Monsieur Phal

Kipoud, la pioche ou la raison

Kipoud, la pioche ou la raison

Le Festival International des Jeux de Cannes est l'occasion de découvrir et de rencontrer des auteurs et éditeurs plutôt discrets de confidentiels. Tenez, par exemple, prenons "Kipoud" signé Vincent Trapinaud édité par Paka.id. Voilà un illustrateur qui se lance dans l'édition de son propre jeu et qui en profite pour faire le livre qui va avec. Pas un livre sur son jeu. Non. Il s'agit plutôt d'un concept d'un univers avec un soupçon d'utopie dedans. L'envie de faire prendre conscience aux joueurs que des choses comme le respect de la nature sont importants.

"Kipoud" est un jeu de cartes avec un dé dedans qui s'adresse à un public que le hasard ne dérange pas. Ho oui, si vous détestez le hasard, passez votre chemin. D'ailleurs, c'est quasi écrit sur la boîte, enfin dans le dossier de presse, "Jeux de cartes de stratégie et de hasard".

Donc, dans "Kipoud", vous allez avoir 2 pioches, l'une avec des cartes "construction" et l'autre avec des cartes "arbre". Il y a deux façons de débuter le jeu, en version rapide chaque joueur va avoir une carte "fondation", et en version normale les joueurs commencent les mains vides.

À son tour, le joueur actif va d'abord lancer un dé à six faces. Sur un 6, il perd son tour. Sur un 1, un 3, un 4 ou un 5, il a le choix entre piocher 1 carte "construction" ou 2 cartes "arbre". Sur un 2, il effectue l'action "pioche" deux fois. Ensuite, s'il peut, s'il a envie, il va pouvoir jouer des cartes de sa main. L'objectif étant de construire les maisons des "Moigeux", de petites créatures qui ne pensent qu'à leurs biens matériels et qui n'ont de cesse de construire toujours plus grand ou toujours plus... Pour construire, il va falloir faire des combinaisons. Par exemple, pour construire un toit, il vous faudra la carte "toit" et une carte "bois vert" + carte "bois marron". Vous défausser les matière première et vous poser votre toit devant vous.

Bon, bien sûr, il y a des cartes actions comme par exemple celle qui vous permet de cramer la maison de vos adversaires. Ils ne sont pas très sympa les "Moigeux". Pour sûr. heureusement qu'il existe la carte "pluie" qui stoppe le feu.... Pfiou.

Une fois que votre tour est terminé, vous ne devez pas avoir plus de 10 cartes en main. Ha ha ! Voilà qui coince tout ceux qui pensaient stocker leurs cartes et tout jouer au dernier moment...

Oui, mais comment je gagne ?
Au fur et à mesure de la partie, vous allez poser des cartes devant vous. Les matières premières et autres cartes "action" de la pile "Arbre" sont recyclées au fu et à mesure, mais pas celle de la pile "Construction". Du coup, lorsque la pile "Construction" est vide, la partie s'achève. On compte alors les points inscrits en haut à droite sur les cartes "Construction" et celui qui en a le plus, de points, est déclaré "Grand Vainqueur".

Vincent Trapinaud, l'auteur, est d'abord et avant tout un illustrateur, c'est donc lui qui a signé les graphismes sous le non de Georges. Il a illustré le livre qui va avec "Trum's". Mmmm, quand je dis qui va avec, attention, je veux dire qui raconte la même histoire, qui parle du même univers avec les mêmes personnages. Vous pouvez jouer au jeu sans avoir le livre. D'ailleurs, il - le livre - a été tiré à très peu d'exemplaires (98 en fait). Il est édité par Apeade, une association du Sud de la France qui a pour objectif d'éditer des auteurs de l'Estérel. Les 50 pages de l'ouvrage s'adresse - sans doute - à public plutôt jeune, le style et les illustrations confortent ce sentiment.

Le site officiel du jeu : cliquez là !
Le site de l'éditeur du jeu : cliquez ici !
Le site de l'éditeur du livre : cliquez là !

"Kipoud"
une jeu de Vincent Trapinaud
Pour 2 à 5 joueurs
chez Paka.id
Prix : 20 €uros

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (1)

Default
missenjeux
missenjeux

[i]Hello, j'ai eu la chance de pouvoir tester KIPOUD au Festival du jeux de cannes, j'ai adorée!!! le thème, le graphisme, la mécanique de ce jeu et surtout la prise de conscience qu'implique la victoire ( on se surprend à contruire pour gagner et détruire l'adversaire alors que là réside notre égocentrisme, à moins que le hasard et le suspense jusqu'à la fin détiennent la clé de notre personnalité: suis-je un Moigeux ou un Trum's?) C'est un jeux pour toutes générations confondues à emporter partout! En temps que vendeuse dans un magasin de jeux de société, je pense qu'il a sa place parmi les Elixir, Camelot & Co mais sa mécanique plus simple lui ouvre un public plus large. A TESTER ABSOLUMENT!!!