Docteur Mops

Keyflower chez Gigamic ce sera pour 2013

Keyflower chez Gigamic ce sera pour 2013

Vous avez dû le remarquer, l'éditeur/distributeur français Gigamic a commencé un peu sérieusement à s’intéresser à la frange des joueurs expérimentés en proposant des versions françaises de jeux de gestion où autrement nommés ici avec amour : les kubenbois.

Et ils ne font pas leur marché n'importe comment visiblement, puisqu'ils nous ont proposé "Descendance" qui a remporté le prestigieux prix du jeu de l'année allemand dans la catégorie "connaisseurs" en 2012.
Ce n'est donc pas par hasard qu'il se retrouve également dans la sélection des meilleurs jeux 2012 de Tric Trac en participant aux Tric Trac d'Or.

Tout cela pour vous dire que nous avons jeté un œil très attentif aux courses que l'éditeur a été faire au salon d'Essen.

Et le premier des jeux qui a séduit l'éditeur va tout suite éveiller l'attention du joueur averti puisqu'il s'agit de "Keyflower" de Sebastian Bleasdale & Richard Breese. Un des jeux de la série des Keyquelquechose. Vous en trouverez quelques uns dans la base de Tric Trac.

Et comme le monde est bien fait, il se trouve que "Keyflower" (jeu de mot avec Mayflower) était un des jeux repéré à Essen par notre équipe et nos agents de terrains. Nos agents de terrain ? Eh ! Bien ! C'est vous !

Allez ! Ouvrons la boîte !

"Keyflower" pour faire rapide est un jeu à l'allemande constitué d'enchères et de poses d'ouvriers. Chacun dans son coin va développer son village avec comme objectif d'avoir le plus haut score de points de victoire.

Voilà surement le descriptif le plus anérectogène que j'ai pu écrire depuis longtemps...

Mais ne vous y trompez pas. Sous ses aspects anodins voire classique se cache une nouveauté qui, avec juste quelques astuces bien semées, en fait un jeu très novateur. Pas novateur par ses mécanismes mais, et c'est tout aussi primordial, par l'ambiance qui s'en dégage au court des parties.

Tout d'abord parce qu'il réussit un challenge que beaucoup d'auteurs aiment tenter : peu de règles et une quasi complète liberté du joueur. En fait, elle n'est pas si complète que ça cette liberté mais on en a la sensation et c'est le plus important.

99 Meeples - Auf ihrem Weg zum Horizont

Non seulement ça ne sonne pas aussi bien que la chanson de Nena mais en plus ce sont 141 meeples que vous trouverez dans cette boîte pleine de matos. Oui c'est beaucoup.

Vous commencerez la partie en piochant dans un grand sac huit de ces petits bonhommes en découvrant qu'ils ne sont pas tous de la même couleur.
De fait, vous n'allez pas jouer avec une couleur mais toutes.

Ce sont vos ouvriers avec lesquels vous allez pouvoir faire deux choses et uniquement deux : miser pour acheter de nouvelles tuiles qui viennent s'ajouter à la première de votre village ou activer une tuile pour bénéficier de sa capacité.

Au boulot les gars !

Des tuiles seront en vente chaque tour. Les tours se dérouleront selon le rythme des saisons. Certaines saisons comme l'hiver possèdent leurs propres règles et restrictions.

Vous êtes intéressé par une tuile ? Alors vous pouvez déposer un meeple près d'elle pour dire que vous désirez l'acheter. Les autres joueurs feront de même.
Vous pourrez passer votre tour et remiser au suivant sauf si tout le monde a décidé de passer. Dans ce cas, le tour est terminé et la plus grosse offre remporte la tuile. Plusieurs tuiles sont en vente simultanément.

L'astuce très importante c'est que si le premier joueur peut miser un meeple de n'importe quelle couleur, les autres seront obligés de miser avec cette couleur et uniquement celle-ci.

Ceci est un bon moyen de blocage et de bluff.

Activez qu'ils disaient !

Vous pensez que vous pouvez jouer des meeples sur vos tuiles pour activer leur pouvoir ? Vous avez raison. La mécanique est désormais un classique du genre. Mais n'oubliez pas le désir des auteurs de vous offrir la liberté. Non seulement vous pouvez activer vos tuiles mais vous pourrez aller chez les voisins pour activer les leurs à votre propre bénéfice.

Cette liberté a aussi ses limites car vous ne pouvez placer que 6 meeples par tuile.
La première activation (qui ordonne également la couleur demandée) demande 1 meeple. La deuxième fois, il en faudra 2 et la troisième 3.
Là encore la liberté vous permettra de poser plus d'un meeple même pour une première activation. Cela vous coutera plus cher mais vous interdirez ainsi de prochaines poses... Vicieux...

Hého ! Hého ! On rentre du boulot

Mais que font les meeples après une journée de boulot ? Ils rentrent chez eux bien sûr !
Enfin pas tous.
Et là nous retrouvons une autre subtilité du jeu que vous devrez prendre en compte dans vos décisions :
Les meeples d'enchères perdues rentrent à la maison (une joli petite maison en carton qui vous sert de paravent).
Les vainqueurs d'enchères repartent dans le grand sac de la vie. Ils ne bossent plus pour vous.
Un ouvrier qui bosse (active) chez vous rentre à la maison.
Ceux qui bossent chez les voisins resteront chez les voisins. Ces sales petits bonhommes n'ont donc aucune fidélité ?

Default

Enfin si vous aviez envoyé un ouvrier activer une tuile des enchères, il rentrera dans la maison de l'acquéreur.
Comment ? Quoi ? On peut donc aussi activer une tuile avant qu'elle ne soit achetée ?
La liberté je vous dis !

Et l'ordre du tour alors ? C'est important avec cette histoire de couleurs !
Tout à fait. Pourquoi faire compliqué ? L'ordre du tour sera donc déterminé aux enchères.

Les petits bonhommes verts

Je ne peux résister, puisqu'ici certains aux goûts douteux ont un penchant pour les pions verts, de vous raconter la spécificité des meeples verts.
Ceux-ci ne naissent pas dans le grand sac de la vie mais forment un petit troupeau à part et embaucher un ouvrier vert n'est pas simple.
Ils auront donc encore plus de pouvoir que les autres lors des enchères.

Vive le vent d'hiver

L'hiver est une saison qui possède ses propres tuiles. En général ces tuiles offrent des capacités plus fortes et surtout des précieux points de victoire.
Ces tuiles vous en recevrez quelques unes et c'est vous qui choisirez celles que vous autoriserez à être mise en vente. Un bon moyen de gérer le hasard des plus puissantes surtout quand elles concernent un adversaire.

Et encore quelques petites choses

J'ai laissé sous silence la présence de bateaux qui apportent des ressources, comment on embauche de nouveaux meeples et le fait que les tuiles sont double-face car on peut en plus les améliorer.

"Keyflower" s'adresse donc aux joueurs exigeants qui y retrouveront tous leurs petits ouvriers habituels avec leur petit coin rien qu'à eux mais (et ce "mais" fera la différence) le jeu propose à la fois des moments chacun pour soi et d'autres avec des luttes d'influences guerrières. Et puis donc ... la liberté.

Vous devriez désormais savoir si cela s'adresse à vous ou pas.

"Keyflower"
Un jeu de Sebastian Bleasdale & Richard Breese
Illustré par Juliet Breese & Jo Breese (on reste en famille)
Publié chez R&D Games (règles VF via Gigamic)
Pour 2 à 6 maires colorés
Public : connaisseurs et kubenboisistes
Durée de partie : 90 min
Disponible courant 2013 dans les 40€ ?

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (16)

Default
Pipoboy
Pipoboy

Vraiment très appétissant ! Merci Gigamic.

Harry Cover
Harry Cover

personnellement j'ai annulé ma commande de la VO pour soutenir la VF de Gigamic, et puis ce n'est pas comme si on manquait de bon jeu post Essen .....

En plus Mathilde a pris soin sur le forum de consulter ceux qui avaient joué à la VO, pour faire une bonne règle en VF !!

Robbenblues
Robbenblues

@chouille : Complètement d'accord avec ce que tu dis ! Ne boudons pas notre plaisir d'avoir une belle règle VF et une meilleure distribution...Encourageons Gigamic et les autres éditeurs qui nous font le plaisir de sortir une VF et attendons avant d'acheter !

chouille
chouille

Sans vouloir jugez qui que ce soit, Gigamic nous fait l honneur d une vf, merci a eux. Alors je cautionne cette initiative en attendant patiemment leur boite. Parce que sinon, gigamic (entre autre), ben ils nous en ferons plus des vf....

Langochat
Langochat

@flashsolaar: Ça ne pose pas vraiment de problème. Le nom des tuiles (bâtiments)est en allemand et en anglais et à vrai dire ce n'est pas sur cet aspect que les joueurs vont se pencher mais plutôt sur les effets de ces tuiles.

Les effets étant représentées avec des typographies plutôt explicites.

Flubuh
Flubuh

C'est un excellent jeu. Je suis ravi de la politique éditoriale de Gigamic qui édite ainsi des perles rares (et qui les rend du coup un peu moins rares) comme Trajan ou Keyflower.

Mildiou
Mildiou

Le jeu est presque épuisé et un nouveau tirage avec plus de langues est bienvenu pour ceux qui ne l'ont pas vu venir, et ils sont nombreux.

flashsolaar
flashsolaar

Il est dommage que Gigamic ait annoncé que le matériel ne sera pas traduit mais uniquement les règles. :(

Du coup, pour les préssés et/ou pour ceux qui attendaient une VF complète, pourquoi attendre ?

Fred

BONY
BONY

Après Keydom, Keytown et l'étonnant et TRES pertinent Keythedrale, la série des Key compte nombre de perles que nous n'avons malheureusement jusque là que par des réseaux de distributions aussi obscures que mon colon... Alors merci Gigamic de servir de débloqueur de colons obscures !

(heu c'est un compliment, je ne peux pas faire mieux avec ce que j'ai en stock)

Ribouldingue
Ribouldingue

Merci Dr de m'avoir fait découvrir le xyloglotte !