Docteur Mops

Pour Ystari, changez à Nations

Pour Ystari, changez à Nations

Présenté précédemment dans une niouze de présentation (voir lien ci-dessous) le jeu des RosénHåkansson, « Nations » est désormais disponibles dans toutes les bonnes boutiques spécialisées. Destiné aux joueurs expérimentés ce jeu a été initialement développé par l’équipe finlandaise de Lautapelit qui nous avait déjà proposé l’excellent « Eclipse ». Comme pour ce jeu, c’est Ystari qui s’est penché sur la version française qui entre donc dans la collection Ystari Plus.

Default

Si vous êtes un amateur de jeu de civilisation, voilà qui devrait retenir votre attention malgré un aspect graphique un peu… rêche.

Depuis les balbutiements de la civilisation et à travers les grands âges de l’Histoire, l’humanité a participé à l’avènement et au déclin de glorieuses nations, luttant pour la survivance de leurs idées et de leur patrimoine. Ces nations ont veillé à protéger et nourrir les leurs, leur apportant stabilité et prospérité, tandis que la population s’agrandissait. La compétition, parfois guerrière, faisait rage, que cela soit contre les autres nations ou la Nature elle-même. Une nation se doit d’émerveiller le reste du monde de ses grandes réalisations et de construire le patrimoine afin de devenir la plus grande nation de l’histoire de l’Humanité !

Le jeu de base est calibré pour des parties à 3 ou 4 joueurs mais les auteurs ont travaillé des versions permettant un duel assez méchant en tête à tête. Les parties à cinq feront elles appel à un set de cartes « avancées » spécialement conçues à cet effet et fournies dans la boîte de base. Enfin pour parer à toutes les éventualités, une règle spéciale permet même de jouer en solo pour essayer de battre son propre high score en fonction d’un tableau de résultat à atteindre.

Default

Nations est un jeu de développement de civilisations, pour 1 à 5 joueurs, d’une durée de 40 minutes par joueur : les joueurs y contrôlent le destin de nations de la préhistoire à la veille de la première guerre mondiale. Les nations seront continuellement en compétition entre elles et devront équilibrer leurs besoins immédiats et leur croissance générale tout en gérant les menaces et les opportunité.

Le jeu couvre 4 âges de l'histoire de l'Humanité : Antiquité, Époque médiévale, Renaissance et Ère industrielle. Chaque âge s'étend sur deux manches de développement, de compétition et de production. Chaque manche apporte son lot de risques et d’opportunités, que les joueurs devront apprendre à éviter ou gagner. La Force Militaire est coûteuse, mais peut vous aider à éviter des Guerres désastreuses, conquérir des Colonies prospères ou gagner la possibilité d’agir avant les autres sur les prochains tours.

chaque nation ayant moins de Livres. A la fin de la partie, après avoir additionné les PV des différents domaines, le joueur avec le plus de PV est déclaré vainqueur !

Nations est un jeu exigeant, plus particulièrement pour les débutants. Vous aurez parfois l’impression de plus lutter contre le jeu lui-même que contre les autres joueurs. Même si vous êtes un joueur expérimenté, nous vous conseillons fortement pour vos premières parties de choisir le niveau de difficulté le plus simple et d’écarter les cartes Avancé et Expert, au risque sinon de vivre une première expérience très frustrante.

Ne vous attendez pas à trouver un plateau de jeu impliquant des déplacements d’armées et des conquêtes de territoire nous sommes ici dans un jeu de civilisation qui fait la part belle à la gestion avec un système de cartes à jouer et des plateaux de jeu qui récapitulent les avancées de chacun.

Côté traduction c’est monsieur Thomas Cauet alias Grunt sur Tric Trac qui s’en est chargé et ceci est un gage de qualité.

► Notre précédent article de présentation du jeu : cliquez ici


« Nations »
Un jeu de Einar Rosén, Nina Håkansson, Robert Rosén, Rustan Håkansson
Illustré par Paul Laane, Ossi Hiekkala, Frida Lögdberg , Jere Kasanen
Publié chez Lautapelit
Francisé par Ystari
Dans la collection Ystari Plus
Distribution : Millennium (France)
Pour 1 à 5 leaders de civilisation d’au moins 14 ans
Public : Connaisseurs
Durée : 150 min
Disponibilité : 15 novembre 2013
Prix conseillé : 65€


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (19)

Default
Grunt
Grunt

OK

AshraamCPC
AshraamCPC

C'est plus logique dans l'autre sens, on défausse puis on ajuste.

Grunt
Grunt

Hello,

pas d'oubli mais une formulation différente:

"Complétez le nombre d'architectes pour la manche sur le plateau central: 0 (1 joueur), 1 (2 joueurs), 2 (3-4 joueurs) ou 3 (5 joueurs) architectes de base, plus le nombre indiqué en haut de la carte événements (et défaussez s'il y a un excédent)."

Après vous pouvez aussi défaussez tous les architectes, puis remettre le nombre indiqué, mais perso je trouve cela moins pratique. Désolé si le terme compléter t'a apporté de la confusion.

reveur81
reveur81

Léger oubli dans les règles. Phase de maintenance, architectes, page 13, il n'est pas précisé qu'il faut virer les architectes restants du tour précédent avant d'en placer de nouveaux. Les règles parlent de "compléter", on ne complète pas.

AshraamCPC
AshraamCPC

La question n'est pas de plaire ou déplaire, je constate uniquement. Et pour rebondir sur ta réponse, non, il n'est pas conseillé de débuter systématiquement par le niveau de difficulté le plus bas. Plusieurs preuves à l'appui : La première sur la page BGG du jeu (je cite : 'even if you are a very experienced gamer you really should follow the recommendations in the rulebook for the first game. Play with the A-sides, basic cards and on King or Prince.'), la seconde, plus officielle encore, dans les designers diaries (en VO évidemment) (Je recite : 'Once again we would like to note that we recommend starting out with just the basic cards, 3-4 players, the a-sides of the player boards and one of the easier difficulty levels (please at least stay away from the hardest'). Par ailleurs, je n'ai pas le temps (ni l'envie) d'épiloguer encore plus sur le sujet, mais j'imagine qu'il doit encore y avoir d'autres erreurs/approximations du même genre dans la VF (comme le dé pour le jeu solo...).

usuledric
usuledric

Perso : "je vais te bucheronner la tête" je trouve que çà fait pas mal guerrier...

Grunt
Grunt

Ne t'en déplaise Ashraam, mais pour les premières parties, il faut être modeste et en effet se mettre au niveau le plus simple. C'est à mon avis un très bon conseil car c'est un jeu à courbe d'apprentissage, et que comme mentionné dans les règles, il y a aussi une lutte/tension contre le jeu lui-même.

Car si dans une formulation tu dis premières parties... plus simple... plus simple que quoi alors?

Entre "Even if you are an experienced player, we strongly recommend for your first games that you choose
an easier difficulty level and..." et "Même si vous êtes un joueur expérimenté, nous vous conseillons fortement pour vos premières parties de choisir le niveau de difficulté le plus simple et..." je trouve le "le plus simple" moins bancal, mais je peux aussi avoir tort.

Et pour l'errata (terme ambigu remove/return, turn order/round/...), je te signale qu'il y a simultanéité de production pour toutes les langues, donc non ça n'a rien de logique, mais c'est normal de le faire oui.

Maintenant la traduction n'est vraisemblablement pas parfaite (à la lecture des règles, le Docteur Mops m'a signalé une formulation, qui même si grammaticalement correcte et pour le coup proche de la traduction littérale, aurait pu être formulé différemment pour une meilleure compréhension, et je lui ai donné totalement raison), mais la version française n'a pas à rougir de la version anglaise.

AshraamCPC
AshraamCPC

Que la version fr soit corrigé par rapport à l'Errata c'est normal, et même logique. Ce serait l'inverse qui susciterait des interrogations. Par contre, que la traduction soit aussi approximative sur certains aspects, c'est un peu limite. Et effectivement, il y a d'autres exemples du même style. par exemple dans l'introduction des règles, reprise dans le dernier paragraphe entre guillemet de cet article, il est spécifié que 'pour une meilleure expérience de jeu lors des premières parties on se mette au niveau de difficulté le plus simple'. Et ben non, mille fois non, 'easier' et 'easiest' ne signifient pas la même chose...

Au final, je suis bien content d'être revenu d'Essen avec la version anglaise du jeu.

lolo-ratchet
lolo-ratchet

A la lecture de l'article, on pense tout de suite à Through the Ages, l'excellent jeu de civs à cartes et plateaux individuels de V.Chvaatil... La question est donc : quelle est donc la pépite cachée de ce jeu-là qui justifierait de dépenser autant d'euros... ? A chaud je suis dubitatif...

Mr zen
Mr zen

Ah bin si Karis dit que c'est résolu, bin c'est résolu, donc pas d'inquiétude. Merci des infos et du rassurage (oui oui "rassurage" dans mon dictionnaire ça existe)

Bonne journée.