tapimoket

NIDAVELLIR - Recrutez pour votre Fafnir

NIDAVELLIR - Recrutez pour votre Fafnir

Le réveil de Fafnir

Au fin fond des montagnes glacées, le sol avait tremblé déclenchant d'énormes avalanches de neige et de pierres. Il n'y avait pas de volcan à cet endroit. C'était un lieu reculé et oublié de tous, auquel plus personne n'y prêtait attention depuis des milliers d'années...

Mais le conseil des vieux sages et le cercle de magiciens de Nidavellir avait ressenti ce grondement dans leur esprit. Ils ne s'y trompaient pas...

Tric Trac

Dans l'immense de réception salle du palais

- Oh mon Roi, nous apportons une mauvaise nouvelle

Le Roi des Nains fit signe au vieux sage d'approcher du trône. Ce dernier s'avança alors entre les immenses colonnes richement sculptées. 

- Parle sans retenue, mon ami !

- Sir, les signes sont formels. Fafnir, le roi des dragons, semble, par on ne sait quelle sorcellerie, être sorti de son sommeil. Les liens magiques qui le retenaient prisonnier ont cédé.

- Comment ?! Le Roi se mit alors debout en un sursaut...

- Nous ne savons pas comment, Sir. Mais J'ai bien peur qu'il faille craindre des représailles. Nos vies et nos richesses sont dangereusement menacées. Fafnir sera probablement mû par un profond désir de vengeance. Si nous ne le stoppons pas, non seulement il fera en sorte de récupérer tout l'or que nous avons extrait des mines du royaume, mais il n'hésitera pas à déferler sur nous les flammes de son souffle redoutable !

Quelques heures plus tard, le Roi avait mobilisé au palais ses meilleurs Elvaland, de très bons conseillers et chefs de guerre. Leur mission était d'une extrême urgence. Chacun devait au plus vite recruter les meilleurs combattants et mercenaires du Royaume.

Sans délai, ils partirent alors à la recherche des troupes pour constituer leur armée respective. Les endroits, pour les dénicher, restaient les plus évidents : Les plus grandes tavernes de la ville !  Pas besoin d'y réfléchir des heures, c'était bien là que se retrouvaient, chaque soir, les plus grands combattants et héros du royaume !

Pour les faire venir, le Roi vous a confié de quoi les payer bien sûr ! Et les finances pourrait bonifier si nécessaire.

C'est dans les tavernes qu'on trouve les meilleurs combattants

Dans Nidavellir, les joueurs jouent alors le rôle de recruteurs, les Elvaland, et devront se constituer l'armée la plus puissante, pour se distinguer auprès du Roi des Nains. 

Nidavellir se déroule en 6 à 8 manches de jeu, selon le nombre de participants. Lors de chacune d"elles, les Elvaland vont visiter les trois principales tavernes de la capitale : Le Gobelin Rieur, le Cheval Fringuant et le Dragon dansant pour recruter des nains.

 

Tric Trac

 

Dans chaque taverne seront disposées des cartes de guerriers nains, autant qu'il y a de joueurs, et chacun devra faire une offre en pièce pour en choisir un. L'offre la plus faible devra alors se contenter de la dernière carte possible, alors que la meilleure aura le choix qui lui convient le mieux. 

Chaque joueur possède en main des pièces pour leurs recrutements d'une valeur respective de 0, 2, 3, 4 et 5. Lorsque les guerriers sont placés dans chaque taverne, chacun programme alors secrètement, sur son plateau individuel, ses offres en plaçant une pièce sur le symbole de la taverne correspondante. 

Ensuite, on les révèle une à une pour chaque recrutement. Puis dans l'ordre des meilleures offres, les joueurs sélectionnent une carte que l'on ajoutera à côté de son plateau. En cas d'égalité, chaque joueur possède une grande gemme placée en haut de leur plateau qui déterminera l'ordre des choix. La première subtilité de NIDAVELLIR sera, bien sûr, de programmer ses pièces de telle manière à obtenir les combattants qui conviennent à ses besoins.

 

Tric Trac

 

Un puissant guerrier sera surement la cible de tous les joueurs. Mais, si vous êtes sûr de passer après les autres, ne vaut-il pas mieux programmer votre meilleure offre sur une autre taverne, en sachant que les autres auront déjà dépensé la leur ailleurs ? ... ou pas !

Après chaque taverne, les joueurs seront ensuite amenés à échanger leur gemme, s'ils ont fait des offres identiques. Là encore un élément qu'il faudra tenir compte pour les offres suivantes !

Mais alors ? Alors il semble évident de jouer forcement ses pièces les plus fortes (3,4 et 5) et laisser de côté celles de valeur 0 et 1

Et bien non !

C'est là, la seconde subtilité de NIDAVELLIR !

En effet, si vous avez joué votre pièce de valeur 0, vous avez peu de chance de choisir une carte en premier. Toutefois, vous pourrez additionner la valeur des pièces laissées de côté, et vous prenez dans le présentoir la pièce correspondante à votre somme ! Vous défaussez ensuite celle de plus haute valeur ayant servie dans l'addition. (Ci dessous, la 5 sera remplacée par la 9)

Tric Trac

 

Désormais, cette pièce, plus forte, pourra vous servir pour vos prochaines offres de recrutement ! 

C'est très tactique, car vous pourrez constamment faire progresser vos pièces. Par exemple, vous pouvez très bien laisser de nouveau une nouvelle pièce de côté pour refaire une addition et ainsi de suite. Mais attention ! Il faudra continuer à jouer la pièce 0 et durant ce temps les autres joueurs se servent probablement en priorité pour les cartes de combattant. Peut-être faut-il profiter d'un choix qui ne vous convient pas vraiment dans une taverne, ou se précipiter pour le faire afin d'avoir les meilleures offres en main par rapport à vos adversaires ?  Il faudra choisir votre stratégie. A savoir d'ailleurs que la valeur de toutes vos pièces seront également source de points de victoire !

 

Tric Trac

 

Mais qu'en est-il des combattants ?

Là aussi NIDAVELLIR offre tout son lot de stratégies !   

Et oui, nos valeureux volontaires ont chacun leur spécialité, notamment sur la manière dont ils vont calculer leur force de bravoure. Ainsi les explorateurs en bleu, donnent directement une valeur de bravoure qu'il faudra tout simplement additionner, ceci pour obtenir leur score de point de victoire en fin de partie. Mais nous aurons aussi les guerriers en mauve, qui ajoute également la valeur de votre meilleur pièce, si vous êtes le plus fort dans ce type de combattant. Les chasseurs se décupleront en se multipliant en nombre de cartes au carré. Deux chasseurs donnent 4 points, 6 chasseurs donnent 36, et ainsi de suite. De même, plus Les forgerons seront nombreux, plus les points vont grimper dans une suite arithmétique. Enfin les mineurs ont aussi un décompte qui dépend de leur nombre.

La stratégie voudrait alors qu'on se spécialise dans un ou deux  types de guerriers pour augmenter leur puissance ! 

Et bien non !

Encore une fois, NIDAVELLIR offre là aussi une subtilité : Les héros !

Ce sont des combattants à part, disposés sur des réglettes et qui ne seront pas présents dans les tavernes. Pour les recruter, ce sera très simple. Il faudra juste obtenir une série de chaque type de combattant (Guerriers, Forgerons, Explorateurs, ... ) Ce qui vous permet alors de prendre un héros, souvent très puissant, pour l'ajouter dans votre groupe militaire. 

 

Tric Trac

 

Les héros apporteront alors un bonus non négligeable, comme par exemple, le pouvoir d'améliorer une pièce, d'avoir définitivement la gemme la plus puissante, d'apporter le grade de combattants, beaucoup de points, etc...

On pourra même prendre des héros neutres qui apporteront, eux aussi, autant de bonus plus intéressants les uns que les autres.

Alors se spécialiser dans un type de guerriers ? Oui peut-être ou peut-être pas !

 

Deux âges pour se préparer

NIDAVELLIR se scinde en deux âges, avec des cartes de combattants pour chacun d'eux. A la fin du premier âge, un premier décompte a alors lieu pour prendre des cartes dîtes de distinction. Là aussi de multiples bonus viendront s'ajouter pour vos décomptes. il est donc important de garder, si possible la majorité dans certains types de combattants.

A la fin du second âge, on procède au décompte final et on cumule alors les points de bravoure de nos différents type de combattants, chacun avec sa méthode de calcul. On ajoute la somme de nos pièces et enfin nos divers bonus gagnés, soit par les héros neutres et soit par les distinctions. L'Elvaland ayant le plus de points est alors récompensé par toute la gratitude du Roi et sera désigné comme vainqueur !

 

Tric Trac

 

Bien qu'il y ait de 6 à 8 manches, vous n'allez pas voir le temps passer. Vous aurez même l'impression que le jeu se déroule bien trop vite ! En fin de partie, vous auriez voulu améliorer encore plus vos finances, vous auriez aimé recruter les héros qui sont restés sur les supports, vous auriez aimé faire plus de combinaisons pour tel ou tel type de combattants.

NIDAVELLIR est un jeu très tactique de marchandages et de combinaisons. Chaque tour vous confronte à des choix cornéliens entre le recrutement immédiat ou l'amélioration de vos capacités d'achat. Il faudra tenter de deviner ce que les adversaires ont choisi, attendre le bon moment pour faire progresser vos finances et surtout ne pas trop vous laisser distancer dans votre puissance d'achat, sans pour autant délaisser les recrutements dont les scores se multiplient avec le nombre de cartes acquises.

NIDAVELLIR s'adresse à un public averti, sans pour autant être un jeu expert. Les règles sont assez simples et seront rapidement prises en main en un seul tour, mais la stratégie se gagnera au fil de plusieurs parties. 

 

Tric Trac

Épilogue

- Seigneur, vous êtes mon meilleur Elvaland. 

- Merci Sir

Le roi vous a accueilli. Désormais les armées sont en route vers les frontières du Nord pour combattre Fafnir déjà en vol vers la capitale de Nidavellir

- Votre armée semble invincible. Ceci ne peut être dû qu'à vos talents de recruteur. Laissez-moi vos récompenser en conséquence ! Non seulement je vous couvrirais d'or, mais votre armée sera désignée pour défendre la capitale. Nos meilleurs combattants au meilleur endroit ! Quand aux autres, ils partiront en première ligne pour tenter d'affaiblir Fafnir, paix à leur âme !

 

Tric Trac

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Nidavellir
Nidavellir
Par Serge Laget
Illustré par Jean-Marie Minguez
2-5 10-120 60´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar

To be continued in redactors news...

Comments (4)

Default
galadriel
galadriel
excellent jeu !
Danywilde72
Danywilde72
Et à 2 c’est bon... car j’ai toujours des doutes dans les jeux de mise et de majorité...
LeGrub
LeGrub
Déjà plusieurs parties et on adore : De plus le matériel est pensé pour rendre la partie très ergonomique : le présentoir à pièces ... parfait !
meliadus94
meliadus94
Vu la TTTV le jeu promet de faire un beau carton !!! Entre 2 animations j'essaierais de le tester à Cannes en tout cas il fait très envie.