NEW YORK ZOO : Tetris et meeples animaux !

NEW YORK ZOO : Tetris et meeples animaux !
KmylleMuzo

Les flamants roses chantent, les renards arctiques glapissent, les mangoustes crient, pas de doute, vous êtes au zoo ! Après sa série de polyominos au fil des saisons (Cottage garden, Indian summer et Spring meadow) et ses déclinaisons de travaux d’aiguilles (Patchwork, ses versions express et roll and write), Uwe Rosenberg nous propose, courant octobre 2020, de construire notre propre parc zoologique…à base de polyominos d’enclos (et oui, encore) !

Chaque joueur dispose d’un plateau personnel représentant son zoo sur lequel il va devoir placer des enclos et attractions afin de le remplir. Il possède également 2 animaux de départ installés dans des habitations individuelles. La taille des plateaux de jeux ainsi que l’espèce des animaux de départ varient selon le nombre de joueurs. Les tuiles enclos sont empilées et disposées sur les 15 emplacements du plateau central et les attractions sont mises de côté. Enfin, le meeple éléphant est placé sur le point rouge du plateau central.

 

New York zoo

Un zoo en cours de remplissage

 

Les joueurs jouent à tour de rôle. Le joueur actif déplace l’éléphant sur les cases du plateau dans le sens horaire. Le nombre de cases dont il peut déplacer l’éléphant dépend du nombre de joueurs. Il résout ensuite l’action correspondant à la case sur laquelle il s’est arrêté. S’il s’agit d’une tuile enclos, il la prend et la place dans son zoo, puis il y pose 1 à 2 animaux de même espèce disponibles dans un de ses enclos ou une de ses habitations (en laissant au minimum un animal dans chaque enclos). Si l’éléphant se trouve sur une case d’acquisition d’animaux, le joueur gagne les animaux indiqués et les place dans son zoo, soit dans un enclos, soit dans une habitation vide. Enfin, si l’éléphant est passé par une ligne de naissance, tous les joueurs ayant 1 ou 2 couples de cette espèce dans des enclos différents reçoivent un animal supplémentaire de ce type.

 

Tric Trac

Les tuiles enclos (en vert), les acquisitions d'animaux (en bleu) et les lignes de naissance (en rose)

 

Jusqu’ici il s’agit d’une mécanique tout ce qu’il y a de plus basique. Mais l’originalité de New York zoo réside dans le placement stratégique des animaux dans les enclos. En effet, lorsqu’on place un animal dans un enclos, on peut en placer un deuxième provenant d’une habitation. Et quand un enclos est plein, on défausse tous les animaux qu’il contient sauf un, qui rejoint une habitation vide, et on prend une tuile attraction disponible que l’on place immédiatement dans son zoo. Si je vous dis que l’objectif est d’être le premier joueur à avoir complètement rempli son zoo, vous comprenez à quel point l’optimisation du remplissage des enclos et son timing est important ! Surtout que l'on résout les naissances les unes après les autres, et que vous pouvez donc vous retrouver à placer dans votre second enclos l'animal que vous aviez récupéré après la complétion de votre premier enclos, vous suivez ? Si plusieurs directeurs de zoo terminent lors du même tour, le joueur à qui il reste le plus d’animaux l’emporte.

Côté matériel, j’ai adoré les meeples aux formes et couleurs des animaux, ils sont vraiment trop mignons ! Petit regret sur les plateaux individuels qui sont recto-verso en fonction du nombre de joueurs mais très fins, ce qui fait qu’ils se plient et s’abîment rapidement dans la boîte. Et les quatre couleurs des enclos, allant du « vert très clair » au « vert très foncé », pas toujours facile à discerner et même impossible lorsqu’on est daltonien (à voir en fonction des types de daltonisme) ! Alors oui, la couleur correspond au nombre de cases que l’on peut compter pour faire la mise en place, mais des couleurs plus tranchées ou une petite icône dans un coin pour les différencier auraient été bienvenues.

 

New York zoo

Ils sont pas mignons ces petits animaux ?

 

Donc, si vous êtes familier des dernières créations à base de polyominos de notre ami Uwe Rosenberg, vous serez en terrain connu. Et si vous ne les connaissez pas, New York zoo semble une excellente porte d’entrée, très accessible, dans son univers. On y retrouve également l’une de ses mécaniques favorites, à savoir la gestion de l’avancement sur la piste d’actions. Le côté tetris combiné à la pose des animaux et à la complétion des enclos afin de récupérer les plus grosses tuiles attractions intensifie la sensation de participer à une course. Le jeu ne renouvelle pas le genre mais il propose d’explorer de nouveaux aspects des mécaniques chères à l’auteur. D’ailleurs, on risque de reparler de lui d’ici la fin du mois sur TricTrac, stay tuned 😉

 

Fiche technique

Éditeur : Super Meeple

Auteur : Uwe Rosenberg

Illustrateur : Felix Wermke

Nombre de joueurs : 1 à 5 joueurs

Âge : 8+

Durée : 30 à 60 minutes

 

Et pour rester dans l’ambiance : on écoute The zoo de Scorpions !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

New York Zoo
New York Zoo
Par Uwe Rosenberg
Illustré par Felix Wermke
1-5 10+ 30´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar

Comments (14)

Default
fatmax66
fatmax66
Grosse claque ludique. Je suis fan.
Nicoduxx
Nicoduxx
Merci pour l'article !!
Je retiens surtout la dernière phrase !!! Hâte d'en savoir plus !! (même si j'ai une petite idée... ;) )
KmylleMuzo
KmylleMuzo
Réponse mercredi normalement ;)
Nicoduxx
Nicoduxx
On est jeudi lol
La réponse a été publiée ? (je suis parfois perdu sur TT donc j'espère ne pas avoir manqué la réponse ;) )
KmylleMuzo
KmylleMuzo
oui, cf l'article sur Robin of Locksley ;)
bobbylafraise
bobbylafraise
Très kawaî et très tentant !
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
J'aime les jeux avec le zoo (même si j'aime moins les zoos en vrai), j'aime les animeeples... Je vais aimer ce jeu, CQFD ! Merci Kmylle !
fatmax66
fatmax66
Tu vas faire plus que l aimer. Clairement un des meilleurs jeu de l'année amha . Bises.
xbrossard
xbrossard
pourquoi tout les jeux qui s'appuie sur les polyominos utilisent ils toujours un plateau individuel par joueur? Sommes nous arrivé à une ère où la confrontation sur une surface limitée mais partagée est devenu inenvisageable, à l'encontre de ce qu'est la réalité? Il faudra un jour se poser la question pourquoi le gaspillage de matériel (les roll & write), les jeux "chacun chez soi" (à l'image de ce jeu) et les jeux de société "solo" (bel oxymore) se développent tant, à croire que l'on vit un repli chez soi pour fuir le monde...
SuperMeeple51
SuperMeeple51
Et bien justement, Rome & Roll, notre prochain Roll & Write, compte bien un plateau individuel, MAIS comporte aussi un plateau central commun à tous les joueurs. Comme quoi, cette interaction nous a tout de suite séduite et brise le classique.
leonmars
leonmars
Une date de sortie de ce jeu? Merci!
SuperMeeple51
SuperMeeple51
Fin octobre
harveyfox
harveyfox
et les jeux de société "solo" (bel oxymore) se développent tant, à croire que l'on vit un repli chez soi pour fuir le monde :
... n'importe quoi .....
fatmax66
fatmax66
A super Meeple: Non mais changez rien ce jeu est nickel ! Gros coup de cœur.