Atalia-jeux

L’essence est offerte !

L’essence est offerte !

Voilà que depuis peu, vous pouvez tous vous procurer Dragon Ranch dans votre boutique préférée.

Ce jeu,  de Guillaume Pelletier, signé chez notre partenaire Azao Games, propose à de 2 à 5 joueurs d’endosser le rôle d’éleveurs de dragons  de 8 ans ou davantage durant une durée d’environ une demi heure.

Mais lequel d’entre vous parviendra à prouver à son pompeux suzerain qu’il est le plus efficace dans la tâche que ce dernier leur a confié, les essences de ces animaux de légendes qui leur a confiées étant devenues rares ?

Telle votre série télé préférée, plusieurs saisons seront nécessaires pour connaitre l’issue de l’histoire que vous allez vivre. Deux, pour être précis. Chacune d’elle se jouera en 3 manches et avant de démarrer la partie, chaque joueur démarrera avec 5 cartes en main (et ne pourra jamais en conserver plus de 7 à la fin de son tour).

Tric Trac

Lors de la première manche, qui s’achève à l’épuisement de la pioche, nos chers éleveurs tenteront de développer leur élevage.

Concrètement, à votre tour, vous devrez choisir entre :

  • Jouer une association de deux cartes de votre main (6 associations différentes sont possibles) afin de créer une mandragore, un griffon ou un œuf de dragon, des lingots d’or ou pour faire évoluer un de vos œufs.
  • Piocher une carte Essence et obtenir également un lingot d’or.
  • Défausser 2 cartes Essence pour en repiocher 2 nouvelles ainsi qu’un lingot d’or.

La pioche possède également des cartes fermiers qui, ajoutés à une des 6 associations possibles, assureront un meilleur rendement.

 

La phase suivante consistera à nourrir son élevage :

  • Chaque griffon que vous possédez mange une de vos mandragore ou est défaussé.
  • Chaque dragon que vous possédez mange un de vos griffons rescapé ou est défaussé.

 

Enfin, les dragons draguent (mais les mandragores et les griffons également) et tel un couple qui copule (oh, un anagramme !)  dans la censuré enfantent. Bref, chaque paire d’un même type vous fait obtenir un troisième membre ou presque : deux dragons créent, et c’est logique, un œuf, et un duo dragon-œuf permet de couver ce dernier pour qu’au final vous terminiez avec deux dragons. La nature est bien faite, non ? Les règles de Dragon Ranch également…

D’ailleurs, la première de ces associations est gratuite, mais les suivantes nécessiteront un lingo d’or chacune, histoire de créer un petit coin d’intimité pour que la reproduction ait lieu.

Tric Trac

Une fois rendus là, vous arrivez à la fin de la saison et démarrez une phase de scoring.

Durant celle-ci, des médailles seront attribuées aux meilleurs éleveurs dans certains domaines, en plus des PV que votre cheptel vous rapportera.

De plus, car nous ne vous avons pas tout détaillé, les dragons que vous ferez éclore pourront avoir un niveau de 1 à 3, vous donnant droit à des cartes pouvoirs plus ou moins fortes pour vous aider dans votre travail.

 

A l’issue de la seconde saison, il ne vous reste plus qu’à calculer le score de chacun pour savoir qui a été le meilleur éleveur du royaume.

Dragon Ranch est un jeu ingénieux, qui propose trois variantes, dont une en mode solo, que vous pouvez retrouver sur le site d’Azao Games.

 

Prix public conseillé : 30€

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (1)

Default
alakazam
alakazam
Ainsi le ménestrel Atalia conta-t-il l'histoire de Dragon Ranch ;)
J'avais presque envie de chanter en lisant !

J'apporte 2 petites précisions :
- La combinaison de cartes "Mandragore + Dragon" permet de faire éclore un oeuf
- Un dragon de niveau 2 ou 3 déclenche un pouvoir, qui lui est propre, lors de l'éclosion de l'oeuf

À la revoyure ménestrel Atalia ^^