Pawn !

Jeu suis un geek

Jeu suis un geek

Avec l’émergence d’applications numériques dans les jeux de société, apparaissent des débats sur la place des uns et des autres, sur la définition même du jeu de société, sur celle des joueurs. Ces débats ont d’abord déclenché en moi une fracture entre le geek et le joueur que je suis. Mais y a-t-il vraiment fracture ? Et cette question ne cacherait-elle pas le véritable objet de cet article ?

[Note à l’intention des pressés, des curieux, de ceux qui n’aiment pas lire mais qui veulent savoir quand même : cet article « dont je suis le héros » peut être lu en commençant par la fin en vousrendant à la partie <spoil>J’aime le jeu et je suis un geek mais on s’en fiche, non ?</spoil> voire directement à la conclusion.]

Tric Trac

Ceci n’est pas un geek

Depuis toujours, quelques indices tendent à me faire penser que je suis un geek, un vrai, un dur, tout en plastique et circuits imprimés.

D’ailleurs, si je me fie à la définition du Petit Larousse, le geek est un « fan d’informatique, de sciences fiction, de jeux vidéo, etc., toujours à l’affût des nouveautés et des améliorations à apporter aux technologies numériques » et c’est bien moi !

Passionné par l’informatique, je le suis depuis 40 ans. Je reviens régulièrement vers la science-fiction dès qu’il s’agit de m’évader à travers un livre, un film, une série, un jeu. Les jeux vidéo, je ne les ai abandonnés pendant quelques années que parce qu’ils étaient chronophages et que j’avais besoin de ce temps précieux pour mes autres loisirs de geek.
Quant à être à l’affût de nouveautés et d’améliorations, c’est ma seconde nature. Elle n’est bridée que par la sagesse acquise avec l’âge, qui me permet de faire des choix judicieux pour être toujours à la pointe de la technologie à moindres frais.

Cette définition paraît tourner autour du numérique, mais j’y vois déjà deux failles dans lesquelles le société-joueur que je suis peut s’insinuer : la science-fiction et le « etc. ».
La science-fiction fait écho à mes premières lectures (de papier, même si je lis aussi des livres numériques). S’il y est question de technologies futuristes, le support peut prendre de nombreuses formes, dont celle d’un jeu de société (Starfighter, que je ressors régulièrement, m’a d’abord fait de l’œil par son thème).

Le « etc. » m’emmène vers le royaume fourre-tout du mode de vie geek. Il devient de moins en moins péjoratif d’être catalogué de geek. Certaines personnes le revendiquent même comme une qualité. Le geek (comme le jeu de société) connaît une démocratisation qui le sort de son côté obscur (attention ! ce côté est toujours habité par des êtres étranges..).

Tric Trac

Ce qui m’amène réellement à penser que la frontière entre le geek et le joueur est faible, c’est la traduction du mot geek : « fou de ».

 

J’aime le carton

Car je suis « fou de » jeux. Mon premier vrai plaisir de joueur est d’ouvrir la boîte, de sentir l’odeur de l’encre, de découvrir le contenu. Viennent ensuite le plaisir du dépunchage, la lecture et la relecture des règles (je suis sûr que je ne suis pas le seul à pratiquer de la sorte).
Puis j’installe le jeu et j’imagine la partie... J’attends avec impatience d’essayer le jeu.

J’aime tellement les jeux que j’en possède auxquels je n’ai pas joué et que certains de mes jeux préférés n’ont qu’une seule partie à mon actif. J’aime le jeu pour l’objet, la mécanique et les amis qu’il rassemble.

Bref, je suis un joueur et je suis un geek (si vous doutez de votre statut, vérifiez donc ).
 

 

J’aime le jeu et je suis un geek mais on s’en fiche, non ?

J’en viens maintenant au sujet réel de cet article.
Lorsque j’ai lu l’article de Dized intitulé « Voici ce à quoi jouer à des jeux de société pourrait ressembler dans quelques années… », le geek en moi s’est extasié devant tout ce que pourrait lui apporter l’application.
Mais en lisant les commentaires, le fou de jeu s’est inquiété qu’un jour Tric Trac ne soit plus la référence française sur le jeu (si, si, je le pense).Même si Monsieur Phal l’a pris à la rigolade, j’ai ressenti un petit serrement de gorge, d’autant que, quelques jours plus tard, Asmodée présentait sa propre application en TTTV.

 

:o) Ben, les mecs reçoivent direct les infos

[…] Bref, plus besoin de venir ici. :)

Monsieur Phal

 

Ça m’a tourneboulé, je m’en suis inquiété, je me suis réuni, j’ai beaucoup débattu mais, finalement, je me suis bien vite auto-rassuré, voilà pourquoi :

Depuis que je joue régulièrement à des jeux de société, il m’arrive d’en ressortir un pour une soirée jeux dont j’ai oublié des détails de la règle. Souvent, les joueurs fous que nous sommes retrouvent ces détails en jouant, nous décidons de répondre nous même à la question (en criant plus fort que les autres, en faisant un bras de fer ou en décidant que ça n’a pas vraiment d’importance). Parfois, les vieux lecteurs experts que nous sommes n’hésitent à se plonger dans la règle de papier parce que nous en adorons le toucher et que nous nous souvenons toujours où se trouve la réponse à la question que nous nous posons (donc ça va vite).
 

Parfois, avant que les joueurs n’arrivent, disposant d’un peu de temps, j’utilise une superbe application sortie il y a quelques années : le moteur de recherche du site Tric Trac : je trouve la fiche de mon jeu, je peux lire toutes les indications qui se trouve sur la boîte, je peux le commander en quelques clics, je peux lire ce que les autres internautateurs en pensent, je peux voir une vidéo des règles, une vidéo d’une partie (j’adore !), je peux noter le jeu, le commenter moi-même, accéder à des idées de pimpage, à ma ludothèque, faire une liste de souhait, vendre et acheter d’occasion, etc. (et il est important ce etc. !)

Finalement, j’ai choisi mon camp : je suis surtout un geek fou de jeu de société.
Quand je joue, je joue. Quand je veux partager ma passion du jeu, je joue ou je surfe sur Tric Trac, et quand j’ai besoin de geekerie ludique, je surfe sur Tric Trac.

 

En conclusion

En cette fin d’année, je veux remercier toute l’équipe de Tric Trac pour avoir réalisé la meilleure des applications sur le jeu de société.
Quelle différence, en effet, entre une application et ce site auquel j’accède d’où je veux, quand je veux, en quelque secondes, sur mon téléphone ? La réponse serait-elle : aucune ?
Non, il y a une différence essentielle : Tric Trac est l’aboutissement de nombreuses années de partage, de réflexions ; la communauté qui s’est agrégée autour du site est une grande famille qui s’enrichit chaque année. Tric Trac, c’est donc de la chaleur et de la convivialité, des coups de gueules et des coups de foudre.

Merci à vous d’avoir créé ce lieu de rencontre et d’échange. Il a encore de belles années devant lui.

Joyeux Noël et bonne année !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (24)

Default
Buiss
Buiss
Chercher la définition du mot Geek dans le petit Larousse, le problème vient peut être tout simplement de là !
Pawn !
Pawn !
?
Bryan LEFEBVRE
Bryan LEFEBVRE
Pas mieux ... ... ?
Buiss
Buiss
La définition du mot Geek de Wikipédia est bien plus détaillée et précise que les quelques mots du petit Larousse. Je trouvais ça étonnant qu'un Geek n'ai pas commencé par là. D'ailleurs, la définition de wikipédia explique qu'aimer les gadgets technologiques ne veut pas du tout dire qu'on est un geek.
On pourrait aussi évoquer un parallèle intéressant entre la situation du dictionnaire face à un outil comme wikipédia et la situation des règles de jeu face aux applications-vidéos, mais ce n'est pas mon propos.
Pawn !
Pawn !
On aura évidemment compris que j'ai utilisé la structure restrictive de la définition du Larousse comme un prétexte à ma démonstration, c'est à dire que je n'ai pas vraiment voulu parler des geeks mais plutôt aborder le fait que, malgré le plaisir que j'avais à utiliser des objets technologiques (quel que soit le nom que l'on peut donner à cette passion), j'en éprouvais souvent plus, dès lors qu'il s'agissait de règles de jeu, à les lire sur du papier.
J'ai aussi voulu dire ce qu'il y avait de contradictoire en moi, puisqu'au final l'article entier n'est qu'un prétexte pour dire combien j'apprécie d'utiliser Tric Trac.

Mon réflexe premier, lorsque je cherche des renseignements d'ordre encyclopédique, est bien de consulter Wikipedia. Je cherche ensuite à vérifier et recouper les informations que j'y trouve par divers moyens, numérique ou autres.
Lorsque je cherche une définition, par contre, je me contente du bon vieux dictionnaire.
Bryan LEFEBVRE
Bryan LEFEBVRE
Bonjour Matthieu, à mon tour, je tiens à éclaircir mon point de vue pour que ce soit bien clair.

Avant toute chose, je souhaite insister sur le fait que Monsieur PHAL a toujours demandé
à chacun d'entre nous d'étayer notre avis. C'est-à-dire en donnant des arguments détaillés et
surtout pas en disant qu'un jeu est nul parce qu'il est bleu ou que sa boîte est à chier.

Et c'est donc bien ce que je souhaite faire ici Matthieu. Je n'aurai jamais la prétention
de dire que votre appli DIZED ne me convient pas, uniquement parce que son logo est bleu et noir, ou
pour je ne sais quelle autre raison à deux sesterces.
J'ai commenté l'article initial de Pawn à la base pour donner mon simple avis.
Je n'ai absolument rien contre vous, contre qui que ce soit, ni envers Dized que vous représentez en France,
ni envers aucun autre utilisateur de TricTrac.
Je respecte entièrement tout votre travail. Pour vous avoir suivi effectivement au fil
de vos vidéos sur TricTrac, je pense estimer de quoi vous êtes capable,
et le problème n'est pas là, beaucoup rêveraient d'effectuer votre parcours, croyez-moi !

Votre nouvel outil DIZED est tout autant respecté à mes yeux qu'un livret de règles ! Je trouve comme vous dîtes que
c'est un nouvel outil proposé dans le domaine du jeu de société, et il a sa place tout entière à mon sens.
Ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit. Je n'ai jamais dit que DIZED est "inutile ou néfaste",
car ce n'est pas du tout ce que je pense. En résumé, je pense que DIZED un outil qui s'adresse
à un public en particulier dont je ne fais pas partie. La cigarette, elle, est néfaste, oui.
Mais votre application DIZED est loin d'être "inutile ou néfaste".

Encore une fois, je ne remets pas en cause tout l'investissement que vous y mettez, vos bonnes idées,
tout le putain de travail que cela doit représenter d'ailleurs ! Vous pourrez y mettre toutes les meilleures règles
de jeux, toutes les meilleures explications et animations que vous pourrez, je trouverai cette application
"utile" pour LE public en question. Il n'y a aucun problème dans son contenu, dans sa qualité ou
dans son utilité. Aussi, pour en avoir vu une première version dans votre vidéo chez TricTrac,
je trouve effectivement cela très bien fait, là n'est pas la question.

Pour aller jusqu'au bout de ma pensée, voici un élément qui concerne la toute dernière question de votre article Matthieu.
J'organise justement depuis plusieurs années des après-midis Jeux dans notre humble petit village normand.
Et j'ai beau présenter/expliquer moi-même les règles de tout un tas de jeux, j'estime que mon "travail" ou
mon explication ne sera jamais aussi riche que la lecture du livret !
Je pense que la quarantaine de joueurs (qui me fait l'immense plaisir de bien vouloir venir) n'aura
jamais la même façon d'appréhender les règles en m'écoutant qu'en lisant eux-mêmes le livret. Voilà le fond de ma pensée.
***Je trouve que mon cerveau effectue un travail plus riche en lisant plutôt qu'en regardant une vidéo.***
Au passage, tout comme vous, je ne pense pas que le jeu s'adresse à une petite caste élitiste,
je le vois parfaitement bien dans mes après-midis, le jeu rassemble des joueurs comme des non-joueurs,
de tous horizons confondus, et ô combien j'adore ça effectivement !

Je ne remets absolument pas en cause le travail de chacun Matthieu. Mais selon moi, que ce soit vous,
ou Monsieur Phal, ou Monsieur Guillaume, ou Bruno Cathala, ou Yahndrev, ou moi-même,
je pense que chaque joueur se fait au final, une meilleure idée de l'intégralité des mécaniques
du jeu en faisant sa PROPRE lecture du livret plutôt que par le biais d'une vidéo, aussi PARFAITE soit-elle.
Je reviendrai de façon sûre à 100% sur le livret de mon jeu. Et au passage,
qu'il soit lisible sur un ordi, un smartphone ou une tablette, je m'en bats les ronds pour tout vous dire,
ce n'est pas le format papier qui m'intéresse, mais le côte "LECTURE par soi-même".

Si un des lecteurs pense ici que je veux faire de la mauvaise pub contre DIZED, alors
je me suis mal exprimé depuis le début, c'est encore une fois pas du tout le but de mon propos.
Je n'aurai jamais l'intention de faire de la mauvaise pub contre qui que ce soit dans le monde ludique.
Je donne encore une fois mon avis en disant que DIZED n'est pas pour moi, même si je trouve cette appli bien faite,
mais je préfère LIRE le livret de règles.

Et pour finir, oui, j'approche de la quarantaine, je laisse bien évidemment chacun de vous libre
de penser que je suis passé du côté obscur, dans le registre des vieux cons, des has-been ou autres vintages.
Mon fils en profiterait sûrement pour dire que je n'ai pas le SWAG, ou tout ce que vous voudrez. Mais, croyez-moi,
je n'oublie jamais que nous sommes tous le CON de quelqu'un d'autre, et moi le premier. Donc n'oubliez surtout pas
de vous faire votre propre avis sur la chose, je n'ai aucun souci avec ça. Et, par contre, malgré moi,
libre à chacun d'interpréter mon propos comme bon lui semblera.

Salutations à vous tous et, surtout, bons jeux !
Mattintheweb
Mattintheweb
Pas de souci Bryan, et désolé si certains de mes propos t'ont semblé dirigés personnellement vers toi. Mon message était plutôt une réponse globale aux différentes critiques que j'ai pu entendre dernièrement, et dont certaines sont sans doute fondées dans une certaine mesure (on n'a pas la prétention de faire une appli parfaite… ;) ). En vrai, nous aussi, chez Dized, on adore lire les règles (sinon on ferait sans doute pas ce qu'on est en train de faire).

Et surtout : 40 ans, c'est clairement pas assez pour être un "vieux con" ! ;)
Dized
Dized
Pour que ce soit bien clair : nous aussi, passionnés de jeux de société, nous sommes des habitués de sites ludiques, auxquels nous savons bien tout ce que notre loisir doit. C'est BGG bien entendu pour mes collèges anglophones, mais aussi Tric Trac pour moi (alias mattintheweb). Je fréquente le site depuis près de 15 ans maintenant (ça me rajeunit pas, tout ça… :P ), j'ai été modérateur sur le forum, j'ai créé des fiches de jeu, j'ai laissé des milliers de messages dans le forum, j'ai continué à participer comme j'ai pu en essayant de respecter le ton du site quand je travaillais pour un éditeur de jeux, et aujourd'hui encore, au sein de ce projet novateur où tout reste à imaginer. L'idée, c'est clairement d'apporter des outils nouveaux, et pas de concurrencer Tric Trac ; au contraire, on se dit que ça peut même amener de nouveaux joueurs sur le site. :)
D'un autre côté, si on se retrouve tous ici, c'est parce qu'on est passionnés de jeux de société. Avant d'être fans de Tric Trac, avant d'être des lecteurs curieux et avides de règles de jeux, avant d'être des ambassadeurs exaltés prêts à expliquer 100 fois les règles de notre jeu préféré pour partager notre passion, ce qu'on aime, ce sont les jeux, les parties endiablées, les scores serrés, le bluff, les enchères, la rigolade, les coups bas, les tactiques désespérées, les retournements de situation, les stratégies fignolées sur 15 tours…
Ce que Dized (et d'autres outils) propose, c'est d'être des outils au service de cette passion (la même qui a vu naître et grandir Tric Trac et sa communauté), pour la partager avec plus de joueurs, pour ne pas interrompre nos parties pendant 5 minutes pour vérifier un point de règles, etc. Pour certains ici (pas forcément l'auteur de l'article, hein ! ;) ), ça paraît apparemment inutile (voire néfaste ?), pour d'autres, ça sera bienvenu. Mais au final, tout le monde jouera, et c'est ça qui est important à nos yeux.
Pour faire une analogie, faut-il considérer que les cuisiniers amateurs qui utilisent Marmiton ou qui s'inspirent de vidéos en ligne sont paresseux et ne méritent pas de cuisiner ? Ou est-ce qu'en fait, ce n'est pas juste tant mieux pour eux, et qu'ils partagent la même passion que les cuisiniers aguerris qui ne piochent leurs recettes que dans les vieux livres de cuisine ? ;)
Et enfin, pour ce qui est de rendre les gens "cons", on pense que les gens seront moins bêtes s'ils jouent, même en apprenant les règles avec un tuto, que s'ils ne jouent pas justement parce que la règle leur fait peur. Et s'il y a vraiment une idée à laquelle on ne souscrit pas du tout, c'est celle qui pense que le jeu "se mérite", qu'il faut en baver pendant 30 minutes pour avoir le droit d'apprécier un bon jeu, et au final que notre passion devrait être réservé à une petite caste élitiste. On ne reproche jamais à un joueur de vouloir se faire expliquer les règles par un ami plutôt que de les lire, pourquoi est-ce que ça devrait être différent avec une vidéo en ligne ou un tutoriel sur tablette ?
Bryan LEFEBVRE
Bryan LEFEBVRE
@ harveyfox : alors oui, effectivement, si vous comparez l'achat d'une voiture
avec la lecture des règles d'un jeu de société, vous ne comprendrez donc
jamais rien à la réflexion initiale de l'article de Monsieur Pawn.
De plus, il n'est pas du tout question ici de se faire "mousser" à quelque niveau que ce soit.
Je veux simplement dire que passer par la LECTURE des règles permet de mieux comprendre
tous les mécanismes d'un jeu, plutôt que de se faire imposer un tutoriel vidéo.
Selon moi, la lecture engendre une MEILLEURE réflexion du cerveau.
De toute façon, vous aurez toujours besoin de vous replonger dans le livret tôt au tard, pour au final
faire quand même travailler votre cerveau, "si cerveau il y a", selon votre formule.
Et enfin, je pense aussi qu'en pratiquant un tout petit peu plus de lecture, comme BEAUCOUP d'entre nous,
vous pourriez peut-être un de ces jours arriver à aligner 4 phrases sans faire au minimum 3 fautes par ligne.
Mais là aussi, je comprends aisément que, oui, vous préférez la vidéo à la lecture.

@ Pawn : pour continuer dans le même sens que vous Pawn, effectivement, je suis moi aussi
assez friand des dernières nouveautés technologiques. Travaillant par ailleurs dans le domaine
des instruments de laboratoires pour la recherche en biologie, je suis plutôt familier avec les technologies de pointe justement.
Et comme vous le soulignez, c'est tout à fait compatible avec "la lecture de règles de jeu version-papier".
Je pense, comme vous, que les deux sont compatibles. J'utilise moi aussi un smartphone et/ou une tablette.
Mon propos est de dire que je fais la distinction entre chaque type de support selon leurs qualités et défauts respectifs.
Oui, tout comme harveyfox, je regarde aussi les vidéos (TricTrac et Yahndrev), oui je surfe sur leurs sites via
un "truc-bidule-machin" électronique, mais je préfère de loin, me repencher sur le côté LECTURE des règles version-papier,
plutôt que vers le côté "tutoriel vidéo imposé".
C'est comme vous dîtes Pawn, ce que la lecture "génère" qui m'intéresse ! Selon moi on réfléchit beaucoup MIEUX
quand on lit, plutôt que lorsqu'on nous impose des images (similairement à cette satanée "Télévision" d'ailleurs !).
Quand vous dîtes "...la lecture sur papier est plus riche en actions...elle met en jeu plus de sens...", et bien je trouve que
c'est exactement CELA. En plus des odeurs, du toucher, il y a aussi, le mécanisme de découverte,
d'apprentissage et de réflexion qui est beaucoup plus puissant, fourni, développé et riche qu'avec un simple tutoriel vidéo.

@ Skinner : je suis également d'accord avec vous Skinner. Pour ma part, je continue aussi les BD, les
romans et récemment "les BD dont vous êtes le héros", l'un n'empêche pas l'autre effectivement.
Tout comme vous, je pense qu'un jeu sans livret de règles ne m'attirerait pas du tout, même si
le jeu est une tuerie : que l'on parle de The 7th Continent ou de Pique Plume, et bien je n'imagine pas une seule
seconde regarder uniquement leur vidéo, même bien faite, il me faut LIRE leur livret de règles indiscutablement.

@ gilou317 : effectivement, je vous rejoins aussi sur ce point. Je suis intimement convaincu que les prochaines
technos vont apporter des choses nouvelles (epawn.fr) . Et encore une fois, je ne suis pas du tout contre, bien au contraire, j'en
utilise moi aussi chaque jour. Je souligne encore le fait que LIRE des règles permet de mieux REFLECHIR, plutôt que
de se faire imposer un tutoriel. Encore une fois, je regarde les vidéos faites sur le web pour choisir mes jeux. Mais pour autant,
je me replonge obligatoirement dans le livret de règles pour en saisir toutes les subtibilités : ceci, avec mon propre mode
de lecture, et non pas avec celui imposé par une équipe de designers vidéos, tout aussi respectueux qu'ils puissent être par rapport
aux règles initiales du jeu, je n'ai absolument rien contre eux encore une fois.

Salutations à vous tous.
Mattintheweb
Mattintheweb
Je ne suis juste pas trop d'accord avec ton emploi (répété) du terme "imposé", en tout cas en ce qui concerne Dized. Parce que justement, l'idée des tutoriels interactifs, c'est qu'ils ne t'imposent rien. Au contraire, ils s'adaptent à tes choix pour t'expliquer les règles au moment le plus pertinent. À la rigueur, la rédaction figé et linéaire d'un livret de règles t'impose plus de choses que le tuto. ;)
Et je veux bien que la lecture soit pour toi le moyen le plus adapté d'apprendre, mais pour beaucoup, la meilleure façon, c'est en faisant les choses (comme le souligne bien Eric Lang, qui a d'ailleurs rejoint Dized pour cette raison : https://www.youtube.com/watch?v=dU5gD_EtuQ0).
Je ne suis pas non plus d'accord avec le fait que la lecture fasse plus réfléchir. Ce qui fait le plus réfléchir, c'est de comprendre les règles et de (bien) jouer. Et pour ça, je ne vois pas pourquoi il faudrait galèrer à lire le livret de règles (pour ceux qui ne sont pas à l'aise avec ça) si on a un moyen plus ergonomique et agréable de le faire. ;)
Enfin, pour ce qui est de revenir à la règle pendant la partie pour vérifier des points précis, on ne peut pas dire non plus qu'un livret de règles, avant tout conçu pour enseigner les règles de manière progressive, mais également inaltérable une fois imprimé, soit toujours l'outil idéal pour retrouver un point spécifique. Qui n'a jamais perdu 10 minutes à chercher en vain un point de règles dans un livret, pour finalement se rabattre sur le net (et perdre encore 10 minutes à trouver le bon sujet de forum) ? ;)
Bref, je pense qu'il y a plein de choses à faire pour rendre la vie des joueurs plus simple et agréable (sans pour autant enterrer le livret de règles). :)
Gilou317
Gilou317
Le joueur de JDS est un tactile. Il aime toucher les choses, il aime le carton, le papier, le plastique et la résine.
Ces débats sur l'intrusion du numérique dans une activité, ça me fait aussi penser au livre numérique. Il y a un attachement à l'objet livre. Ou pas. Certains vont au delà, lisent sur liseuse, et tout va bien pour eux.
C'est culturel. Les choses changent. Peut-être que dans deux générations on lira tous sur liseuse. Et que les JDS se joueront sur tablette holographique avec dés virtuels.
Mais franchement, perso, vive le carton, le papier, le plastique et la résine. Même si la mise en place et le rangement d'un Pathfinder JcC dure autant que la partie.
Bryan LEFEBVRE
Bryan LEFEBVRE
Je suis d'accord avec Ludikev et Pawn. Selon moi Dized s'adresse aux feignasses addictes aux tablettes et qui ne savent pas lire un seul énoncé d'exercice de mathématiques de niveau CE2. Dized veut surfer le marché du numérique car plus personne ne peut penser sans son smartphone ou sa tablette (mais je n'ai rien contre DIZED => voir plus bas). A mon sens cela va davantage lobotomiser le peu de cerveau que possède la nouvelle génération qui ne sait pas réfléchir par elle-même. Il faut TOUT leur donner tout-cuit dans le bec sinon ils ne savent pas se débrouiller par eux-mêmes. Y'a des auteurs, des éditeurs et des traducteurs qui se sont sortis les doigts pour rédiger ces fameuses règles et, qui plus est, dans plusieurs langues, pour le bonheur de nous tous. La moindre des choses c'est de ***LIRE*** (désolé pour ceux qui ne connaissent pas ce verbe !) ces splendides livrets de règles. Vous verrez ça rend moins CON qu'une tablette et en plus ça vous fera RÉFLÉCHIR (idem désolé pour ceux qui ne connaissent pas non plus celui-là).
Attention, pour finir je tiens à préciser que je n'ai absolument RIEN contre DIZED ! Leur démarche est respectueuse car eux aussi se sont ''sortis les doigts'' comme je le dis plus haut. Mais ceux contre qui je peste c'est la nouvelle génération qui ne réfléchit même pas 2 secondes : toutes celles et ceux pour qui il faut toujours que ça aille plus vite et TROP vite sans réfléchir sans prendre le temps de LIRE, alors que ça fait tellement de bien.
Pour moi expliquer des règles de jeu c'est tout un plaisir, une mini pièce de théâtre un micro spectacle que l'on partage avec les joueurs pour LEUR plaisir de découvrir les règles et j'ai énormément de mal à imaginer que l'on puisse remplacer UNE FOIS DE PLUS l'humain par cette foutue et soit-disante sacro-sainte tablette ...!!!
Merci à vous Monsieur Pawn pour votre article !
Merci encore une fois de plus à toute la TricTrac Team de ruiner LUDIQUEMENT nos vies de Geeks, et Bonne Année 2018 à tous, remplie de boîtes multicolores et de Meeples !
Merci Bonsoir.
harveyfox
harveyfox
ca c'est la reflexion la plus CON que j'ai entendu pour 2017 (si reflexion il y a), vivement que l'on passe a 2018 année de la sagesse. quant je vais acheter une voiture ce qui m'interesse ben c'est bete mais c'est la voiture, le commercial qui me fait tout une tirade sur la qualité de son produit qui fait des jonglages ou des roulades pour m'inpressionner je m'en fiche un peu ...
une 'mini piece de theatre' la presentation d'un jeu ??? n'importe quoi pourvu que le soit disant 'artiste, saltinbanque' se fasse mousser.
jmguiche
jmguiche
Ouai, putain bande de naze, sagesse, réflexion, tolérance, respect. C’est clair les morveux d’mes deux ?
Pawn !
Pawn !
@Brian LEFEBVRE
C'est affectivement une des réflexions que nous nous faisions, avec Ludikev : comment se fait-il, alors que nous sommes des vrais geeks, que nous préférons lire une règle plutôt que la consulter sur tablette (alors que nous maîtrisons les deux types de lecture) ?
Nous en avons conclu, nous concernant, que la lecture sur papier était plus riche en actions, qu'elle mettait en jeu plus de sens (l'odeur du papier, son toucher, le bruit du papier) et que notre cerveau est ainsi fait qu'il se délecte de ce petit théâtre que devient une simple lecture de règles.
Je l'ai dit, je suis un geek, j'utilise toutes les technologies qui me passnt à portée de main selon l'avantage que je vais en retirer, mais je cherche toujours le plaisir le plus fort : la lecture sur papier en est un pour moi.
Skinner
Skinner
Cela me fait toujours plaisir de voir/lire des personnes qui, malgré leur amour pour l'informatique et la technologie, conservent une place très importante pour la lecture sur papier, que cela soit des règles de jeu, des romans, des magazines, des guides pratiques pour fabriquer des tirelires en noix de coco etc.
J'ai l'habitude de rencontrer des geeks qui ne jurent que par l'écran et qui rejettent toutes formes de papier (sauf celui qui se fume, peut-être) parce que de toute façon "ça sert à rien ces trucs on peut avoir mieux avec les ordinateurs/tablettes/smartphones".
Vous l'aurez compris, mais je suis quelqu'un qui se passe difficilement du papier. Et comme on parle en l'occurrence de règles de jeu, j'ajoute que je serais affreusement triste d'ouvrir une nouvelle boîte pour constater que le livret a été remplacé par un link renvoyant au site de l'éditeur pour apprendre à jouer...
Harry Cover
Harry Cover
Oui un énorme merci à Trictrac, à son équipe passée, présente et futur et aux gens du forum ....
Monsieur Guillaume
Un immense merci à Pawn et tous pour vos messages... ça fait tant plaisir cette chaleur geek bien humaine... Merci ! Et que, malgré, et avec, les évolutions markétings et commerciales, Tric Trac reste et perdure, avec ce côté humain, passionné, geek quoi... 😊😋🎅🏻
LudiKev
LudiKev
En ayant longuement discuté avec Pawn!, je ne peux qu'être du même avis.
Je suis également Geek (d'informatique, de nouveautés technologiques dans à peu près tous les domaines, ça m'intéresse, et bien sûr la "geekerie" qui m'a foudroyé il y a à peu près 5 ans, le monde du jeu de société) et je l'assume parfaitement même si on me dit encore fréquemment: "Bon, à 36 ans il va falloir commencer à grandir et arrêtez de jouer !"
L'image du jeu de société est encore grandement enfoncé dans l'esprit des gens comme un monde pour les enfants: "Quoi des adultes qui jouent à des jeux entre eux !! Doivent avoir un problème les pauvres !"
Mais revenons au sujet : La "numérisation" du monde du jeu (si on peu dire ça comme ça).
Alors clairement, Dizzed, Asmodée Applic' ou autres très peu pour moi. Cela ne colle pas du tout avec ce qui m'a fait devenir passionné de jeux, mais alors pas du tout...je trouve ce nouveau "mode/monde" très FROID, peu social et créateur de lien finalement...tout l'inverse de l'idée que je me fais du monde du jeu (et même si cela ne concerne que les règles).
Tout comme Pawn, ce qui me titille c'est bien évidemment l'ouverture, le dépunchage.... mais aussi et surtout la Lecture de la règle, la manipulation de cet objet papier avec ses illustrations, la mise en page, ses jeux de mots (parfois)...bref Lire et découvrir la règle est un réel Plaisir et ensuite la faire découvrir aux autres de vive voix l'est tout autant.
Alors consulter une règle sur un écran pour apprendre un jeu, très peu pour moi, je ne peux pas...j'ai besoin de lire, d'avoir le papier entre les mains (sans doute aussi une question de génération, et pourtant je ne suis pas si vieux que ça, pas encore).
Autre point TRES important à mes yeux, c'est tout ce qu'il y a en amont de l'achat du jeu (bon ok, des jeux) à savoir toute la phase de renseignements, de prise d'avis, de discussion avec des TTriciens, du visionnage des vidéos expli, des vidéos de parties....et ou est-ce que je retrouve ça et le tout au même endroit et quand je veux, où je veux : sur TRICTRAC et toutes les différentes applic imaginables ne pourront JAMAIS proposer cela (d'où ce côté froid).
Bref tout ce que je trouve sur TricTrac: la discussion, le partage, le débat, la communauté, la bonne humeur, les prises de becs (parfois), l'information, un lieu où je peux m'exprimer et partager ma passion.... je ne pourrai jamais retrouver cela ailleurs.
Donc longue vie à la TTTeam (je l'espère sincèrement).
Spacetrognon
Spacetrognon
Aaaah! L'odeur du jeu neuf avanr dépunchage... C'est tout à fait ça!