir manger un Hamburger avec moi » (A).
« A vous voir vous en avez déjà trop mangé », rétorqua-telle en rentrant chez elle…

Bravo à tous les cinq !

La TT TV de l'explication : cliquez là !
La TT TV de la partie : cliquez là !

"Speech"
un jeu de Fabien Bleuze et Yves Hirschfeld
pour 3 à 12 joueurs
à partir de 8 ans
édité par Cocktail Games
prix conseillé : 10€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Speech
Speech
3-12 8+ 15´

Comments (6)

Default
krapox
krapox

Oui, c'est vrai qu'on peut mettre notre texte :P=

"Toute ma vie, j'ai voulu être un soldat. Petit, je disais que je voulais sauver le monde en tuant les méchants ! Jusqu'à l'année dernière, je n'avais pas changé d'idée. J'ai intégré l'armée de terre française pour devenir quelqu'un point comme... Point comme quoi ? Point comme qui ? Juste différent ? Je n'ai jamais vraiment compris. Ce que je sais, c'est que ce jour-là, j'ai rencontré la femme de ma vie. J'étais au fast-food pour manger un hamburger, j'adore les hamburgers. Là, je l'ai vue. Belle, magnifique devrai-je dire ! Je crois que je n'avais jamais ressenti cela pour personne, pas même pour mon FAMAS. Mes potes de la caserne qui m'accompagnaient me charriaient, genre « Cette serveuse rousse est trop belle pour toi mon gars ! ». Je ne les écoutais pas et pour la seule fois de ma vie, je me suis sorti les doigts du trou d'balle, je suis sorti du fast-food, j'ai enjambé la barrière et je l'ai prise sous le bras. Elle a été si surprise qu'elle en a pondu un oeuf ! Notre premier enfant."

Moreathor
Moreathor

Je suis du même avis que magicJL pour le moment pas de réussite aux autres concours, un peu de créativité m'a permis ici de prendre ma revanche (Aurélien Thor c'est moi). Quant à Bony, rien ne t'empêche de nous faire partager ton texte via les commentaires. ET un grand merci a Tonino et CocktailGame. Le reste est dans les mains du facteur....

BONY
BONY

pffff... mon texte était bien mieux... un chouillas moins grand public, jevous le concède, mais nettement plus courageux !!

hum... bon, concours suivant !

magicjl
magicjl

Avec ma poisse habituel je n'ai jamais réussi à tomber juste sur les questions subsidiaires de trictrac, et donc jamais pu gagner. Je suis donc bien heureux d'avoir réussi à gagner quelquechose cette fois. Peut-être que la chance tourne...

Tonino
Tonino

Bravo à tous. J'aime particulièrement les textes de Aurélien thor et de Camille Villetaz.

Hawkeye
Hawkeye

Cool! Sinon c'est lebra"T" mais bon vu les fautes que j'ai fait dans mon texte (compter...!!) je vous pardonne :-)