Docteur Mops

Number place City, le sudoku sous-marin

Number place City, le sudoku sous-marin

Numberplace City est un des jeux japonais qui sera présent au prochain Essen 2019. Dans ce jeu qui se pratique de 2 à 4, nous sommes chargés de construire la vile d’Og Rabne qui a pour particularité de se trouver au fond de l’océan. C’est tout pour le background mais on s’en fiche parce que Numberplace City est surtout un jeu abstrait inspiré pour partie du célèbre Sudoku.

 

En début de partie le plateau est vide et représente l’espace de construction. Chaque case (si possible mais nous verrons que non) peut recevoir une tuile de construction : Un dôme étanche; il en existe 9 types différents reconnaissable à leur couleur et le nombre de points.

Numberplace City

Tout le plateau n’est pas accessible, si la zone centrale est commune, chaque joueur dispose de sa propre partie du plateau, le reste étant réservé aux autres joueurs.

Derrière nos paravents nous aurons en général quatre tuiles. À notre tour, nous en poserons deux. C’est le premier joueur qui commence mais au début du tour chacun place ses tuiles faces cachées. On voit donc qui a joué où mais pas quoi. La règle de pose est simple puisqu’elle reprend celle du Sudoku : une seule tuile d’une sorte dans une rangée ou une colonne.
 

Numberplace City

Forcément au début c’est facile mais les choses vont vite se compliquer. Imaginons que l’on joue dans la même colonne que le premier joueur. Lors de la résolution nous nous apercevons que nous avons joué la même tuile: c’est la tuile ! Le premier joueur ayant la précédence, notre tuile est retirée du plateau et vient se poser honteusement devant notre paravent : c’est une pénalité. En fonction du nombre de joueur trop de pénalités devant soi est c’est l’élimination !
 

Numberplace City

Mais ce n’est pas tout. Chaque sorte de tuile possède un pouvoir. Le joueur ayant posé la plus petite tuile peut exercer tous les pouvoirs inférieurs ou égaux à cette tuile. (Vous avez joué un 5 qui est le plus petit nombre du jeu, vous pouvez utiliser le pouvoir de 1 à 5) On peut ainsi piocher une tuile supplémentaire pour remplacer (ou pas) l’une des nôtres, devenir premier joueur, tourner le plateau pour pouvoir jouer ailleurs, jouer où l’on veut le tour suivant, gagner 1 point de victoire et même remporter la partie avec le neuvième pouvoir. Autant vous dire qu’il faut que vous soyez premier joueur et que tous les autres aient joué aussi des neufs. Ne rêvez pas cela n’arrive quasiment jamais.
 

Numberplace City

On peut gagner une partie en remportant 3 points de victoire (pouvoir du 8 donc dur à obtenir), gagner avec le neuf, ou compléter sa zone de pose.

Il n’est pas rare qu’une partie se termine par l’élimination de tous les joueurs sauf un car ils ne peuvent plus jouer que sur des emplacement apportant une pénalité.

 

En fin de partie, quand les places deviennent chères, on peut poser une tuile sur celle d’un adversaire, dans ce cas si les tuiles sont identiques alors le dernier arrivé prend la place. le bluff est alors présent.
 

Numberplace City

Numberplace City n’est pas le premier jeu s’inspirant du Sudoku mais sont intérêt vient de la part de bluff et des pouvoirs variés qui vont venir comme autant de rebondissements. Ne vous y trompez pas, c’est un jeu de stratégie (même si le tirage des tuiles est aléatoire) alors ne pensez pas que c’est un jeu apéro. Il y a de la réflexion donc du temps passé à jouer : le jeu indique une moyenne de partie de 30 minutes à deux joueurs et de 60 à quatre.

Nous avons commis un réujouons-nous pour vous faire vivre une partie de l’intérieur :


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (1)

Default
Schtroumpf_74
Schtroumpf_74
Intéressant ! A voir.