Monsieur Phal

P.I. Wallace mène l'Enquète

P.I. Wallace mène l'Enquète

Un nouveau Martin Wallace est arrivé sur les étals il y a peu. « Houaiiiiis ! » lâchent les amateurs de jeux qui demandent du poil. Holà, manants, je m’en vais calmer vos ardeurs. Oui. Derechef. De l’aveu même du grand Monsieur Martin, c’est le jeu le plus simple de toute la vie de Treefrog. Oui. Le much easy de pour toute la famille. Rien que ça. Hé oui, il faut bien à un moment élargir son public, tâter du familial, proposer un truc pour noël et ses milliers de sapins.

Bon, quand on regarde la boîte, quand on lit le titre, on se dit que le Monsieur Wallace à une drôle de vision du goût des familles. "P.I.", c’est le nom de son jeu. "P.I." ! Rien que ça. Écrit en gros en haut à droite, et sur l’image, un type qui a dû passer 3 nuits dans sa bagnole et qui, là, cherche un coin dans une ruelle sombre pour se vider la vessie qu’il a due se remplir à coup de whisky. Le tout dans des tons rouge sombre…

Mais, le décor est planté. Nous sommes dans les années 50/60 et ça sent le privé sur le qui-vive. Et c’est exactement ça. L’auteur de "Age of Steam" nous propose un jeu d’enquêtes. C’est très tendance en ce moment. Et si l’allure générale donne l’impression d’un truc un peu dur, c’est annoncé comme un jeu simple et familial. D’ailleurs, l’auteur donne en référence le "Cluedo" et le "Master Mind". Paf. On y est. Du familial classique pur.

Mais comment ça marche ?
Une partie se déroule en plusieurs enquêtes. Mieux, chaque joueur va avoir en main 3 cartes, un coupable, un lieu du crime et le crime, et c’est le joueur à sa gauche qui va devoir découvrir quelles sont ces trois cartes. Donc, quand vous jouez, vous menez l’enquête, votre enquête, mais vous gérez celle de votre voisin en répondant à ses demandes…

Default


Concrètement, le plateau représente une ville, avec ses lieux et ses personnalités. À son tour, un joueur a le choix entre 3 choses et il va en faire une.

1/ Il peut poser un enquêteur sur le plateau, mais attention, on en a peu pour toute la partie, il faut donc les utiliser avec talent.

2/ vous allez choisir l’une des cartes indices présentes, face visible, à côté du plateau.

3/ lancer une accusation.

Là, le joueur qui gère votre enquête va vous indiquer si vous brulez, si vous être froid ou tiède… En gros, il va placer des cubes en bois (oui, Monsieur Wallace n’a pas résisté) si vous n’êtes pas loin, des cylindres (toujours en bois) si vous êtes pile-poil dans la bonne réponse, et rien si vous vous êtes vautré. Par exemple, un lieu a toujours d’autres lieux autour de lui. Si le lieu de votre crime est adjacent à l’endroit où vous avez posé votre enquêteur, vous aurez droit à un cube qui indiquera que vous chauffez… C’est là qu’intervient votre sens de la déduction. Donc.

Default


Et si je trouve, j’ai gagné ?
Que nenni de non. En fait, quand un joueur découvre le criminel, le type de crime et l’endroit où il sévit, il va marquer des points en fonction de la vitesse à laquelle il a trouvé par rapport aux autres. La première enquête résolue va rapporter plus de points que la seconde, etc. Quand tous les joueurs ont marqué des points, on recommence. On mélange les cartes, on replace les indices, etc. Et on refait des enquêtes. Au bout de 3 enquêtes résolues par joueur, la partie prend fin et celui qui a le plus de points est déclaré « Grand Vainqueur ».

Et là, vous vous dites « mais je peux donner de fausses indications à mon adversaire pour mieux gagner ». Oui. Vous pouvez être un sale tricheur qui ne mérite aucun respect. Sauf que l’auteur a prévu le coup. Si à la fin d’une enquête un joueur se rend compte que vous lui avez indiqué un truc de travers, vous allez perdre vos points alors que lui va en marquer plein. Eh oui. Tricher c’est mal.

Default


"P.I." semble au final un jeu simple, même si le plateau et le matériel peuvent laisser penser le contraire. Les plus au fait de l’actu ludique vont comparer immédiatement à "Lady Alice" qui propose lui aussi un Cluedo mâtiné de "Master Mind". Mais si les univers ne sont carrément pas les même, les ressorts non, et à priori, les sensations non plus.

"P.I." est arrivé il y a quelques jours sur les étals, en français, et il coute dans les 35 €uros.

"P.I."
Un jeu de Martin Wallace
Illustré par Steve Noon
pour 2 à 5 joueurs
à partir de 13 ans
pour des parties de 45 minutes
édité par Treefrog
Sortie : là
Prix : autour de 35€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

P.I.
P.I.
Par Martin Wallace
Illustré par Steve Noon
2-5 13-125 90´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon

Comments (11)

Default
BDPHILOU
BDPHILOU

Pour si.on.jouait : Je suis d'accord pour dire que le orange n'est pas des plus heureux... mais de là à dire que le jeu est visuellement une "catastrophe", je ne suis pas d'accord! Tout ceux avec qui j'y ai joué (8 personnes en tout : joueurs pro ou occasionnels) n'ont fait aucun remarque sur la lisibilité et personne ne s'est jamais trompé sur ses déductions à partir du visuel du jeu. Je ne connais pas Lady Alice, qui est surement très bon mais P.I. est vraiment un jeu qui a fait l'hunanimité de part chez moi!

si.on.jouait
si.on.jouait

Idem que Frédérick, j lui préfère lady Alice Grace a la phase de positionnement. Par contre ce jeu m a fait perdre la vue sur Essen, il faut s accrocher car visuellement c est une catastrophe !

BDPHILOU
BDPHILOU

Oui, c'est clair, les règles en VF contiennent une bonne grosse bourde! Et c'est d'ailleurs avec ma boite de jeu que l'ami Oystercult s'est cassé les dents!

Bon, lorsqu'on joue avec les bonnes règles, sincèrement, ce jeu est excellent bien qu'un peu froid. En tout cas, ce jeu est un très bonne surprise par chez moi! :)

Attention, cependant, je n'ai jamais joué à Lady Alice donc, je ne serai dire si il est meilleur ou moins bien.

Giludo
Giludo

Oui Oystercult, me suis permis de créer un topic pour une grosse erreur de traduction dans "points de règles".

Oystercult
Oystercult

Alors intégralement français, c'est vite dit ! La règle française est juste incompréhensible et nous avons réussi à comprendre le système de jeu en lisant les règles anglaises fournies dans la boite...

Giludo
Giludo

Pour ceux qui se poseraient la question, P.I. ça veut dire Private Investigator (vous aurez traduit).

Il y a aussi un jeu dans le jeu, qui s'adresse aux cinéphiles. Les portraits des personnages sont issus du monde d'Hollywood. On peut ainsi reconnaitre James Cagney sous les traits de Shorty, tout comme le personnage de Rick's Cafe est le sosie de Humphrey Bogart.

Widmark, Mitchum et d'autres ne sont pas loin...

Arbre2vie
Arbre2vie

On dirait Lady Alice en moins bien ... Il y aurait-il eu plagiat ? ;)

flashsolaar
flashsolaar

Je ne suis pas Monsieur Phal, mais je peux répondre : en français pour les règles et en anglais pour le peu de texte qu'il y a sur le matériel (noms des lieux et du type de crimes principalement).

Fred

goetzilla
goetzilla

Monsieur Phal,

Quand vous dites "en français", ça veut dire en français intégral, ou juste les règles et le texte sur le matériel (s'il y en a) est resté en anglais ?

Merci !

Frédérick
Frédérick

PI est un jeu efficace, qui n'est pas mauvais. On cogite, on déduit.

Ceci étant dit, je lui préfère nettement Lady Alice, qui rajoute en plus une composante de bluff.

A noter, le plateau de PI cause dans 102 % des cas une perte de la vue. Les goûts les couleurs, toussa. M'enfin là quand même.