PIX ou la rectangulature du carré arrondie au dessous

PIX ou la rectangulature du carré arrondie au dessous
Docteur Mops

Imaginez un peu la chose. Vous êtes en plein brainstorming et vous travaillez sur un jeu avec du visuel pixelart sautant allègrement de votre mise en page Indesign à une petite partie de Minecraft. Vous déposez deux glaçons cubiques dans votre verre et vous pensez qu’il est bien évident qu’il faudra que les pions soient carrés, les points de comptage cubiques et la boîte aussi !

Ça s’appelle la cohérence éditoriale, le lien entre le concept et l’objet.

Dit comme ça c’est l’évidence même…

Default

C’en est presque basique même ! Bon... Le coup de le publier juste au moment, ou peu s’en faut, des délibérations du jury de Cannes, c’est super moyen. Déjà avec « Skull & Roses » les neuneus frustrés de ne pas avoir pu donner leur avis avant les membres avait secoué le milieu ludique de petites vaguelettes. Kua ! Vous récompensez un jeu même pas encore édité ? Ben si, il n’était juste pas encore commercialisé, enfin à deux jours près. Kua ! Mais pour qui vous vous prenez de voir les jeux avant les autres et de donner vos avis avant le mien ?

C’est un peu la même histoire, un jury qui verrait les films avant leur sortie pour leur attribuer un prix. Mais pour qui ils se prennent ? On doit attendre mon avis sinon comment je peux savoir si le vôtre n’est pas débile ? Ben après… Kuaaaa ? Tu sais à qui tu parles ?

Vous ne possédez rien, en dehors des quelques centimètres cubes de votre crâne.

- Georges Orwell

Résultat, le prochain qui comme « Pix » est publié pendant que ce tient le festival, aura beau être un bon jeu voire un très bon jeu, ils ne prendront plus le risque de se faire disputer. Et comme ça veut dire que si tu tombes au même moment, d’abord c’est trop tôt et on en parlera pas, ensuite c’est trop tard parce que les membres des jurys aiment bien aussi être prescripteurs et que récompenser un jeu qui a un an c’est comme porter une chemise de bucheron sans avoir de barbe : la louze totale.

Bref, il n’a pas eu de prix mais peut-être surement pour d’autres raisons parce que de toute façon je n’y étais pas.

Default

Alors, chez GameWorks, on a trouvé la parade ! On change de format et avec un peu de chance, il y en a bien qui vont penser que c’est un nouveau jeu ! Non. Non du tout ! C’est que voyez-vous, si la boîte cubique est issue d’une démarche éditoriale absolument irréprochable c’est que les petits amis commerciaux d’Allemagne et des USA n’étaient pas super sensibles à la pertinence éditoriale. C’est quand même eux qui les vendent et les achètent les jeux non ? C’est quoi ce truc imbitable même pas fait pour tenir en rayon et je ne vous parle même pas des palettes ! Ach ! Ché zui bien d’accord ! Of course what the fuck with this stupid cube ?

Parce que la pertinence éditoriale c’est bien. La pertinence commerciale ça existe aussi. T’auras qu’à dire que ce format évoque à la fois la tablette graphique et l’écran de télévision et tu arrêtes de nous les casser avec tes concepts à la noix qu’on voit bien que ce n’est pas toi qui te coltines les acheteurs ! Bon encore… T’aurais eu un prix mais même pas !

Je vous le dis, c’est pas facile la vie d’un éditeur.

Donc mesdames messieurs, voici « Pix » nouvelle formule dans un nouveau format que si on vous demande pourquoi vous saurez désormais quoi répondre.

Default

Le jeu lui ne change pas à par quelques broutilles du genre que les aimants tiennent mieux, qu’un thermoformage dit « à la Pauchon » fait son apparition pour que tous les éléments restent à leur place quand vous partez avec en vacances. Que le fameux jeu des portraits mystérieux est désormais à l’extérieur de la boîte plutôt que dedans.

Bref ! Si vous ne connaissiez pas encore ce jeu de pixart aussi carré qu’un rectangle c’est le moment de vous pencher sur cette œuvre géniale du XXIe siècle qui allie simplicité, intelligence et plasticité commerciale.

Notez l'impact dans tous les domaines de la vie de ce changement de format. Le jeune Simon Escoffier a dû revoir l'intégralité de son parc d'attraction sur son serveur Minecraft et passer ainsi des heures à bâtir en se méfiant des endermens venant piquer les bases de ses édifices à la gloire du père ! Ils y ont pensé à cela les américains et les allemands ? Hein ?

Default

J’espère que j’ai pu soulever une fois de plus un pan d’un mystère ludique. À l’inverse de monsieur Croc je vous dirais : Ce n’est pas forcément la vérité mais au moins c’est mon avis.

Sinon juste pour rire, nous possédons la photographie du prototype (hinhinhin !) :

Default

Je n'ai ni chemise de bucheron ni barbe mais je voudrais bien en savoir plus sur ce jeu mais chhht ! :

► Pix, le pixart dans le jeu, article du 24 janvier 2012
► Pix de popularité dans les boutiques, un article du 21 février 2012


"Pix" édition 2013
Un jeu de Laurent Escoffier et David Franck
Publié chez GameWorks
Distribution : Asmodee

Pour 4 à 9 rectangles dès 8 ans
Public : Casual un peu geek quand même
Durée : 40 min
Disponible désormais en boîte carrengulaire dans les 30€ tout rond


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Skull & Roses
Skull & Roses
Par Hervé Marly
Illustré par Rose Kipik
3-6 10+ 30´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar

Comments (8)

Default
vince_jeux
vince_jeux

@Docteur Mops Il n'y a plus de question cher Docteur, puisque la coquille est corrigée. :)

Docteur Mops
Docteur Mops

@vincelnx : Je le sais bien c'est juste pour vous taquiner. ;)

Yomgi44
Yomgi44

"un thermoformage fait son apparition pour que tous les éléments restent à leur place..." ou pas !...

vince_jeux
vince_jeux

Tu c’est à qui tu parles ? du verbe ç'avoir ?:)

Docteur Mops
Docteur Mops

@vincelnx Quelle est la question au juste ?

JALABAKA
JALABAKA

Moi, j'aime Pauchon et j'adore Escoffier !

Docteur Mops
Docteur Mops

Cher Martin vous êtes un cafteur et moi un simple chroniqueur des choses qui se passent. ;)

Martin Vidberg
Martin Vidberg

"de toute façon, je n'y étais pas"... Uh uh, mais je crois me souvenir que tu n'étais pas très loin non plus.

Je ne sais plus trop où on en est du serpent de mer "est-ce qu'on a le droit de primer un jeu qui va sortir en même temps que le festival". Après Skull and roses, le jury de Cannes a privilégié scrupuleusement les jeux déjà sortis avant janvier avec souvent la réelle frustration de devoir exclure certains jeux des délibérations (Pix l'année dernière, mais aussi, entre autres jeux, le Petit prince ou Augustus cette année).
Comme on ne les a pas inclus à la phase de test/délibération, on ne sait pas s'ils auraient été primé. Mais ce règlement est d'autant plus frustrant qu'un an plus tard, récompenser ces jeux n'a plus le même sens ni la même portée (médiatique, commerciale...)