20.100

L'empire Wallace

L'empire Wallace

Quelques jours avant Essen, ne voilà-t-il pas qu'un gros jeu signé Martin Wallace débarque dans les bacs. Bonjour le dilemme ! "Naissance et apogée des empires" était très attendu chez les amateurs du maestro mancunien. IL faut dire que Wallace + jeu de civilisation, ça a de quoi émoustiller car il est friand de mécanismes très particuliers, ce qui ne manque pas ici malgré le thème éculé.

L'élément incontournable de ce type de jeu, ce sont les cartes de civilisation. Elles y sont. Quelques combats. Et la touche wallacienne ? Le jeu est divisé en trois ères, de deux tours chacune. Six tours en tout et pour tout pour un jeu annoncé de moins de trois heures. Le cœur du jeu, c'est le tableau d'actions. Successivement, lors du premier tour d'une ère, les joueurs vont poser un marqueur sur un type d'action qui va leur permettre de prendre une tuile spécifique. Une fois le tour terminé, les joueurs se retrouvent avec un tableau rempli de marqueurs. Vient ensuite le deuxième tour où les joueurs vont devoir rebrousser chemin et utiliser à nouveau leurs marqueurs. Avec une contrainte : ils devront réaliser à nouveau les mêmes types d'action. Si le marqueur est le premier de sa rangée, l'action est gratuite. Sinon, il faut payer une ressource par pion intercalé. Cela signifie qu'une action réalisée à la fin du premier tour devra certainement être effectuée au début du deuxième tour. A moins de laisser trainer son pion, histoire de faire dépenser des ressources aux autres... Les joueurs doivent donc réfléchir à leurs actions en tenant compte de ce que font les autres et en anticipant sur le tour suivant et ce que les autres feront à débours. Une bonne prise de tête en perspective !

Default

Cette histoire de tableau d'action, c'est bien intéressant mais pour faire quoi au juste ? A acheter les tuiles mises "en vente" à chaque tour. Il en existe quatre sortes dans le jeu : des tuiles Progrès qui permettent de récupérer des actions supplémentaires et divers avantages ; des tuiles Territoire qui donnent des cubes de population à leur propriétaire ; des tuiles Empire qui permettent de poser les dits cubes sur la carte du monde ; des tuiles Cité qui, si elles coûtent de la nourriture et des ressources, sont une source de points de victoire. A chaque ère, de nouvelles tuiles apparaissent, permettant de poser plus de troupes, d'acquérir des compétences plus puissantes, etc. La dernière action possible est de se placer sur une case de Commerce, nécessitant des disques de ressources.

Les batailles se résolvent grâce aux tuiles Empire. En plus de permettre de poser des cubes sur la carte, certaines autorisent les joueurs à livrer bataille, indiquant les pertes de l'adversaire et les leurs.

Une fois le tour terminé, les joueurs doivent dépenser de la nourriture pour les villes qu'ils détiennent et les tuiles Territoire acquises. Manquer de nourriture fait perdre des points de victoire. Ils reçoivent ensuite de l'or, des disques ressources, des cubes et des points de victoire, en fonction des territoires qu'ils contrôlent sur la carte et des tuiles qu'ils détiennent.

En partant de celui qui a le moins de points de victoire, les joueurs choisissent alors à quelle position ils joueront le prochain tour.

La partie continue durant six tours. De nouveaux territoires à conquérir apparaissent au fur et à mesure, ainsi que de nouvelles tuiles Progrès. Les tuiles Empire deviennent plus puissantes permettant de poser plus de pions, d'initier plus de batailles. Le commerce rapporte plus de points de victoire et d'argent. A la fin, l'or et les disques de ressource conservés rapportent également des points de victoire.


> L'annonce chez Edge


"Naissance et apogée des empires"
un jeu de Martin Wallace
pour 2 à 5 joueurs
édité par Edge
prix conseillé : 50€
disponible en boutique.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (6)

Default
ijonesjeux
ijonesjeux

suis Fan, et il m'a fallu lire la regle plusieurs fois avant de decider si il serait dans ma collection, et, et, et, il y sera...

Le mechanisme semble simple (etrange pour un Wallace) et j'ai principalement l'envie d'y jouer à 2 ce qui fera des parties en durée "normal". Sans compter le design qui est tres beau (pour un Wallace, autre etrangetée)...

Verdoux
Verdoux

Alors, ils sont où les fans de Wallace... pourtant sur le forum.... [mode provocation]

j'ai à la fois les à priori de Ornifan et à la fois curieux de découvrir ce phénomène Wallace vénérés par certains trictraciens... donc partagé!!!

Bref, le bonheur c'est qu'il y en a pour tout le monde ;-)

moiseursula
moiseursula

je lirais bien les regles entières car je salive pas mal là...

oscardejarjayes

Encore un monument de Wallace qui me laissera... de marbre

Ornifan
Ornifan

Alors autant au départ je pensais qu'un Wallace allait -peut-être- enfin me plaire... Autant là, quand je lis cette brève, bah je sais que ce jeu ne sera pas pour moi !

Principalement parce qu'un truc me turlupine : tout ce système qui fait qu'on se "prend la tête", là, et bah je trouve que le thème civilisation semble un peu plaqué dessus, voilà.

7Tigers
7Tigers

Damned, le jeu sort la même semaine où on reçoit "Last Train to Wensleydale" et "God's Playground". Le choix des jeux du WE va être difficile!

Sinon, la FAQ en français:

http://www.editions-ubik.com/pdf_files/Empires_FAQ.pdf