GIFL

Les questionnaires du GIFL: Annick LOBET

Les questionnaires du GIFL: Annick LOBET

Nous revoilà avec notre questionnaire, bon nous avons changé le logo à gauche, parce que.... il était moche, il faut dire ce qui est ! (nous vous avons trouvé sympas de pas nous avoir vanné dessus d'ailleurs !!....)

Second spécimen de la série "les questionnaires du GIFL", cette fois notre projecteur s'est arrêté sur Annick LOBET qui a accepté très gentiment de répondre à quelques questions sur son métier et à un petit questionnaire. Et bien sûr elle a eu droit aussi de se faire "GIFLée" !

Default

Annick est auteure de jeux, 5 jeux édités depuis 2011, habitante de St Malo, elle a été en cheville, entre autre, avec la famille Fraga ainsi qu'avec des québecois bien connus dans le milieu ludique !!!!


Tout d'abord est-ce que tu peux expliquer en quoi consiste ton métier d'auteure de jeux ?


Plutôt que "métier", je dirais que j'ai un loisir rémunérateur qui m'occupe à plein-temps :)
Mais tu as raison, je fais souvent passer ça pour mon métier et les gens trouvent ça cool en général !
Pour répondre à ta question, voici les différents aspects de mon activité :
Accueillir les idées
A la base, il y a des idées. Ça, c'est plutôt facile, ça ne demande aucun effort, il suffit de se libérer l'esprit pour que les idées affluent. Je m'empresse de noter tout ce qui me passe par la tête parce que je ne peux absolument pas faire confiance à ma mémoire capricieuse.
Rédiger les règles
Très vite, je structure les idées et commence à ébaucher une règle du jeu. Tout en écrivant, j'imagine comment le jeu va tourner et je fais évoluer la règle jusqu'à ce qu'elle me paraisse bien cohérente.
Fabriquer un prototype et le tester
Je conçois aussi assez rapidement un prototype "propre" pour tester le jeu, même si souvent je me contente de bouts de papier pour les premières simulations (que je fais seule).
Parfois c'est magique, dès le premier essai, les sensations procurées sont exactement celles que j'avais imaginé. D'autre fois, c'est rédhibitoire, je n'ai absolument pas envie de poursuivre le projet. Mais la plupart du temps, les tests font émerger des défauts qui appellent de nouvelles idées, des ajustements de règles, de nouveaux tests... etc
Démarcher les éditeurs
Quand que le prototype est assez abouti, il est temps de le présenter à un éditeur.
Je finalise la règle du jeu, j'ajoute des exemples, des illustrations pour la rendre la plus claire et la plus agréable possible.
Soit je rencontre l'éditeur pour lui montrer mon jeu (sur un festival par exemple), soit j'envoie ma règle par mail. Si le jeu l'intéresse, l'éditeur demande un prototype pour le tester plus longuement ou pour le laisser moisir sur une étagère.
Quand les essais sont concluants, cela débouche sur un contrat et parfois le travail de développement se poursuit avec l'éditeur.

Présenté comme ça on dirait presque une recette. Mais ce n'est pas le cas, le processus créatif peut prendre différents cheminements. Les points de départ sont multiples, un jeu peut naître par exemple de la manipulation d'un matériel ou de l'envie d'un éditeur de travailler sur un thème précis avec une cible précise. De plus, c'est rare que j'arrive à me concentrer à 100% sur un seul projet, la plupart du temps, je jongle avec plusieurs.
Bref, un super "métier" aux activités variées, qui ne connaît pas la routine.

Comment as-tu commencé ?

Tout a commencé en 2006 quand je découvre Tric-Trac et la profusion de jeux dits "modernes". L'envie de créer était là depuis toujours, les idées ont immédiatement fusé. Mes premiers protos sous le bras, j'ai rapidement rejoint le club de jeux le plus près de chez moi.
J'ai mis un certain temps à identifier les éditeurs et leur ligne éditoriale. Je faisais jouer des professionnels à mes jeux et même si c'était mal ciblé, les gens m'encourageaient.

C'est en 2009 que j'ai montré "Trafffic" à Christian Lemay du Scorpion Masqué et que l'aventure de l'édition a débuté.

Et quelle est ton actualité ludique?

2014 est plutôt calme. Il y a juste une mini-extension pour "Zombie Kidz" qui est disponible soit gratuitement en téléchargement ou à prix libre en tirage limité au profit de Arbre Canada (info@scorpionmasque.com).



Ton état d'esprit actuel ?


L'optimisme

Ton petit bonheur simple du quotidien ?


Une balade dans la nature

Tes héroïnes dans la vie réelle ? dans l'Histoire ?


Toutes celles qui œuvrent ou ont œuvré pour faire évoluer la société

Ton principal défaut ?


La susceptibilité

Default

Ta principale qualité ?

La sincérité

Le meilleur dessert du monde ?

Les crêpes à la crème de marron

Le livre que tu voudrais partager avec les internautes ?

"Juste avant le bonheur" d'Agnès Ledig

Ton film culte ?

La Belle Verte de Coline Serreau

L’album que tu ne te lasses jamais d’écouter ?

Paris-Buenos Aires de Boulevard des Airs

Le pouvoir (magique) que tu voudrais posséder ?

La téléportation

(Et les jeux…oui… oui on y arrive !!)

Si tu devais citer UN jeu sorti en 2013 ?

"Koryo"

Le dernier jeu que tu as acheté ?

Je crois que c'était "Game Over" pour mon fils.

Quel est le jeu que tu ressors régulièrement pour y jouer ?

Au risque de paraître prétentieuse : chez nous, le jeu qui sort le plus est "Stratopolis".

Default

Ton jeu d'enfance ?

"Pièges"

Un jeu auquel tu aimerais rejouer ?

"Room 25"

Un jeu auquel tu aimerais jouer ?

"Lewis et Clark"

Dans la sphère ludique, quelle est l’une des personnes les plus sympa ?

Une seule personne ? Nan mais tu rigoles, là, c'est trop dur ça !
J'aimerais en citer des dizaines à commencer par la quasi-totalité des gens que je retrouve chaque année au Festival de Parthenay.

Et pour finir raconte nous une blague qui te fait rire :

- Toi aussi, tu fumes après l'amour ?
- Je sais pas, j'ai jamais regardé.

Merci à Annick pour avoir répondu à ce petit questionnaire.... Les filles si vous avez envie de devenir auteure de jeux.... Foncez !!!!

Notre prochaine victime.... normalement ce sera Marie Cardouat !!! (qui ne connait pas marie !?!)

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Zombie Kidz
Zombie Kidz
Par Annick Lobet
Illustré par Paul Drouin
2-4 7+ 30´

Comments

Default