Docteur Mops

"Olympos", la civilisation selon Keyaerts

"Olympos", la civilisation selon Keyaerts

Si je vous parle de Sid Meier, vous penserez Civilization et je vous répondrais Francis Tresham.

C'est en 1980 que la civilisation nait en Angleterre sous l'égide de monsieur Tresham publié chez Hartland Trefoil. Ce "Civilization" est le fondateur des jeux de ce type et c'est lui qui inspira le célèbre jeu vidéo de Sid Meier qui inspira lui-même un nouveau jeu de plateau.

Le jeu de civilisation est devenu aujourd'hui un style auquel s'exercent les auteurs les plus talentueux. Chacun abordant le sujet avec un angle différent offrant à chaque fois des sensations et des challenges différents. Je pourrais en citer de nombreux devenus incontournables tel le "Mare Nostrum" de Serge Laget et le "7 Wonders" d'Antoine Bauza (nominé aux Jeux de l'Année 2011) pour ne citer injustement qu'eux. Oh! Et puis non. Je ne peux me permettre d'oublier le sublime "Ursuppe" qui remplace les peuples méditerranéens par des amibes.

Default


Quand on sait que c'est monsieur Keyaerts, le papa d'"Evo" et de "Smallworld" qui s'y colle chez l'éditeur Ystari nous avons de quoi être tout frétillants.

Default


Époque oblige, fini le temps des parties de douze heures mais pas question de toucher aux pilastres du genre et c'est tout l'intérêt de l'exercice pour le créateur et le plaisir du joueur.

"Olympos" vous propose donc de prendre les commandes d'une civilisation dans une antiquité imaginaire pour la faire prospérer en compétition avec ses voisines.

Vous y retrouvez les fameuses merveilles que vous pourrez vous procurer sous conditions et qui, en plus de rapporter des points de victoires, vous offriront des bonus qui vont orienter votre stratégie (mouvements, combats, ressources, religions,...)

Ces merveilles n'auront pas la même accessibilité d'une partie sur l'autre renouvelant ainsi les conditions de jeu. Idem pour les zones de jeux qui se modifient en fonction du nombre de joueur et les ressources qui sont amovibles.

Pendant votre tour vous n'aurez que peu de choix à effectuer mais chacun d'eux sera important. C'est là l'une des qualités de cette création que de proposer un jeu rapide et simple avec une profondeur imposante.

Vous retrouverez les pions de population/armée qui devront se déplacer et combattront pour s'approprier les ressources nécessaires aux achats. Les combats ne sont pas ici affaire de dés mais de temps.

Et le temps vous sera compté. Chaque action (déplacements, combats, achats) vous prendra un certain nombre de points de temps. Ceux-ci, représentés sur le pourtour du plateau permettront de connaître le prochain joueur (dernier sur le parcours) et également le moment de la fin de partie puisque celle-ci se termine quand le premier arrive en bout de piste. Enfin presque parce qu'il pourra rejouer encore un tour s'il le désire mais au sacrifice de points de victoire.

Ce système de gestion du temps avait déjà été ébauché dans "Jenseits von Theben" et plus anciennement sous une autre forme dans "Le tour du monde en 80 jours".
Il prend ici tout son sens comme toutes les autres ingénieuses idées qui fourmillent dans ce jeu.

Vous trouverez bientôt dans la TiTiTiVi une vidéo de début partie.

Le jeu devait sortir plus tôt mais monsieur Cyril Demaegd d'Ystari est devenu pour l'occasion esclavagiste et a demandé à monsieur Arnaud Demaegd avec qui il partage une filiation certaine de refaire tout l'habillage du jeu.
Dur métier. Oui...

Default


C'est ainsi qu'"Olympos" ne sera disponible que fin avril 2011. Mais c'est pour votre bien. Nous prédisons un Keyaerts grand cru. C'est comme ça. On se mouille parfois.

"Olympos"
Un jeu de Philippe Keyaerts
Publié chez Ystari
Pour 3 à 5 constructeurs de monde d'au moins 10 ans.
Disponible repoussé à courant 2011

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (25)

Default
Ribouldingue
Ribouldingue

Testé à Cannes (avec quelques erreurs de set up, mais bon...) et ce furent de très très bonnes sensations. Toutefois, si j'ai beaucoup aimé la partie géostratégique (et fort apprécié la fluidité du mécanisme des combats), je n'ai en revanche pas trop ressenti le thème civi. Plutôt que des découvertes, je visais des cartes qui me donnaient des avantages pour me permettre de choper plus facilement celle avec des étoiles (euh... de construire une merveille). Mais bon, pas un problème pour moi.

Quant au système de gestion du temps... ne seraient-ce pas les auteurs de Neuland qui en sont à l'origine ?

Bref, dès que je peux, je l'achète :)

Giom Beuz
Giom Beuz

On est tout impatient !

Palomides
Palomides

Vous allez plus loin que moi Dr Mops et vous avez raison. Il faut savoir souligner la qualité du travail réalisé.

Docteur Mops
Docteur Mops

Cher monsieur Palomides. Il m'est arrivé de porter un regard sévère sur le travail de monsieur Arnaud dans les premiers temps. A tel point que j'ai posé la question pour savoir qui avait fait ces illustrations ^^ Je suis tout épaté du coup. Bravo monsieur Arnaud.

Palomides
Palomides

Pour une fois le style graphique d'Arnaud Demaegd plait à mes yeux

Un élément important pour moi dans le cadre d'un futur achat...

Skymayer
Skymayer

Je me souviens de Monsieur Demaegd me disant à Cannes "Ah j'aurais voulu qu'il sorte pour aujourd'hui !" Finalement ça ne sera pas si longtemps après ! Je n'ai pu qu'observer les parties, vue la demande pour y jouer et bon... je ne crois pas avoir été déçu une seule fois par un Ystari, et ça ne va pas commencer avec Olympos !

doubleKO
doubleKO

(Baillement)

fdubois
fdubois

Un achat certain pour moi étant donné qu'il manque un jeu de civilisation dans ma ludothèque (j'avais failli acheter Cyclades et le dernier Cid Meier mais finalement trop long/lourd pour moi). Du coup, celui-ci entre pile poil dans mon ratio temps/plaisir de jeu. En plus, c'est un Ystari. Cette année, ils vont avoir du succès avec moi : le nouveau Caylus, Endeavor et Olympos seront dans ma besace ;-)

unkle
unkle

Le proto qui m'a le plus fait regrette de ne pas pouvoir etre a Cannes... Le buzz est tres bon, l'editeur est excellent, et l'auteur a une politique de sortie digne de Blizzard.

Fin avril ? Mais c'est pile-poil mon anniversaire, ca... Mmmm ? Ou ai-je donc fourre ma liste ? (je sais deja ce que vous allez repondre).

shix
shix

@XRippe : sur la fiche c'est quand même indiqué 3h ... et puis le matos ne m'a jamais emballé (pas de map ^^) Mais je veux bien te croire et j'y succomberai certainement un jour ;)