JARDINS D'ORIENT: la zenitude paysagère !

Par LudiKev

Published on 12 Apr • Lecture 10 min.

JARDINS D'ORIENT: la zenitude paysagère !

Tric TracJardins d’Orient est un jeu de gestion de ressources et de gestion de cartes de Martin Dolezal, pour 2 à 4 paysagistes d’au moins 10 années et pour des durées de partie d’environ 45 minutes.
Edité en France par Gigamic.
AMBIANCE

Il y a longtemps, au coeur d'une lointaine contrée orientale, une reine et son peuple érigèrent une haute pagode en l’honneur des 4 divinités. Au fil du temps, la reine tomba malade. Quand vint l'heure de la succession, elle convoqua son peuple : la couronne La couronne serait transmise à la personne qui  construira le plus somptueux des jardins autour de cette pagode.

Dans Jardins d’Orient, vous incarnez donc ce paysagiste et devrez accumuler le plus de points de victoire possible en complétant des cartes Paysage pour en faire des séries. Une série terminée est appelée un panorama et représente votre minutieux travail de paysagiste.À la fin de la partie, vous marquerez des points pour votre bienveillance apportée à chacun des 4 dieux (représentée par votre position sur chacune des 4 pistes de score) ainsi qu’avec les tuiles Bonus que vous récupérerez en récompense de vos panoramas terminées.
Pour acquérir la  faveur des dieux, vous devrez compléter des panoramas de différentes couleurs grâce à vos cartes Paysage.
Pour cela il faudra poser des cartes "fondations" et ensuite acquérir des ressources en tournant la pagode 3D (là encore, grâce à vos cartes) pour les allouer  à vos cartes « fondation » afin qu’elles deviennent des  "paysages" et ensuite des panoramas.
Le joueur qui aura  le plus satisfait les 4 divinités autour de la pagode mystique deviendra le nouvel héritier.

LE MATERIEL DU JARDINIER

Tric Trac•  LA PAGODE : LA STAR du jeu

Tric TracIl faudra avant votre 1ère partie la construire. La notice est très claire et c’est un plaisir de réaliser cette construction.
C’est cette pagode qui vous indiquera quelles ressources prendre en regardant les façades qui vous font face.
• 1 PLATEAU SCORE et MARQUEURS DE SCORE

Tric TracLes 4 pistes représentent les 4 divinités (terre, feu, air et eau).
En fonction des paysages (la couleur) que vous créerez, vous progresserez (et parfois reculerez, si, si) sur telle ou telle piste. Le but étant bien sûr de progresser le plus possible sur toutes les pistes (quoique).
• DES CARTES
Elles sont joliment illustrées dans un esprit très pastel et zen.

Tric TracElles possèdent un côté "paysage" (sur la gauche) et un coté "Fondations" (les 3 de droites).
Du côté "fondations", la partie haute de la carte donne 2 informations :
1) La zone en haut à droite indique la couleur de votre paysage, la position de la carte dans le panorama ET le nombre de cartes qui constituent le panorama complet.

(Par exemple, la carte tout à droite est une carte de paysage vert à placer en avant-dernière position du panorama).
2) L’icône en haut à gauche indique, lui, la piste sur laquelle votre point score progresse lorsque l’on valide la carte.

Les 3 autres informations des cartes :
1) La charrette (sur toutes les cartes) : qui permet de déplacer des ressources sur les cartes "fondations".
2) La pagode (sur la majorité des cartes) : qui permet de faire tourner la pagode et de récolter les ressources qui nous font face.
3) L’icône "joker" (sur quelques cartes comme la carte tout à droite de la photo) : pour gagner 1 ressource de son choix.
Et le bas de la carte indique les ressources à poser sur la carte pour la valider et la tourner du côté paysage (le but du jeu).

Tric Trac

Un panorama de 3 cartes complet de couleur orange qui aura permet de scorer au moins 1 fois sur la piste violette (air), rouge (feu) et bleue (eau).

•  PIONS RESSOURCE

Tric TracDe belles ressources en bois.
•  TUILES PLANIFICATION

Tric TracCela va être un des points de gestion du jeu car vous ne disposez que de 4 emplacements pas un de plus pour stocker vos ressources.

* TUILES BONUS

Tric Trac3 types de récompenses que l’on obtient lorsque l’on complète un Panorama.
Des points de victoire, des ressources "joker" et 1 emplacement supplémentaire pour notre tuile de Planification.
A noter que le thermo est au top, tout est bien pensé, tout à sa place et tout tient parfaitement. Un excellent point !

MISE EN PLACE

Tric TracC'est parti petit scarabée !

On installe la somptueuse Pagode au centre de la table (LA fameuse Pagode) avec les différentes ressources à proximité.
Chaque joueur s’installe de manière à faire face à une face différente de la pagode.
Chaque joueur reçoit 5 cartes. Le reste du deck est placé sur la table avec un "Marché" de 3 cartes avec le côté  "Fondations" visible.
Chaque joueur place ses marqueurs de score sur la case #3 de chaque piste et reçoit sa tuile de "Planification".
On place les 3 types de tuiles bonus en pile à côté du plateau de score.

Tric TracEt c’est parti pour la création.

CREEONS NOTRE JARDIN

Chaque joueur, à chaque tour, dispose d’une main de 5 cartes, et à son tour, on doit en choisir 3 pour réaliser des actions.
Autrement dit, on dispose de 3 actions à chaque tour.
Il y a 4 actions possibles, et l’on peut effectuer à son tour la même action.
Pour réaliser n’importe quelle action, on doit utiliser une carte donc on terminera son tour avec 2 cartes en main (c’est un moyen de savoir combien d’actions il nous reste à jouer).

Les 4 actions en détails :
1)    Préparer son jardin  (toutes les cartes): On pose une carte de sa main dans notre jardin du côté "Fondations" (avec les ressources visibles). On est limité à 3 cartes "fondations"  et  on ne peut pas  jouer une carte en double, ni jouer une carte d’une couleur de paysage que l’on possède déjà. On pose ces cartes dans le but de déposer ensuite dessus les ressources nécessaires afin de les retourner du côté paysage et marquer ainsi des points sur la piste de la couleur correspondante à l’icône en haut à gauche de la carte.
2)    Pivoter et collecter (la plupart des cartes): On défausse une carte (de sa main) avec un symbole Pagode dessus. On fait ensuite  pivoter l’étage de la pagode indiqué sur la carte, et donc tous ceux au-dessus de celui-ci, de 90 degrés vers la gauche ou la droite puis on collecte les ressources que l’on voit sur la pagode en face de nous. Mais attention, on doit collecter les ressources dans le sens indiqué sur la  carte (de haut en bas ou de bas en haut). Les ressources collectées sont placées SUR SA  TUILE DE PLANIFICATION, une ressource par espace. On ne peut pas collecter plus de ressources qu'il n'y a d'espace sur sa tuile de planification. Une fois que la tuile Planification est remplie, on DOIT STOPPER la collecte de ressource, on ne peut pas faire d'échange.
3)     Prendre une ressource « Joker » (certaines cartes) : On défausse une carte avec un symbole joker puis on prend n'importe quelle ressource que l’on place SOIT sur une carte "Fondations" SOIT sur sa tuile Planification (
généralement, on profite de cette action pour poser directement sur une carte). C’est un moyen rapide pour placer une ressource directement sur ses cartes "Fondations".
4)    Déplacer les ressources (toutes les cartes):
On défausse une carte avec un symbole de charrette, puis on peut déplacer nos ressources entre nos cartes Fondations et la tuile de planification. On peut  également déplacer des ressources indésirables de la tuile Planification vers le stock général (c’est le seul moyen de se débarrasser de ressources dont on ne veut pas/plus.)

MAIS QUAND FAIT-ON HONNEUR AUX DIVINITES ALORS ?

Si, à un moment quelconque de son tour, une carte "Fondations" possède  toutes les ressources dont elle a besoin, elle est retournée et devient une carte de paysage terminée.
On déplace alors ensuite son marqueur de score d'une case sur la piste de la couleur correspondante à l’icône en haut à gauche de la carte paysage que l’on vient de réaliser ET les marqueurs pour chaque carte précédemment réalisée du même panorama.
ET CE N’EST PAS TOUT !!
Si l’on atteint le bout d’une piste et que l’on doit encore progresser sur cette piste, au lieu d’avancer son marqueur, on fait RECULER les marqueurs de nos adversaires sur cette piste d’autant de cases que l’on devrait avancer.
Si on arrive à éjecter ainsi  un ou des pions d’une piste, ces joueurs ne scoreront pas sur cette piste.

JARDINS D'ORIENT: la zenitude paysagère !"Quoi ? Tu m'éjectes de la piste ?! T'es sûr !"

ET autre type de récompense, si l’on termine un panorama, on obtient alors  l'une des 3 tuiles bonus (uniquement 1 bonus de chaque type, on ne peut pas cumuler). Plus on termine vite un panorama, meilleure est la récompense (4 Pv puis 3, puis 2 etc….ou gagner 4 ressources, puis 3, puis 2).

FIN DE TOUR

Une fois son tour terminé, on pioche des cartes de la pioche (au hasard donc sauf que l’on voit quand même la couleur du dieu, la couleur du paysage et la position de la carte) ou du marché pour compléter sa main à 5 cartes et anticiper ses prochains coups.
Cette phase est bien plus stratégique qu’il n’y paraitcar les cartes que l’on choisit vont guider notre prochain tour. Donc c’est bien plus qu’une remise à 5 cartes en main. On est déjà dans l’anticipation du tour d’après.
Le joueur suivant peut ensuite faire son tour.

ON JARDINE JUSQU'A QUAND ?

Tric TracLe jeu continue jusqu'à ce qu’un joueur termine sa  8/9ème cartes dans une partie à 4/3 joueurs. On finit le tour en cours puis l’heure du décompte  est arrivée.
Celui-ci est très simple, chaque joueur additionne :
•    les points de ses 4 marqueurs sur les pistes de score.
•    les points collectés, éventuellement, avec la tuile Bonus valant des PV.
Et c’est tout !! Ici, pas de salade de points. Simple, efficace !

ALORS, ALORS, LA PAGODE

EN VAUT-ELLE LA CHANDELLE ?

Tric Trac

Alors Jardin d’orients est à la fois un jeu facile à apprendre, presque une porte d’entrée pour les jeux de types collecte/gestion de ressources, mais est aussi un jeu avec de la réflexion.
Les cartes multi-usages offrent aux joueurs de nombreuses options pour effectuer leurs actions, leur planification, on ne reste que très rarement bloqué. Collecter des ressources, préparer le terrain, déplacer les ressources, "fournir" ses cartes fondations… Il faudra, à chaque tour, optimiser au maximum vos 3 actions. Voilà, "Optimiser" est le mot de ce jeu !
 J'ai apprécié l’idée du compte tour/action. En effet, puisque l’on joue une carte pour chaque action, cela aide à se rappeler le nombre d'actions que l’on a utilisé. C’est un très bon système simple et efficace (pas de jetons à passer, ou compter sur ses doigts etc... ).
J’ai beaucoup aimé aussi le fonctionnement du système de score. A chaque fois que l’on progresse  sur une piste de score, on gagne plus de points, ça c’est classique, rien de nouveau. Mais, toute la subtilité vient après. Une fois arrivée en bout de piste, on fait reculer nos adversaires jusqu’à pourquoi pas les exclure du décompte de cette piste.
Je n’ai encore jamais vu un système de notation comme celui-ci et c’est vraiment excellent !! Cela amène une petite dose de tactique et de "pression" bien appréciable.

Oh, la vache, lui, il monte super vite sur cette piste. Est-ce que je remonte ? Est-ce que j’abandonne cette piste pour mieux me concentrer sur les autres et l’éjecter d’une autre piste ?

Et la pagode alors ?
Ah, la fameuse Pagode, elle est vraiment super cool et en plus c’est bien plus qu’un simple gadget (pas comme l’arbre d’Everdell par exemple). C’est tout un casse tête de savoir quel étage tourner et dans quel sens récolter ses ressources car chaque étage est différent et ne fournit pas la même quantité de ressources et comme le stockage est très limité, il ne faut pas s’encombrer avec des ressources inutiles. Alors certes, certain diront que l’on aurait pu utiliser des disques ou autre. Mouais, pas sûr ! En tout cas, en plus d’en imposer et d’attirer l’œil sur la table, nous, on l’a trouvé très utile et au cœur du jeu.
Après, il a un petit côté sympa pour les uns mais pénible pour d’autres c’est de ne pas voir ce qui se trouve sur les autres faces de la pagode avant de la tourner.
C’est sympa pour certain car cela amène une dose de mémorisation (car on sait au départ, comment sont constituées les faces) mais c’est pénible pour d’autres  car il faut sans cesse regarder autour de la Pagode pour voir quelle quantité on obtient pour telle ressource en tournant dans tel ou tel sens (ce n’est pas noté dans la règle que c’est interdit).
La gestion des Ressources (surtout la collecte en fait) est la partie du jeu qui demandera le plus d’efforts. En effet, comme on est très limité sur notre tuile de planification (4 espaces seulement), l’espace vient très vite à manquer.
Il faut alors bien réfléchir à quelle carte posée lorsque l’on fait l’action "Pivoter/collecter" pour être sûr d’obtenir les Ressources que l’on désire car ATTENTION, une fois sa tuile remplie, on DOIT stopper notre récolte même si les ressources d’après nous intéressaient.
Exemple : Obtenir 3 pierres peut sembler génial mais si aucune de nos cartes "fondations" n'a réellement besoin de pierre, on vient alors de gaspiller 75% de l'espace sur notre tuile.
Donc, malgré l’aspect "léger", il y a en fait beaucoup de décisions et de choix à faire dans ce Jardins d’Orient.
Le dernier aspect tactique du jeu vient du choix des cartes panoramiques que l’on veut réaliser.

Est-il préférable de faire un panorama court avec seulement 2 cartes qui  apportera peu de points sur les pistes de score mais rapportera rapidement une tuile bonus ?  Ou peut-être est-il mieux d’opter pour les panoramas plus grands qui prendront beaucoup plus de tours avant d’être terminer, mais qui sont beaucoup plus lucratifs en ce qui concerne la piste de score ?

Là encore, des décisions à prendre.
Et tout ceci, on le décide lors de la phase de remise à 5 cartes de notre main qui est une partie très mais alors très importante du jeu.

De quoi ai-je besoin pour mon prochain tour ? D’un paysage précis ? D’une carte avec une ressource joker ? Un mouvement de pagode précis ? Une couleur et/ou une position de paysage précise ?

Bref, des choix cruciaux lors de cette phase.
Petit bémol cependant, autant le jeu est très fluide à 2 joueurs autant à 3 et pire à 4, il devient un peu long. En effet, comme la Pagode n’arrête pas de bouger/tourner entre 2 de ses tours, on peut tenter de prévoir ses coups pendant le tour des autres mais quand reviendra son tour la position de la Pagode remet souvent tout en question donc il faut tout revoir et ça prend du temps.
La phase de choix de cartes en fin de tour est aussi assez longue car très importante donc souvent, à la maison, le joueur suivant commençait son tour pendant que le joueur précédent faisait ses choix.

Tric TracLes points qui peuvent plaire :
• Un matériel de qualité (pagode, pions ressources, cartes).
• La magnifique Pagode, un atout indéniable !
• Un thermo au top.
• Les illustrations/les panoramas "zen".
• Un jeu facile d’accès pour un public assez large.
• Une configuration de Pagode différente à chaque partie.
• L’utilisation multi-tâches des cartes.
• Le choix stratégique sur des panoramas courts ou longs.
• Une gestion optimale des ressources (pas de gaspi sinon t’es cuit !)
• Un scoring intéressant avec la possibilité d’éjecter un/des adversaire(s) d’une piste de score.
• Des choix à faire sur l’utilisation des cartes et la gestion des ressources.
• La remise à 5 cartes en main qui est une vraie phase de planification.

Les choses susceptibles de moins plaire :
* Un temps d’attente entre 2 tours qui peut être long.
* Un jeu de ressources assez "classique".
* Un jeu surtout pour 2 ou 3 joueurs.

AU FINAL

Je dirai que Jardins d’Orient est jeu de gestion de ressources moyennement léger avec une utilisation très malines des cartes. En effet, les règles sont simples et faciles à comprendre, uniquement 4 actions possibles (ça va) MAIS c’est aussi un jeu qui demandera un minimum de planification, de réflexion pour être efficace. Ajouter à cela une petite course ou du moins une mise sous pression sur les pistes de scores ainsi qu’un matériel irréprochable ET une magnifique Pagode (tellement cool) et vous obtenez un jeu bien ficelé, zen, joli et qui fait chauffer la tête juste ce qu’il faut.
Donc, si vous recherchez un jeu de gestion de ressources ET gestion de cartes qui ne révolutionne pas le genre mais bien conçu et qui vous mettra au défi de planifier, d’organiser vos ressources (et vos cartes, j’insiste) sans trop surchauffer les méninges, ce Jardins d’Orient est peut-être fait pour vous.

ALORS ET VOUS ?

ARRIVEREZ VOUS A GERER LES RESSOURCES

DE LA PAGODE ?

Tric Trac

C'est vachement beau une pagode, quand même !

Pagodement vôtre,

LudiKev


LudiKev

Comments (16)

Default
morlockbob
morlockbob
ah je me demandais si ludikev officiait encore. Oui!!! Jeu étonnant qui semble enfantin avec son jouet et qui ne l est pas après une paire de tours (!!)
LudiKev
LudiKev
Aaahh, pour le moment j'officie encore...un peu.
Ca ne dépend pas "que" de moi pour la suite, hélas ;-(
La lecture d'un article est visiblement moins "porteuse/intéressante" que la moindre petite vidéo d'un Youtubeur...ou d'une vidéo d'un FaceBookeur...
LudiKev
LudiKev
Et en effet, un jeu bien plus complexe à maitriser qu'il n'y parait ;-)
morlockbob
morlockbob
tu prêches à un convaincu sur la force de l'écrit et de la vidéo. y a plus photo. Faut s'agiter comme un con pour espérer être entendu...un peu dommage, mais les temps changent.
LudiKev
LudiKev
La lecture demande un effort et de la concentration, là où la vidéo est instantanée, sans effort, même en regardant du coin de l'œil et en faisant autre chose (comme regarder une autre vidéo, sur un autre écran par exemple) .
Je me demande encore pourquoi on se casse le C... nous, les enseignants, on continue l enseignement de la lecture et de l écriture puisque de toute façon bientôt tout passera pas les vidéos.
Dexter269
Dexter269
Oh, j'espère que les vidéos ne vont pas l'emporter sur les articles. C'est bien mieux les articles (surtout les tiens qui sont toujours bien détaillés et illustrés par tes soins). Les vidéos, j'accroche pas trop par contre.
bobbylafraise
bobbylafraise
On est d'accord mais les gens lisent de moins en moins car ils savent plus et en plus les vidéos de plus de 25 minutes leurs paraissent trop longues. La loose totale. Accroches-toi mon panda.
LudiKev
LudiKev
Dexter269
Merci, merci 👍😉
LudiKev
LudiKev
Pas de souci la fraise 🍓😉
EvilM.
EvilM.
Alors, pour vous plaire, je vais m'inscrire en faux.

Personnellement je préfère les articles rédigés parce qu'ils sont certes très bien écrit, mais aussi plus facile à survoler !
Je vais directement voir les morceaux qui m'intéresse sans avoir à attendre le débit de paroles du ou de la présentateur/présentatrice.

Rien de telle qu'une belle plume bien mise en page et hop !
C'est vraiment beaucoup plus rapide. Et si les quelques informations rapidement glanées me plaisent, et bien je lis l'article.

Je ne sais pas si mon message vous fera plaisir en cela que je vous avoue lire votre travail en diagonal, mais j'apprécie réellement cette possibilité de lecture en deux temps. Et j'aime beaucoup ce que vous faites.

Bien à vous, et bonne continuation !
morlockbob
morlockbob
ah y a seb dujardin qui fait des videos...a la louche et y parle musique, comme à la maison, pas de lèche...c est reposant
LudiKev
LudiKev
EvilM.
Alors, je ne prends pas du tout mal votre commentaire et cela me fait au contraire très, très plaisir car vous avez totalement compris ma volonté d'organisation de mes articles. Je tente de faire en sorte que toutes les parties (intro-présentation rapide-matériel-mise en place-comment jouer-conclusion perso-points forts/points "faibles") soient facilement identifiables pour justement permettre aux lecteurs d'aller rapidement dans la section qui l'intéresse. De plus, pour ceux habitués à mes articles, je garde la même structure ;-)
Après, une lecture totale c'est du "bonus" mais c'est toujours agréable ;-)
jmguiche
jmguiche
Salut les boomers ! Moi aussi je préfère l’écrit. Pour une explication de règle, la vidéo me semble plus pédagogique, un meilleur complément à la règle du jeu. Pour une présentation rapide, l’écrit, plus condensé, plus facile à survoler si l’intérêt est mineur pour le sujet, dans lequel on peut revenir est beaucoup plus efficace.

Nous devons reconnaître quand même que de nombreux YouTubers ont un indéniable savoir faire. Je ne parle pas des youtubers parlant de jeux, je ne les regarde pratiquement plus, ce que j’ai vu il y a quelques années étaient assez mauvais, dans le rythme, la diction... je parle principalement des vulgarisateurs scientifiques qui font, pour certains, un travail de très haute qualité.
bobbylafraise
bobbylafraise
Wahou, une pagode mimiche dans un jeu à mi-chemin entre Kanagawa et Takenoko. Je veux tester dès que possible.
Paper1
Paper1
Et tokaido ;)
jmguiche
jmguiche
Personnellement, le jouet en carton est la principale raison qui me fera réfléchir à 3 fois avant d’acheter le jeu.