Scorpion Masqué

Qui dort dîne dans les boutiques

Qui dort dîne dans les boutiques

Je sais que plusieurs d’entre vous adorent pousser du cube. Je sais également que plusieurs aiment rigoler. Vous savez quoi ? L’un n’empêche pas l’autre… ! J’en suis la preuve vivante. Je n’arrive pas toujours à dire si je préfère El Grande ou Jungle speed…

Default Default Default

C’est avec grand plaisir que je vous annonce l’arrivée sur les étals de QUI DORT DÎNE, dernier jeu du Scorpion masqué et premier titre de Madame Mélanie Mecteau, Madame Scorpion masqué en fait. Nous avons maintenant DEUX auteures (femmes auteurs ?) à notre catalogue !

Default

Bon, je dis « enfin sur les étals », parfaitement conscient que les attentes pour ce titre ne sont pas les mêmes que d’autres titres plus velus (comme « Le fond des océans » ou « 5 clans » ?).

Ah ! Ce que j’aimerais aussi pouvoir poster une illustration anodine sur Fessebouc ou sur le forum TT, avec une accroche mystérieuse du genre « La fin de monde est proche – plus de détails à venir… », puis laisser couler au compte-goutte de plus en plus d’infos jusqu’à l’apogée de la sortie où un concours marquera la culminance de ce chef d’œuvre !!
(Je délire)

Le jeu d’ambiance permet difficilement cela. Si seulement on avait des zombies ou des pyramides pour faire rêver… Mais non ! De façon générale, le jeu de party game (j’écris bilingue : français et québécois en même temps) s’amène sans thème, sans décor. Et encore, on se limite souvent à une illustration pour la couverture ; difficile de révéler petit à petit les images qui composent l’opus, à moins de découper en morceau la seule que nous avons, ce dont je ne suis pas convaincu encore…

Mais est-ce là une raison pour ne pas l’aimer et surtout l’anticiper, ce pauvre petit jeu d’ambiance ?

Default

C’est là que j’aime votre tête de joueur, chers membres TT. Comme vous avez l’habitude d’ingurgiter de longues règles qui n’en finissent plus, vous comprendrez rapidement l’idée et l’intérêt d’un jeu comme QUI DORT DÎNE, un jeu se déroulant à table et qu’on peut expliquer en 3 phrases.

1. L’hôte reçoit la carte Maitre et s’assure qu’il y a toujours 2 cartes bleues et 1 rouge sur la table (face VISIBLE !), chacune comprenant un déclencheur et une réponse – du genre « Si le maître nomme un légume, dire Miam les bons légumes ! ».

2. Si le maître déclenche une carte bleue, le premier à répondre correctement gagne la carte (1 point) et devient le nouveau maître ; si le maître déclenche une rouge, le dernier à réagir reçoit la carte (-1 point) et désigne un nouveau maître – on ne peut déclencher 2 cartes rouges consécutives.

3. Le premier joueur à 3 points gagne la partie et s’évite la corvée de vaisselle !

Trois phrases. Et pas des phrases à la Marcel Prout ! (oui, Prout!)

Default

Et puisque vous êtes joueurs, je vous informe tout de suite de la variante « experts ». Là, vous allez voir, le cerveau surchauffe !

4. Si le maître déclenche clairement une carte bleue trois fois sans que personne ne réagisse, il marque le point.

Vous comprenez alors que ce jeu devient très malin, car si vous pouvez judicieusement insérer les « déclencheurs » dans la conversion, le cours du repas, vous gagnerez!

L'explication avec des mots parlés (et un accent charmant):

Voilà donc un petit jeu sympathique qui, je l’espère, vous permettra de jouer avec tous vos amis, rendra certains repas en famille plus amusants. Un petit jeu qui réunit petits et grands, joueurs et ceux qu’on appelle injustement « non-joueurs »…

QUI DORT DÎNE
Un jeu de Mélanie Mecteau
Développé avec Christian Lemay
Publié par Le Scorpion masqué
Illustré par Jessica Lindsay
Pour 4 à 10 joueurs
À partir de 8 ans
Durée approximative : 30 minutes
Prix suggéré : 12,50 euros
Distribué par : IELLO

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (1)

Default
Lapinesco
Lapinesco

Très joli papier :)

si tout va bien je passe le récupérer ce soir, je connaissais pas la variante, elle me plait beaucoup et évitera l'effet pur jeu de rapidité.