Lia Sabine

King of Tokyo Dark édition : Noir, classe et ...collector!

King of Tokyo Dark édition : Noir, classe et ...collector!

King of Tokyo Dark édition : Noir, classe et ...collector!

Noir, classe, plus méchant  et…collector !

King of Tokyo DARK EDITION

Contre des gros monstres, vous vous battrez,

Des points de victoire, vous gagnerez,

Ou le seul en vie, vous resterez

Le King of Tokyo, vous deviendrez.

 

La couverture de la boîte  du jeu  vous met de suite dans l'ambiance : Noire, étrange, sans texte et cette créature qui vous observe, souriante ou menaçante?

Tric Trac

Découvert, en exclusivité, lors du dernier FIJ de Cannes (Festival International des Jeux), en avant-première, le très attendu KOT Dark EDITION sort demain en boutique.

Un jeu de Richard Garfield, illustré par Paul Mafayon, édité par IELLO.

Tric Trac

Présentation du jeu sera suivie du traditionnel tête-à- tête avec, cette fois-ci,  Paul Mafayon l'illustrateur de King of Tokyo Dark édition qui nous dévoilera quelques secrets. 

Qu’est-ce donc King of Tokyo DARK EDITION ?

Vous connaissez tous Le King of Tokyo classique, sorti en 2011, dont l’auteur est Richard Garfield, « le papa de Magic, the Gathering »  et superbement illustré par Régis Torres! ( je vous invite à aller le découvrir sur le site). Ce classique vendu à plus d'1 million d'exemplaires dans le monde et traduit en 28 langues. (Toutes ces infos obtenues auprès du charmant Florent Baudry, chef de projet chez IELLO . C'est Delphine Brennan qui a commencé à travailler sur le projet; il est arrivé au moment des illustrations lors de la colorisation. et a surtout peaufiné le matériel et la boîte.)

King of Tokyo DARK EDITION conserve les mêmes règles que l’édition classique mais avec …… du PLUS, niveau matériel  et DU SUPER PLUS, niveau jeu avec: LA JAUGE DE MECHANCETE.

 

  Le "dedans" de la Boîte :

Tric TracTric Trac

 Un plateau de jeu avec vernis sélectif : la classe!          crédit : ©BoardGameShot Tric Trac                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et une nouveauté sur ce plateau : LA JAUGE DE MECHANCETE 

  (petits ronds blancs numérotés de 1 à 10).

Tric Trac

                                                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  8 magnifiques dés dépolis 

Tric Trac                           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

crédit : ©BoardGameShot 

 6 pions "monstre" (pour la jauge de méchanceté)

 "Mais à quoi sert-elle?" "Patience… je vais vous le dire….après😊

Tric Trac                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

crédit : ©BoardGameShot 

 

 Des énergies en forme d'éclair

Tric Trac

                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7 jetons : 3 "Fumée", 12"Toupetit et 12 "Poison,

 qui étaient avant des ronds posés sur une carte, et qui, maintenant sont à la forme, en gros, du pouvoir :

Tric Trac                                  

 

 

 

 

 

 

 

crédit : ©BoardGameShot 

 

66  cartes "énergie" relookées : 58 cartes identiques et 8 nouvelles cartes qui n'étaient pas dans le deck d'origine.

3 des nouvelles qui existaient déjà, un peu pareil, étaient des goodies que IELLO n’avait pas ressorti depuis 8 ans: 1 qui vient de King Of New York : "La sélection naturelle", 2 étaient des goodies de King Of New York

 2 complètement nouvelles.

 5 cartes qui ont été rééquilibrées au niveau des coûts ou des noms

Ex : il y en avait une qui s’appelait « énergie solaire » mais comme l’univers est dark, elle s'appelle ici « Energie lunaire ».                          

 6 figurines relookées : ici Alienoïd

Tric Traccrédit : ©BoardGameShot 

 6 fiches " monstres" relookés : ici Alienoïd

Tric Trac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 tuiles méchanceté recto/verso avec une valeur, un nom et un effet.

Tric TracTric Trac1 livret de règles 

Tric Trac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le but du jeu est DE GAGNER …oui, je sais, elle est facile, mais je ne peux m’en empêcher 😊

Comme pour King of Tokyo classique, le but du jeu est d’être le premier à remporter 20 points de victoire ou d’éliminer tous les autres monstres

Comment joue-t-on ? 

Rappel des règles :

Chaque joueur a une figurine monstre avec la carte de monstre associée. Au départ, 10 points de vie (les cœur) et 0 points de victoire.

Le plateau est placé sur la table accessible à tous les joueurs.

Les pions « monstre » en bas du plateau de jeu sous la jauge de méchanceté.

Sur le côté patientent les éclairs d’énergie, les dés, les jetons et les cartes.

Les 3 premières cartes de la pioche sont retournées.

La mise en place est prête.

Pour définir le 1er joueur, il faut que chacun lance les dés et celui qui aura obtenu le plus de « baffes » commence la partie et s’installe dans Tokyo City.

Attention : De 2 à 4 joueurs, seul Tokyo City est utilisé. De 5 à 6 joueurs, Tokyo City et Tokyo Bay sont utilisés.

A chaque tour de jeu, 5 actions possibles dans l’ordre suivant :

1)Lancer les dés. Chaque joueur a le droit à 3 lancers max.

2)Résoudre les dés :

- En donnant des « baffes » (face du dé avec les griffes) qui font perdre des points de vie (cœur)aux autres monstres si le joueur est seul dans Tokyo City ou à un monstre adverse si le joueur est hors de Tokyo.

- En se soignant (face du dé avec le cœur) si le joueur est en dehors de Tokyo City

- En acquérant des points de victoire : triple 1= 1 point de victoire, si triple 1 + 1 autre dé 1 = 2points de victoire etc… Si triple 2 = 2 points de victoire, si triple 3 = 3 points de victoire.

- Et la nouveauté : En acquérant des points de méchanceté. (Oui !!!, et c’est puissant).

Lorsque un joueur obtient 1 triple , il peut gagner 2 points de méchanceté et avancer son pion sur la jauge de 2 cases, si triple 2, il peut gagner 1 point de méchanceté et si triple 3, rien, le joueur a déjà 3 points de victoire.

Et là est tout le sel du jeu : Cette jauge de méchanceté puissante et ..délicieuse.😊 "Des points de méchanceté?" "oui, oui, j'y viens...bientôt." 😊

Avant, les joueurs avaient tendance à relancer les 1 et les 2 car « peu alléchants », maintenant avec la jauge, vous n'abandonnerez pas vos 1 et vos 2. 

Cette jauge de méchanceté : lorsque vous avez atteint le niveau 3, vous pouvez choisir une tuile de niveau 3. De même au niveau 6, vous gagnez avec une carte de niveau 6 et au niveau 10, une carte de niveau 10. Les pouvoirs de ces tuiles ne sont pas à négliger. Cette jauge de méchanceté pimente vraiment les parties. Vous allez l'aimer.

3) Entrer dans Tokyo : s'il n'y a personne, vous en prenez le contrôle et ne pourrez en sortir que lorsqu'un autre monstre vous blessera. 

4) Acheter des cartes d'énergie : Vous pouvez acheter des cartes "énergie" au prix indiqué par le chiffre à côté de l'éclair.

5) Finir votre tour : certains effets de cartes "énergie" s'activent à la fin du tour.

Quand il n'y a plus qu'un monstre en vie ou qu'un joueur a atteint 20 points de victoire, la partie s'arrête.

Tric Trac

Si vous êtes fan des jeux de Richard Garfield, aimez les monstres, la baston, lancer les dés et piocher des cartes, ce jeu est pour vous. Les règles sont simples, grâce à la jauge de méchanceté le temps de jeu est raccourci et vous enchaînerez facilement les parties. Vous en avez pour un moment avant de découvrir toutes les cartes "énergie", donc beaucoup de parties en perspective.

Et, surtout pour les fans et collectionneurs, c’est un jeu COLLECTOR, sorti à 100 000 exemplaires dans le monde.

Et pour la France? Florent Baudry répond, avec un sourire en coin ,« Il n’y en a pas assez »😊  "Ce jeu collector  est en  12 langues  : Français, Japonais, Thaïlandais, Chinois, Italien, Allemand, Anglais, Espagnol, Hongrois, Hollandais, Russe, Brésilien. Pas de version arabe pour ce KOT Dark. Le KOT « original » a été récemment traduit en arabe et donc le jeu commence à être diffusé dans tous le Moyen Orient. Il était peut-être encore un peu tôt pour le partenaire de tenter une nouvelle version du jeu. Il faut du temps pour que la gamme s’installe dans le paysage. Pour le Moyen Orient, pour le moment, KOT Dark est donc disponible en anglais (comme dans beaucoup de région du monde. Quand les marchés sont encore naissants, les partenaires ne peuvent pas toujours investir dans une localisation qui a un coût et qui demande un minimum de quantité pour être rentable). KOT Dark est aussi en Afrique du Sud".

"Les extensions de King of Tokyo sont compatibles avec le KOT Dark."

Florent, parle-nous de la relation avec Richard Garfield :

"Je devais  le rencontrer mais au vu des événements, c’est reporté. C'est très agréable de travailler avec lui, la correspondance se fait par mail. Si un truc amusant : il reste un joueur, et quelquefois, on lui met une idée, un  pitch en tête, il dit qu’il va voir et y réfléchir,  et , en fait, il réfléchit pendant 2 jours et revient avec pleins d’idées,  très enthousiaste. On pourrait croire que KOT , cela fait 10 ans, mais non,  en fait, on ramène une idée,  il revient, il reste un créateur de jeu,  il aime bien son jeu, on ne le dérange pas . il a vraiment plaisir à retravailler dessus."

Bientôt les 10 ans de King of Tokyo, quelque chose de prévu?

"C’est en réflexion. On va forcément souffler les bougies et trouver un cadeau pour les fans. Version express ? legacy ? dés ? : IELLO cherche les bonnes choses idées et fait le tri , sélectionnent les meilleures. Il existe même un Tableau Excell dans lequel tout est noté : les retours des fans sur les salons ou via le courrier au service après-vente qui donnent des idées et tout y est noté. Il y a une demande de figurines, car c'est la grande tendance, mais au vu de la taille de minimum 10cm, le coût risque d'être élevé."

Merci Florent , bravo, magnifique résultat et longue vie à KING OF TOKYO DARK EDITION.

 Continuons avec le tête-à-tête avec Paul Mafayon, l'illustrateur de King of Tokyo Dark édition 

Tric TracLors de la rédaction de l'article sur le jeu Via Magica, j'avais interviewé Paul et les 6 autres illustrateurs. Il n' a pas changé, il est toujours ce garçon (Oh Julio, , sors de ce corps!) 😊, mais il a accepté de m'en dire plus sur lui et le travail effectué sur King of Tokyo Dark édition.

Paul a 42 ans, père de 3 enfants, autodidacte. Début de carrière dans le design web, pendant la bulle internet des années 2000, puis dans diverses boites de jeux vidéo. C’est en 2008, après avoir acquis assez d'expérience et développé suffisamment son réseau, qu’il se lance en freelance. Depuis, il travaille dans l'illustration et le concept design à destination du jeu vidéo, de l'édition de roman, le web etc… Cela fait seulement 6 ans qu’il a mis les pieds dans ce secteur du jeu de société.

A ce jour il a illustré une vingtaine de jeux chez 8 éditeurs .

Sa 1ère réelle immersion dans le jeu , c’est en 2016 au FIJ de Cannes. (Avant, Il allait souvent à  Ludinord à l’époque où c’était encore un petit festival avec très très peu d’éditeurs et une toute petite salle.) Il n’a jamais démarché.C’est Christophe Bolinger qui, en 2010, l’a contacté,( il ne sait pas  comment il l’a trouvé). C’était pour Hearth reborn dont il a fait la couverture. Après ce jeu, deux ou trois ans se sont écoulés avant qu’il n’y revienne. Entre temps avec des copains il a monté une maison d’édition : Ludimaniac et  ont fait OFF THE DEAD. Mais ils se sont rendu compte que c’était deux métiers ;Ils voulaient créer et éditer mais gérer l’édition en plus de leur job à plein temps : plus de temps pour la création. Ils n’avaient plus le temps de créer et ont ont pris la décision d'arrêter. Ensuite est arrivé le contrat avec  Libellud : illustration du jeu de cartes de l'extension sur SEASONS.

 Paul est un fou de travail et n’arrive pas à prendre des vacances. Il ne sait pas s’arrêter, il ne sait pas dire non, car il reçoit toujours de beaux projets pour lesquels il se donne toujours à 100%.

Paul, quelques questions au sujet de ton travail sur  King of Tokyo DARK EDITION :

Les cartes qui te plaisent le plus ?

                        Tank                                                        Sélection naturelle

Tric TracTric Trac

 

     Nous ne faisons que le rendre plus fort                                                  Camouflage

Tric Trac

Tric Trac

mais ces cartes ne sont pas mes préférées. Celles réalisées pour les monstres protagonistes (Alienoid, Kraken, Gigazaur.... ) sont bien plus abouties et maitrisées à mon goût."

KRAKEN                                                                              MEKADRAGON

Tric TracTric Trac

"Pour les cartes qui ont posé le plus de problèmes, je dirais plutôt les cartes qui ont servi à mettre le style en place, à identifier ce que l'on voulait : Voici une série par ordre de création"

Crayonnés

Tric Trac

Crayonnés : CYBERBUNNY et KRAKEN

Tric Trac

 

Tric Trac

Tric Trac

Tric Trac

Tric Trac

Tric Trac

Tric Trac

"C'est à la livraison de ce dernier fichier ci-dessus, que nous avons su que nous avions trouvé le bon rendu. à partir de là, je savais que le style allait s'affiner au fur et à mesure de la production., le temps que je me fasse à ce nouveau process de création. "

Paul , quelle a été ta source d'inspiration?

"j'avais un super brief de la part de IELLO, avec plusieurs sources d'inspiration et d' univers Dark. Sin city,(série comics à la base de Franck Miller , en noir et blanc avec quelques notes de couleur; 1991 pour le 1er ),les films de kaijus ( ces créatures monstrueuses créées génétiquement),            Pacific Rim (Film de 2013): je me suis inspiré de ses univers  mais de loin pour apporter une dimension plus « grandiose » (mot qu’il trouve un peu pompeux). Je trouvais que les angles de vue manquaient de contreplongée, car on est censé regarder des monstres gigantesques, et souvent on était trop haut par rapport à eux. J'ai regardé donc dans Pacific Rim comment cela était géré. La version occidentale des kaijus King of Tokyo,ça marche bien aux States, c’était bien de donner la touche occidentale".

Combien de temps pour la couverture ?

"Beaucoup d’étapes intermédiaires avec différentes pistes : pour ne vraiment pas se planter.

Toutes les versions : 12 en noir et blanc rush pour trouver une piste.

Sinon la couverture : 3 à 4 jours de boulot. Juste pour la version qui a été validée.

Un juste équilibrage entre le rendu dark et ce qui fait l’ADN de King of Tokyo DARK EDITION."

 Combien de temps pour les cartes?

"Au début, je me suis  souvent et beaucoup référé aux illustrations de Régis Torres.

Puis au bout d’un moment, quand je sentais que j'avais trouvé le truc, j'ai arrêté  d’y retourner.

Du coup, je n'ai plus comparé."

Combien de temps pour dessiner un monstre ?

"les crayonnés ? assez vite  de  1  à 2 heures / monstre.Les monstres cartonnés : 1jour ½ pour chaque monstre. Pour les monstres, une fois les croquis validés, je pouvais enchaîner avec la colorisation, la stylisation".

Dès validation, combien de temps pour les cartes ?

"Les monstres que l’on incarne et les cartes, ce n’est pas le même rendu, le même niveau d’investissement.  Les crayonnés de cartes allaient parfois beaucoup plus vite , 1 heure parfois. La colorisation quand j'étais bien lancé, il me fallait 4h30.

Comme je pousse un cri d'étonnement,  Paul m’explique qu’il est considéré comme quelqu’un de très rapide dans le milieu, qu'il y a des gens, pour faire le même travail, qui auraient besoin de 4h.

Je n'avais pas conscience du temps nécessaire.

En général, les illustrateurs ne comptent pas leurs heures et sont passionnés.

Paul travailles-tu en musique?

"Tout dépend de ma manière de travailler, des étapes et donc de différents niveaux de concentration. Quand je suis dans les niveaux les plus élevés, par exemple les crayonnés, je ne mets pas de musique, il me faut le silence total, de même quand je suis en train de faire des rendus de couleurs complexes, où je sors de ma zone de confort, avec des reliefs très complexes à rendre.           mais pour King of Tokyo Dark édition, avec le noir et blanc que je maîtrisais, j'avais des automatismes. J'ai pu mettre des émissions de radio, des podcasts. J'ai même regardé des anciens épisodes de LA QUATRIEME DIMENSION, en noir et blanc, avec un côté Old School et je savais que IELLO aimait bien."

Travailles-tu avec papier et crayon et/ou tablette numérique?

"Je travaille uniquement sur palette graphique, pas de papier, pas de crayon.Je suis un cas isolé. Je trouve que l’ordinateur, c’est tellement plus souple, tu vois quand tu fais un crayonné; par exemple : tu dessines un visage, bon, ben, le nez, ne serait-ce pas mieux, s’il avait une narine plus épatée ? Et bien lorsque tu dessines sur un carnet, tu dois redessiner tout le visage pour pouvoir refaire un nouveau nez, pour voir ce que cela donne.Sur un ordi, tu piques le visage, tu déformes légèrement, tac tac , tu fais tes recherches, souplesse incroyable."

C’est un gain de temps, c’est clair

"Ceux qui travaillent en traditionnel d’abord ont plus de réticences à explorer des pistes, parce que cela leur coûte énormément en temps pour chaque piste explorée.Il y a des fois où c’est un problème , cela peut empêcher de progresser, ce genre de démarche."

Reprends-tu le papier et le crayon de temps en temps juste pour le plaisir?

Non non, c’est comme le pâtissier qui fait des gâteaux toute la journée, quand il rentre chez lui, il n’a pas envie d’en faire chez eux.Quand j'ai fait 10h de dessin, quand je m'arrête, je veux souffler.   Il faudrait que j' arrive à travailler moins pour pouvoir renouer avec la passion , pouvoir faire des choses purement gratuites.

Tu es 3 fois papa, as-tu des séances artistiques avec tes enfants ?

"c’est assez particulier. je n'ai pas forcément envie que mes ou l’un de mes enfants se lance à fond dans le dessin. Je veux avant tout que mes enfants soient à fond eux-mêmes, ne pas être une influence par rapport à cela. Je me souviens quand j’étais dans mes études de dessin,  certains élèves y étaient parce que les parents étaient dans le milieu et donc le faisaient soit pas tradition, soit pour faire plaisir mais ils n’étaient pas toujours très bons. Cela m'a marqué  et je me suis toujours dit que je ne voulais  pas qu’un de mes  enfants se mettent dans le dessin parce que papa , le fait et que je veux faire la même chose. Je ne les  pousse pas du tout. Honnêtement si vraiment ils aiment cela, ils y viendront avec ou sans moi.Là-dessus, je me tiens  à distance et n’essaie pas de les influencer. Mais bon, il semblerait qu’un "ait été touché", celui de 6 ans".

Paul , un grand merci et à bientôt, notamment pour nous en dire plus sur ton prochain projet avec IELLO, pour un jeu... avec un crayon et du papier.

Chers lecteurs, allez vite découvrir ce jeu collector!

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1I don't like

Games this article speaks about

Comments (4)

Default
moijeux
moijeux
Pour les 10 ans? De belles figurines évidemment!!!
krisspics
krisspics
Franchement beau.
Mais je m'accrocherai à mon ancienne version et ext.
morlockbob
morlockbob
et ce fameux projet island of the kOT , c 'est mort ?
melodynelson
melodynelson
Faire acheter un "collector" cette année et un autre l'an prochain pour les 10 ans. Malin.