Mange-moi si tu peux, ou devine qui vient dîner

Mange-moi si tu peux, ou devine qui vient dîner
Docteur Mops

Default

C’est au mois d’août 2013 que je vous parlais pour la première fois d’un curieux petit jeu japonais nommé Eat me if you can. Un de ces jeux du mouvement minimaliste qui se joue avec peu de matériel pour des parties très rapides mais qui n’est pas bête du tout.

Je suis loin d’être le seul passionné de jeux asiatiques, que j’essaye de vous présenter avec la complicité de quelques informateurs tous aussi enthousiastes. De fait, la culture japonaise fascine beaucoup de francophones surtout dans les jeunes générations. Nous sommes le deuxième pays lecteurs de mangas et grands amateurs d’animés. De plus en plus de festivals se tiennent sur le sujet, se croisant parfois avec les jeux de société comme lors du dernier Animasia de Bordeaux.

Et parmi ces amateurs, nous trouvons Benoît Forget (de Bordeaux donc, notez la qualité des enchainements) qui préside à la destinée de la petite maison d’édition ludique Purple Brain. Nous y avons découvert des jeux facilement accessibles et destinés à la fois aux adultes et aux enfants.

La collection a su déjà séduire par son aspect de boîtes-livres mais aussi par son chemin thématique qui nous propose de revisiter les fables, les contes et les légendes par le jeu et le texte.

Default

La prochaine publication en novembre prochain se nomme Mange Moi si tu Peux et c’est bien la version française de Eat me if you can. Dans cette version nous avons le plaisir de retrouver Matthieu Leyssenne aux pinceaux.

Default

Vous trouverez un descriptif de la version originale en fin d’article mais pour les plus impatients voici une nouvelle description de ce jeu gourmand.

Vous connaissez donc tous l’histoire un peu cruelle de cette naïve de petite chaperon rouge. On a beau lui faire la leçon, elle n’en fait jamais qu’à sa tête et finira par voir le loup.

Dans cette version, le loup n’est pas très regardant sur la nourriture. Petit Chaperon Rouge, Grand-Mère, Chevreaux, les Trois Petits Cochons tout le monde peut finir dans la panse avide de la vilaine bestiole.

Default

Nous serons de 3 à 6 autour de la table pour jouer. Il y aura toujours ce crétin de loup et les autres personnages seront distribués en fonction du nombre de joueurs.

Quelque soit le personnage qui nous a été attribué, notre objectif est de marquer des points. Seulement le loup et les autres ne les remportent pas de la même manière…

Tous les persos sauf le loup disposent de leur petite maison figurée par un pion avec une roue amovible. Celle-ci permet à chacun de choisir s’il désire passer une bonne nuit de sommeil où s’il veille pour essayer de coincer le loup. Chacun choisit en secret.

Default

Quand vient la nuit, le loup va alors choisir parmi les autres joueurs une victime savoureuse à déguster. Toi ? Toi ou toi ?

Une fois la victime désignée, le loup découvre alors ce que faisait sa victime cette nuit. Si elle dormait à point fermé c’est tout bon pour lui car il peut la dévorer tranquillement miam !

Par contre si la maison visitée était piégée, le loup se fait attraper et personne ne se fait boulotter.

Mais comment gagne t-on des points ?

Si vous êtes loup et que vous avez réussi à dévorer un autre personnage, vous remportez autant de points que la valeur de ce personnage. Tous les personnages ne valent pas la même chose. Certains sont plus appétissants que d’autres. Le personnage dévoré perd autant de points que le loup en gagne.

Si vous êtes loup mais que vous êtes tombé dans un piège c’est le contraire. Le loup perd autant de points que la valeur du personnage alors que celui-ci les gagne.

DefaultDefault

Bon mais alors c’est mieux de tendre un piège tout le temps ?

C’est là une des subtilités du jeu. Si le loup ne vous a pas visité mais que vous avez posé un piège, vous ne perdez rien mais vous ne gagnez rien non plus.

Si le loup n’est pas passé mais que vous aviez choisi la bonne nuit de sommeil, vous êtes tout bien reposé et vous gagnez la valeur de votre personnage. Risqué mais rentable. Bon maintenant je vais prendre un bon petit déjeuner.

Default

Mais c’est injuste ! Moi qui suis bien en chair,
je vais toujours être attaqué !

Pas si sûr. Un bon gros personnage rapporte beaucoup de points mais le loup va surement penser que vous allez vous protéger avec un piège. Peut-être va t-il plutôt choisir un personnage moins appétissant mais qui se méfie moins. Ou pas !

De plus, à la fin de chaque nuit, le personnage qui a perdu le plus de points, prend tous les personnages en main et les redistribue comme il le souhaite.

Au fur et à mesure que la partie avance, certains vont être mieux placés que les autres. Cette répartition va donc redistribuer les intérêts et les risques.

Ce qui paraissait très aléatoire va devenir très vite beaucoup plus fin, chacun essayant de deviner les intentions des autres.

Default

Mais comment tout cela va t-il se terminer ?

Dès qu’un joueur atteint la somme de 10 points la partie prend fin et il devient le grand vainqueur. Il va donc falloir bien manœuvrer pour récolter ses points sans prendre trop de risques car alors un autre en profitera.

Si vous aimez les jeux rapides, malins et cruels vous devriez être à la fête. Le jeu sera disponible en boutiques en novembre 2014. Manger ou être mangé est donc bien la question. Mais alors la poule ou l’œuf ? Excusez-moi, je dois vous laisser, on frappe à la porte…

Default


Mange moi si tu peux
Un jeu de Junichi Sato, Kunpu
Illustré par Mathieu Leyssenne
Publié par Purple Brain Creations
3 à 6 joueurs
A partir de 6 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 20 minutes
Prix: 15,00 €
Disponible Essen 2014 puis Novembre


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (6)

Default
backerfield
backerfield

Merci

Tom Vuarchex
Tom Vuarchex

Celui-là je l'attends de patte ferme! Un jeu qui réussit le tour de force d'innover dans un genre qui a pourtant été pas mal exploité : le "guessing-à-tiroirs minimaliste", les fans du genre devraient être ravis.
Franchement mon préféré de la série (je n'ai pas joué à la Cigale et la fourmi).
Bravo Purple Brain.

choupou
choupou

Si je comprend bien, il n'y a plus de Maman Cochonne, oh non!

Edit: sur les tuiles personnages, il y a une étoile, c'est pour indiquer sa valeur?

Eminence Grise
Eminence Grise

@choupou Oui, sur les tuiles définitives les valeurs sont indiqués dans l'étoile. On les distingue sur cette photo-ci : cliquez là ! (c'est une photo du proto, le matériel n'est pas forcément celui de la boîte définitive... y'aura pas de petits cubes, par exemple)

backerfield
backerfield

C'est une histoire, une belle.

micha
micha

très bel article, très bien raconté, on dirait presque une histoire :D