20.100

L'Horreur se répand à Kingsport

L'Horreur se répand à Kingsport

Un an après sa sortie en anglais, les Investigateurs français, francophones et anglophobes vont aussi pouvoir aussi profiter de la deuxième grosse extension pour "Horreur à Arkham", "L'horreur de Kingsport". Bon, ok, niveau titre, ils ne se sont pas cassé la tête, après les horreurs d'Arkham et de Dunwich. Pour le reste, attention, les grands Anciens sont bien réveillés !

Afin de jouer au célèbre jeu de coopération lovecraftien, il va falloir de la place si on envisage un "full-game" avec toutes les extensions. Et encore, seulement celles en français. Entre le plateau du jeu de base, le plateau de l'extension "L'horreur de Dunwich", le matos de "La malédiction du Pharaon Noir", celui de Le roi en jaune, il y avait déjà de quoi faire. L'arrivée de "L'horreur de Kingsport" ne va rien arranger avec un autre plateau (du même format que pour "L'horreur de Dunwich") et plus de 300 cartes.

Cette quatrième extension en français va encore renouveler le challenge des Investigateurs prêts à risquer leur santé mentale pour sauver le monde. Celle-ci est vendue dans une grosse boîte au format carré et regorge donc de matériel et de nouveaux concepts.

La première innovation concerne les batailles épiques, une variante destinée à renouveler le combat final contre le Grand Ancien. Les joueurs peuvent anticiper sur la rencontre finale afin de se faciliter cet ultime combat. 16 cartes spécifiques viennent y ajouter du chaos. Au début de chaque round de combat, une carte est tirée ajoutant des bonus, des pénalités ou des évènements spéciaux. Par exemple, le "Noble sacrifice" permet au premier joueur d'être béni pour cette attaque mais il se fait dévorer ensuite.

La difficulté de ces cartes va croissant grâce à deux couleurs de cartes pour finir dans l'horreur la plus totale lorsque la carte "La fin de tout" est tirée où tous les investigateurs finissent dévorés.

Pour renouveler toujours plus cette dernière bataille, certaines cartes réclament de tirer une carte dans un paquet spécifique pour chaque Grand Ancien. Dans l'extension, un paquet spécifique est fourni pour tous les Grands Anciens publiés dans le jeu de base et "L'horreur de Dunwich".

Deuxième nouveauté : les failles. A Kingsport, de nouveaux portails ne peuvent pas apparaître mais à la place des failles peuvent s'ouvrir. Lorsque des cartes de Mythe sont tirées, de nouveaux marqueurs sont placés sur une des trois failles. Lorsqu'une a quatre marqueurs, la faille apparaît. Malheureusement celle-ci a la faculté de se déplacer et de "semer" des monstres là où elle passe.

Enfin, apparaissent des Gardiens, des alliés des investigateurs qui sont un peu le pendant des Hérauts introduits dans Le roi en jaune. Ceux-ci sont parfaitement optionnels et pour éviter d'avoir absolument cette autre extension, quelques hérauts sont inclus dans la boîte.

Contenu : 1 plateau, 1 livret de règles, 8 Investigateurs, 3 Gardiens, 4 Grands Anciens, 2 Hérauts, 24 marqueurs monstres, 3 Failles, 2 Waterway tokens, 12 rift progress tokens, 4 marqueurs de Portail, 8 bast tokens, 8 marqueurs Investigateurs, 112 cartes Investigateurs, 36 cartes de Lieu d'Arkham, 56 cartes de Lieu de kingsport, 22 cartes du Mythe, 32 cartes Portail, 16 cartes de Bataille épique, 45 cartes spécifique aux Grands Anciens.


> L'annonce chez Edge


"L'horreur de Kingsport"
une extension pour "Horreur à Arkham"
de Kevin Wilson et Richard Launius
pour 1 à 8 joueurs
à partir de 12 ans
chez Edge Entertainment
distribuée par Millennium
Disponible cet été

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (6)

Default
Graham
Graham

Ben c'est déjà l'horreur d'habiter au Havre, non ?

(désolé au habitants de cette ville, je sors...)

Sparrow
Sparrow

Mais ils se répandent partout, les affreux monstres poilus !

Tremblez, bientôt "L'horreur au Havre" ^^ !!

20.100
20.100

Monsieur Lilian,

je me disais bien, en tapant sur mon clavier, qu'il y avait un truc louche.

non euclidien
non euclidien

Kingston Jamaïca ... "Jah Jah Rastafaraï" euh non, en fait c'est "Ïa Ïa Shub-Niggurath"

Lilian
Lilian

C'est à Kingsport mais c'est pas grave

Ornifan
Ornifan

C'est malin ! J'allais acheter Pandémie en rentrant d'Angleterre, et maintenant vous me rappelez que dans le genre coopératif, il y a aussi Horreur à Arkham !!! Alors, alors... Le plus accessible ou ma passion pour Lovecraft ? Et non, je ne prendra pas les deux... enfin pas maintenant ;-).