Les livres dont vous êtes le héros sur tablettes

Les livres dont vous êtes le héros sur tablettes
Docteur Mops

S'il est des hommes qui ont su occuper nos après-midi de jeunesse et d'adolescence se sont bien Ian Livingstone et Steve Jackson.

Ce n'est pas l'objet de cet article mais imaginez donc le parcours. Je vous le fais en accéléré : Une compagnie pétrolière puis les livres dont vous êtes le héros, puis Games Workshop et on peut se payer une petite récréation avec Lara Croft. Oui ça laisse rêveur.

Revenons donc un peu à la période des Défis fantastiques, des fameux livres dont nous sommes les héros. Séquence nostalgie pour beaucoup. Rendez-vous à la page 235, le squelette vous attaque, lancez un dé et ajoutez votre score de Force... Haaaa ! Le bon temps !

Default

Le monde a bien changé depuis 1982, date du premier volume de cette collection qui fut un des plus grands succès de librairie de l'époque.
Aujourd'hui nous sommes tous entouré d'électronique et le bon vieux livre dont vous êtes le héros a pris un charme tout désuet à côté de l'industrie du jeu vidéo qui peut proposer des aventures à la première personne avec des moyens incroyable.

Default

Pourtant c'est bien l'arrivée des tablettes qui a donné l'idée à la société américaine Tin Man de réadapter les fameux livres dont vous êtes le héros. Et quand je dis réadaptés c'est bien le cas. Il ne s'agit pas de recréation ou de produits qui ressemblent mais bien des œuvres de l'époque. Le bon vieux bouquins de chez Gallimard.

On retrouve l'habituelle simulation de pages qu'on tourne que l'on trouve sur la plupart des E-Books et bien entendu nous aurons cette fois une tenue à jour automatique des points de vie et autres mécanismes de jeu qui autrefois demandaient crayons, gomme et autre menu matériel.

Même les numéros de paragraphes devraient rester mais une simple pression du doigt nous y transportera instantanément. Mais alors... Un vrai souci se pose. Vous trichiez parfois non ? On n'allait quand même pas se laisser mourir pour une petite erreur d'aiguillage. Hop ! Ni vu ni connu, on revenait au chapitre précédent où l'on avait soigneusement laissé son doigt traîner au cas ou. Ne me dites pas que vous ne l'avez jamais fait ! Moi si...
Alors, comme les gens de Tin Man trichaient aussi, la fonction de retour en arrière pour annuler un mauvais destin sera intégrée dans le gameplay. Malins !

Default

Un des premiers volumes édité sera "Le Manoir de l'Enfer" édité initialement en 1985.

Default


Default


Les illustrations ? On retrouve les mêmes. Un vrai plaisir que de revoir les dessins de Ian Miller et Tim Sell qui pour l'occasion on été colorisés.
Comment ? Colorisés ? Comme les films en noir et blanc ? Mais quel scandale ! Ne soyez pas inquiets. Là encore nous aurons le choix de parcourir une aventure en couleur ou bien en noir & blanc si on préfère.

Un ouvrage devrait coûter un peu moins de 5$

Pour visiter le site de Tin Man cliquez ici (english)

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (23)

Default
lerepairedesjoueurs
lerepairedesjoueurs

Moi j'adorais les livres dont vous êtes le héros, et je suis bien contente de pouvoir les retrouver sur ma tablette. Et pour la lecture, qu'on se le dise, il est plus facile de faire lire un ado sur une tablette (ça paraît plus ludique) qu'un livre, d'autant plus s'il a un peu vécu comme les miens. Moi je dis Banco !!!

rioxo
rioxo

Alors..Je suis en panne de véhicule, il pleut, c'est la nuit et j'ai froid, oh un château avec de la lumière là ba...Je frappe à la porte ou bien je regarde par la fenêtre sur la gauche???

Skymayer
Skymayer

@Chris15 : Uniquement en VO.

Si certains ont la chance d'avoir encore ces ouvrages dans leur bibliothèque ce n'est pas le cas de tout le monde. Enfin ce n'est surtout pas mon cas :) Je suis donc plus qu'heureux que ça ressorte et encore plus de cette manière !

La gestion des jets de dés, inventaire, etc. est vraiment pratique, les niveaux de difficultés rendent hommage aux tricheurs que nous ét... enfin que j'étais en tout cas. Quoique là je m'obstine en hardcore. Le prix peut surprendre dans le contexte d'une app, mais dans un contexte littéraire je trouve que ça passe très bien.

Sinon j'en ai marre de claquer toutes les 5mn ! Faut que je trouve le courage de coucher un plan sur le papier !

Stornhill
Stornhill

Je croise les doigts pour qu'ils sortent la série "Sorcellerie". S'ils le font, j'achète les yeux fermés!

Sticky Fingers
Sticky Fingers

Acheté hier soir.
En un mot : superbe !
L'interface est vraiment bien pensée, le travail sur la colorisation est génial, l'ambiance musicale est sympa.
Bref, je ne regrette pas mes 4€99, même si je l'avais déjà en format papier (un peu défraîchi, tout de même ...).

Seul inconvénient, pas de version française, mais ce n'est pas non plus de la haute littérature, on comprend assez facilement ...

gwazigan
gwazigan

"Pas d'avenir pour ce mode de faire, transmormation de l'humain en robot esclave de gadgets ultra-techologiques, consommation d'énergie et de ressources finies pour absolument toute ses activités, chacun son jack branché directement dans le cerveau. "

...Ah ouaip...tout ça pour ça ... :D ...heureusement qu'on est sur un site ludique sinon ça ferait peur...

BackDraft
BackDraft

Et bah dis donc, y'en a qui en gros sur la patate.
Moi je citerais une phrase de coluche :
"Quand on pense qu'il suffirait que les gens ne l'achète pas pour que ça se vende plus..."
Bah oui la société de consommation nous en sommes les premiers responsables

Groddur
Groddur

Ahh le Manoir de l'Enfer ! Il trône encore dans ma bibliothèque. Tiens je vais y rejeter un oeil ce soir ;)

chris15
chris15

Il est seulement en V.O ou aussi en V.F (via un changement de langue dans les options peut être ?). Je pose la question car tous les gamebooks adventures de cet éditeur n'ont pas été traduit en français à ma connaissance.

fontrexTmp
fontrexTmp

Comme disait ce bon vieux perroquet qui distribuait des boules (comme dans les oeufs kinder) avec des jouets dedans, dans la galerie marchande des supermarchés dans les années 90:
"aaaaaah, le bruit de l'argent!!!"

Tous les prétextes sont bons pour ressortir des vieilleries (aussi sympas soient elles..), qu'on recycle 15 fois, en ciblant les gens que la nostalgie rend sensible (j'en fais parti), pour leur revendre une 2eme fois le meme produit... C'est comme quand on est passé, pour un meme album de musique, du Vinyl à la cassette puis au Cd, puis au mini-disk, puis au Mp3 (si, si, il y en a qui achète...), en prenant soin de rendre chaque précédent lecteur inutilisable..
on vit quand meme dan un drole de monde...
Georges Abitbol avait raison.