Monsieur Phal

Résistance, disponible en France

Résistance, disponible en France

Quand on voit la boîte de "The Resistance", on se dit que l’on est face à un jeu qui s’engouffre dans la brèche ouverte par "Race for The galaxy". De la manipulation de cartes avec un thème de SF. Et ce n’est pas le début du « pitch » qui nous contredira. Lisez plutôt « L’Empire doit être détruit. Nous devons vaincre. En détruisant leurs bases principales, nous briserons la puissance Impériale et libérerons notre peuple. ». Là, on se dit que forcément on va monter des decks de tueurs pour briser la puissance Impériale qui, quoi qui l’arrive, les brise menue au peuple, alors main dans la main on va faire sauter leurs saloperies de bases principales à grand coup de laser dans leur tête, mais laissez moi les gars, je suis blessé et je ne ferais que vous ralentir, non John, je ne t’abandonnerais pas, si bill, laisse moi, laisse moi, mais juste un truc, occupe toi de ma femme quand tu rentres, oui, promet Bill, promet….

Seulement voilà, quand on lit la suite du « pitch », parce qu’il faut tout lire dans un « pitch », on voit ceci « Cependant des espions ont infiltré nos rangs, prêts à saboter nos plans. Nous devons les démasquer. Dans cinq nuits, nous changerons notre destinée. Ou nous mourrons en essayant. Nous sommes la Résistance ! » Là, on se dit « Ho putain, j’ai confié ma femelle à Bill alors que c’est peut-être un traite, hoooo merde, j’ai mal, aïe. ». On se dit ça, mais aussi que nous sommes dans un jeu avec des traitres dedans. Plus rien à voir avec un "Race for The galaxy". Du tout. Mais alors quoi ?

Si on est très très malin et qu’on lit le sous-titre de "Résistance", on voit « Un jeu d'identités secrètes, de déduction et de manipulation ! », et là, tout s’éclaire. Nul question de manipuler des cartes, de poser de les vaisseaux spacial à proton, non, il est question de rôle, de missions à accomplir pour les uns et à faire rater pour les autres, mais oui, mais oui, tout cela fait penser à "Les Loup-Garous de Thiercelieux", mais en pas du tout pareil.

Donc, après ce long préambule, nous savons tous que ce n’est pas un gros jeux avec plein de cartes et de la gestion. Nous sommes dans du convivial avec de l’ambiance, mais le tout plus sérieux que dans le village lycanthropique. Le postulat est simple, il va y avoir des missions, les résistants vont devoir en réussir 3 et les traitres en faire échouer 3. Le tout avec beaucoup moins de tchatche que dans le village spécialiste du lynchage. D’ailleurs, nulle élimination à "Résistance", tout le monde joue jusqu’à la fin, donc ici pas d’accusations qui évincent des joueurs. Nous sommes dans un jeu de déduction et je me fais fort de vous expliquer pourquoi de comment.

Default


Dans les grandes lignes, voici la base du jeu. La boîte contient des cartes pour jouer de 5 à 10 joueurs. Chaque joueur va recevoir un rôle. Vous êtes soit un traitre à la résistance, un sale type de l’empire quoi, soit un loyal. À chaque tour, il va y avoir un leader –qui change dans le sens des aiguilles d’une montre par exemple-, qui va choisir qui va partir en mission. Pour connaître le nombre personne qui va partir, on regarde sur un tableau de mission, on commence par un petit nombre, puis il augmente, puis il augmente, puis il redescend… Par exemple, à 5 joueurs, la première mission se fait à 2 joueurs, la seconde à 3, la troisième à 4, la quatrième à 3 et la cinquième à 2. Ceci est important pour gérer votre déduction. Vous allez comprendre pourquoi. Une fois que le « crew » est monté, la table vote pour savoir si cette équipe est acceptée. Chaque joueur à une carte « oui » et une carte « non » qu’il va utiliser pour valider le départ de cette équipe.

Une fois l’équipe choisie, les joueurs qui la compose vont utiliser choisir, secrètement, soit leur carte « sabotage de la mission » soit leur carte « je fais tout ce qu’il faut pour que cette mission réussisse ». Le leader les mélange, pour ne pas qu’on sache qui a fait quoi, et on retourne. Et là, c’est simple, s’il y a une carte « Comment je vous pourris votre mission enfoirés de résistants » dans le tas, la mission est ratée ! S’il n’y a que des cartes « Houais, nous on veut que la mission soit un succès parce qu’on résiste », la mission est réussie. Sur le petit plateau central, on va poser un marqueur rouge si la mission est ratée ou un petit marqueur bleu si la mission est réussie.

Oui, mais comment je gagne ?
Et bien, c’est ultrasimple, si vous êtes un résistant et que 3 missions ont été réussies, et que donc il y a 3 marqueurs bleus sur le petit plateau, vous avez gagné, enfin tous les résistants ont gagné. Si vous êtes un traitre (enfin un loyal à l’Empire) et que sur le petit plateau 3 marqueurs rouges indiquent que 3 missions ont échoué, vous avez gagné, enfin tous les traitres ont gagné.

Oui, mais, et la subtilité la dedans ?
En fait, c’est un vrai jeu de déductions, et de bluff. Vu la façon dont sont montées les équipes, vous allez pouvoir déduire, enfin essayer de déduire, qui est traitre et qui n’est pas traitre, et du coup, en fonction de votre propre statut, vous allez savoir qui envoyer en mission ou pas quand vous serez leader. Par exemple, si vous envoyez 2 joueurs en mission et que la mission foire, vous pouvez en déduire que l’un des deux est un traitre. Oui, mais lequel ? Je ne vais pas vous faire un dessin non plus, à vous de prendre plaisir à découvrir le comment du pourquoi.

Rajouté là dedans, des variantes et des tas de petits trucs comme des cartes complots et tout ça, et vous avez un jeu qui titille la curiosité. Oui.

"Résistance" est un jeu de Don Eskridge, quasi autoédité et sorti pour Essen. Le jeu a fait un bon buzz, et c’est normal parce que le Monsieur se bouge comme un fou pour faire connaître son jeu. Du coup, comme il est en 3 langues, Iello a récupéré la distribution pour le territoire français. Donc, et du coup, vous allez trouver "Résistance" dans toutes les bonnes boutiques, et pour un prix conseillé de 17,90 €uros !

"The Resistance"
Un jeu de Don Eskridge
Pour 5 à 10 joueurs
à partir de 13 ans
chez Indies Boards and Cards
Prix : moins de 20 €uros
Sortie : là, les boutiques peuvent le commander chez Iello.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (5)

Default
Sherinford
Sherinford

A la lecture de cette news, ce jeu m'évoque une sorte de Battlestar Galactica "light"... J'ai tort?

La Comtesse
La Comtesse

Je l'ai précommandé chez l'éditeur le mois dernier, mais il est pour l'instant toujours affiché en précommande sur leur site (dispo courant novembre semble-t-il).

MadMax
MadMax

Excellent jeu d'ambiance! On en a fait plusieurs parties de notre côté de l'Atlantique et c'est du plaisir et de la grosse discussion à chaque fois.

Chez nous on l'appelle "Le Loup-garou pour gros joueurs"

Hem
Hem

J'ai adoré la vanne du premier paragraphe, M'sieur Phal. Bon ben un jeu à suivre, ça semble très sympa !

SuperDéfi
SuperDéfi

Pour affiner plus que préciser, il n'y a pas assez de tours pour déduire qui sont les coupables. C'est bien entendu fait exprès car on est pas au cluedo ; l'aspect déduction est une mise de fond aux discussions et autres attaques mentales.

Un excellent jeu dans ce style.