Banana Smile

Poussez les bananes !

Poussez les bananes !

Bonjour tout le monde,

Pour mon premier article, je viens me présenter et vous présenter assez rapidement notre premier jeu : PUSH 'EM UP!

 

Alors, BANANA SMILE, tout d'abord.

Eh bien, Banana Smile, c'est une maison d'édition fondée récemment par moi-même, Nicolas Bourgoin, auteur ou co-auteur de quelques jeux (les séries Mimtoo et Cortex Challenge, Demoniak, Djumble, Treasure Rush, Poc!, Slide Quest, et récemment Toutilix...).

C'est en travaillant auprès de mes éditeurs que l'envie de passer de l'autre côté de la barrière s'est développée jusqu'à ce que je me décide (ce fut long ^^) et me lance avec un premier jeu : PUSH 'EM UP! 

 

PUSH 'EM UP! est le je-ne-sais-plus-combientième jeu d'un ami, autre auteur lyonnais que j'ai rencontré le jour de ma première démo de mon premier jeu : Alexandre Droit (Foutrak, Visual Panic, Rings Up, Dream On, Dawak, POC, Apocalypse au zoo de Carson City, etc.).

J'ai complètement craqué sur son jeu un soir de test à la maison (le proto s'appelait "PUSH"), à une époque où devenir éditeur n'était pas encore dans les tuyaux. Je l'ai depuis suivi avec grand intérêt et lui ai sauté dessus un jour sans vraiment lui laisser le choix ^^. 

- Laisse-le moi. Je vais l'éditer ton jeu.

- Euh.. d'accord, tiens.

Et voilà, nous y sommes.

PUSH 'EM UP! est également illustré par un autre copain lyonnais, Stéphane Escapa (Chabyrinthe, Docteur Eureka, Dino Twist, Slide Quest, etc.). J'adore son style pêchu, sa palette de couleurs très lumineuses, les petites jambes de ses personnages et leurs pulls à motifs de petits lapins. Et le mec est cool. J'ai tout de suite dit à ma femme et Alexandre (ne pas confondre svp, cela pourrait être gênant) : "Pour ce jeu, je veux Stéphane".

OK. Démo avec des distributeurs, retours plus que positifs. C'est parti.

 

Plusieurs thèmes nous passent par la tête, dont un qui n'arrête pas de revenir dès qu'on essaie de s'en éloigner. On travaille à trois avec l'auteur et l'illustrateur, et Stéphane n'arrête pas de dessiner des super-héros complètement pourris. C'est bon, on tient le truc. Il s'impose de lui-même.

Allez, j'en ai assez dit, je vous parle du jeu en lui-même, maintenant.

 

Alors pour le pitch de départ, c'est très simple, Tethanos, le vilain Titan, a récupéré un gantelet tout rouillé avec lequel il a occi(dé) (ha ha) la moitié des super-héros d'un simple claquement de doigts. Ça jette un froid. On peut dire qu'ils ont dérouillé. (re-ha ha)

Oui mais ce qu'il ne savait pas, c'est que se cachaient dans leur ombre 4 ligues de justiciers pas tous très au point niveau super-pouvoirs mais avec une fâcheuse envie d'en découdre pour montrer au monde entier qu'eux aussi méritent qu'on en fasse des films... MAIS voilà, il n'y aura pas de place pour tout le monde : seule une équipe parmi les Greeners, les Red Starz, les Blue Tech ou les Purple Pets pourra prétendre rejoindre les rangs des Av... (non, je ne l'ai pas dit).

Tric TracPUSH 'EM UP!PUSH 'EM UP!Tric Trac

Vous incarnez donc dans PUSH 'EM UP! un chef d'équipe qui va jouer ses super-héros contre les autres équipes pour tenter de gagner la majorité dans un maximum de colonnes de cartes. 

Plusieurs poses sont autorisées lors de votre tour de jeu :

- poser une carte de sa main sur une carte (de n'importe quelle équipe) de valeur +1/-1

- recouvrir une carte adverse en posant par dessus la même carte

- poser une paire de cartes identiques sur une carte de valeur +1/-1

- poser une suite de 3 cartes

Le but est de bien calculer tout au long de la partie quels sont les scores (total des cartes en valeur) des uns et des autres dans chaque colonne pour poser les vôtres astucieusement.

Très simple jusqu'ici... mais on ne vous a pas tout dit.

Chaque joueur a dans son deck 4 cartes "PUSH" qu'il peut jouer n'importe où également. Cette carte lui permet de "poucher" la dernière carte de la colonne de son choix, ce qui influe donc directement sur les scores des joueurs et modifie la physionomie de la partie à tout instant. 

Poussez les bananes

 

La partie se finit dès lors qu'un joueur n'a plus de cartes à jouer. Instantanément. Autrement dit vous avez tout intérêt à tenter de gérer votre main pour poser plusieurs combinaisons, ce qui diminuera plus rapidement votre deck et vous permettra de couper l'herbe sous le pied de vos adversaires... mais faites gaffe tout de même à votre propre score. Finir en premier ne garantit pas la victoire. 

Le comptage des points peut vous paraître compliqué au premier abord mais ce n'est qu'une impression : 

celui-ci se fait en deux temps.

D'abord, les joueurs comptent colonne par colonne les scores de chacun. Le joueur qui est majoritaire dans une colonne la remporte et marque 10 points (en cas d'égalité entre deux ou trois joueurs, le plus élevé en dessous d'eux la remporte). Ensuite, on relève POUR CHAQUE JOUEUR sa carte la plus forte posée dans la colonne et ces points sont également comptabilisés. On fait le total, et hop, le plus fort l'emporte.

PUSH 'EM UP! est un jeu aux parties rapides et tendues, qui appelle à des challenges "allez, le premier à 200 points !", ou très rapidement à jouer avec la variante "Apocalypse", pour encore plus de "PUSH"...

 

Voilà, je crois que j'ai à peu près tout dit. 

Ah, oui, non, il manque un truc : 

Sortie officielle le 25 février mais le jeu sera dispo à Cannes ! Venez nous voir sur notre stand (12.08) ! Cherchez la banane !

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments

Default