Docteur Mops

La fête des ombres, la nuit on joue aussi

La fête des ombres, la nuit on joue aussi

Publié dans une des grandes boîtes chez l'éditeur spécialisé Jeunesse qu'est Haba, "La fête des ombres" vient convier les enfants à des parties dans la pénombre. C'est toujours un peu magique a tel point que les enfants chuchote pour ne pas briser l'ambiance.

"La fête des ombres" n'est pas le premier jeu qui utilise les mystères de l'obscurité. Haba, entre autres, a déjà usé des techniques de la phosphorescence des pièces de jeu ou du plateau dans de précédentes créations.

Default

Ici nous sommes plus près des jeux de lumières et d'ombres comme on a pu le voir une première fois avec l'étonnant (anecdotique diront certains) "Jeux de la lumière".

Kai Haferkamp va nous proposer une lanterne magique au service d'un jeu d'observation et de mémoire.

C'est véritablement une lanterne magique que nous allons construire à l'aide du matériel fourni.

Default

Le but des joueurs est d'être le premier qui fait arriver son pion sur une piste. La traversée de la forêt enchantée.

Pour se faire, un des joueurs va disposer sur le plateau de la lanterne, un certain nombre de pièces en bois de formes différentes : licorne, lapin, chat, ...

On baisse la lumière ambiante et on allume la mini torche-led à l'intérieur de la boîte. Les ombres des pièces s'affichent alors sur l'écran devant les joueurs.
Le "montreur" tourne alors le plateau sur lequel sont posées les pièces qui vont ainsi défiler l'une après l'autre à l'écran. Ou du moins leurs ombres.

L'effet théâtral est garanti.

Maintenant, les joueurs spectateurs, chacun leur tour (on peut rallumer) vont devoir piocher parmi les cartes qui sont exposées devant eux.
Chaque carte représente une des pièces de bois qui a pu être montrée en ombre.

Les joueurs doivent s'efforcer de retrouver les formes qui NE sont PAS apparues dans la danse des ombres.

Quand tout le monde a terminé, on passe à la vérification.
Pour chaque carte représentant une ombre absente, le joueur fait avancer son pion d'une case sur le parcours.
Un joueur qui s'est trompé fera avancer le pion du montreur d'ombres.

La partie se terminera quand un ou plusieurs joueurs arrivent au bout du parcours.

Voilà un jeu qui saura séduire pas sa mise en scène. Contrairement à son ancêtre allemand, ce sont des led sans danger qui assureront la source lumineuse et les parents n'auront pas d’inquiétudes à avoir si ce n'est de trouver une pile qui n'est pas fournie avec le jeu.

Les règles proposent quelques variantes permettant de réguler la difficulté en fonction de l'âge des participants ou leur expérience.

Téléchargez les règles du jeu (multilingues)

Vous savez tout ou presque !

"La Fête des Ombres"

Un jeu de Kai Haferkamp
Illustré par Marc Robitzky
Publié chez Haba
Pour 2 à 4 lutins de la nuit dès 4 ans
Public : Jeunesse
Durée : 20 min
Disponible en boutique spécialisée
Prix estimé : 40€

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (2)

Default
Rodenbach
Rodenbach

Et merde, owned comme disent les anglophones. En tout cas il est très bien fait, il fait aussi peur que le vrai !

Abienesst
Abienesst

C'est cool de voir Mr Phal sur une belle boite de jeu