20.100

Kramer, le retour

Kramer, le retour

Le jeu a ses stars. Parmi les auteurs, il y a les montants, les valeurs sûres et il y a les monuments. Wolfgang Kramer en fait partie. Il est peut-être même LA légende vivante du jeu de société. Cinq "Spiel des Jahres" à son actif, ce n'est pas rien. Alors forcément, son actualité ne laisse jamais indifférent.

Depuis un an ou deux, il s'était surtout concentré à la réédition de certains de ses jeux. Sa dernière grosse sortie était "Colosseum" chez Days of Wonder. Depuis, pas grand chose. Et voilà qu'à l'approche du salon d'Essen 2008, il se rappelle à notre bon souvenir avec pas moins de trois nouveautés et deux rééditions. Les nouveautés sont toutes des collaborations, ce qui laisse imaginer que le maître commence à avoir du mal à renouveler ses exploits passés. Deux le sont avec Michael Kiesling, son compère avec qui il avait signé "Tikal" et "Torres".

Leur plus gros jeu à sortir sera certainement "Der Schwarm" chez Kosmos. Il est basé sur le roman éponyme de Frank Schätzing traduit sous le nom d'Abysses. D'après les indications données par l'éditeur, il s'agit d'un format assez costaud pour Kosmos avec un 8/10 en stratégie, 7/10 en interaction et seulement 2/10 en chance.


Pour lire les règles (en allemand) : cliquez ici.


Toujours avec Michael Kiesling, sortira "Cavum", chez QWG Games, l'éditeur néerlandais. Encore plus qu'avec le précédent, on a affaire à du lourd. 9 en stratégie, 9 en interaction, 0 en chance.

En tant que mineurs, les joueurs creusent des galeries afin de trouver des filons de pierres précieuses. Le jeu repose principalement sur la construction de réseaux constitués de tuiles. La durée d'une partie est annoncée à deux heures ce qui laisse du temps pour se faire plein de nœuds à la tête.


Pour lire les règles en français (entre autres) : cliquez ici.


Créé avec Hartmut Witt, vient ensuite "Baumeister", édité par Valley Games. Beaucoup plus léger, il dure une heure environ, il permet de construire une ville grâce à douze bâtiments en 3D. La construction pourra être influencée par des évènements extérieurs tels que les intempéries, les revendications salariales...


Les règles en anglais : cliquez là.

Les rééditions sont "Ochs & Esel", réédition de "Das Grosse und das Kleine A" un jeu de cartes léger et destiné à un large public qui peut se jouer jusqu'à 12. L'objectif, ici, est de se débarrasser des ses cartes le plus vite possible. L'autre réédition dont nous avons déjà parlé il y a quelque temps est "Top Race" qui est réapparu simultanément au Canada chez Magma et en Allemagne chez Pegasus[/b][/url], comme "Ochs & Esel". A la fois jeu de course et de paris, Top Race fait partie des meilleurs jeux de Wolfgang Kramer. C'est sa 10e édition, la première datant de 1974.


Pour vous rendre sur le site de Wolfgang Kramer : cliquez ici.

Pour lire ou relire la brève sur Top Race en français : cliquez ici.


"Der Schwarm"
un jeu de Wolfgang Kramer et Michael Kiesling
pour 2 à 4 joueurs
édité par Kosmos
disponible à Essen

"Cavum"
un jeu de Wolfgang Kramer[/b][/url] et Michael Kiesling[/b][/url]
pour 2 à 4 joueurs
édité par QWG Games
disponible à Essen

"Baumeister"
un jeu de Wolfgang Kramer et Hartmut Witt
pour 2 à 4 joueurs
édité par Valley Games
disponible à Essen

"Ochs & Esel"
un jeu de Wolfgang Kramer
pour 3 à 12 joueurs
édité par Pegasus Spiele

"Top Race"
un jeu de Wolfgang Kramer
pour 2 à 6 joueurs
édité par Magma en français et Pegasus Spiele en allemand

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

To be continued in redactors news...

Comments (10)

Default
Adrien
Adrien

"En même temps, ils n'ont pas fait que des trucs restés dans toutes les mémoires"

Tikal, Java, Mexica, Torres, Raja...

Nan pas que, mais quand, même, ca fait un joli palamares ;-)

Bart
Bart

Kramer, c'est le plus grand !

Un parcours presque sans faute...

Je suis très très motivé par ce Der schwarm !

20.100
20.100

C'est une petite erreur de ma part, c'est vrai. Mais bon, Kramer a quand même gagné trois Spiel tout seul... En fait, j'aurais plutôt dû écrire qu'il était peut-être déjà "usé" et que Kiesling lui a sauvé la mise en travaillant avec lui depuis Tikal. En même temps, ils n'ont pas fait que des trucs restés dans toutes les mémoires (Sunken City, Celtica, Trapper...)

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur,

Oui, en fait c'est que Monsieur 20100 n'y connait rien en bons jeux :o) Y'a pas mieux que le duo Kramer/Kiesling ! ;o)

Galahad
Galahad

Même remarque que Deckard, le passage en question m'a surpris également...

Les plus grand jeux de Kramer étaient déjà des collaborations, et souvent avec le même Kiesling.

moiseursula
moiseursula

A propos, quelqu'un sait il si il y a beaucoup de textes sur les cartes de "Der Schwarm"...????

Top Race sera t'il bien à Essen en FR ??

moiseursula
moiseursula

Rhhha c'est terrible....Top Race, Cavum et der Schwarm sont sur ma liste d'achat Essen....mon pauvre portefeuille....

Deckard
Deckard

"Les nouveautés sont toutes des collaborations, ce qui laisse imaginer que le maître commence à avoir du mal à renouveler ses exploits passés. "

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ça. La collaboration dans la création d'un jeu n'indique pas une difficulté à se renouveler.

Kramer, comme beaucoup d'auteurs, travaille souvent en collaboration.

Quant à ses "exploits passés", justement... beaucoup sont des collaborations...

thierry lefranc

Top race est un jeu tout-à-fait épatant.

ocelau
ocelau

Ca a l'air du bon tout ça et pour tous les goûts.

Perso c'est Baumeister qui me séduit le plus, une VF est-elle prévue ?