Ici Londres, les cocktails parlent aux français

Par Docteur Mops

Published on Mar 8, 2013 • Lecture 1 min. •  7524 vues

Ici Londres, les cocktails parlent aux français

Roger ! Allume la radio ! Mais pas trop fort si une patrouille passe.

- Frtttkllrr... L'amour est enfant de bohème... je répète...
- C'est bon. On peut y aller. Il sont arrivés !

Vous avez tous vu une telle scène dans les films sur la seconde guerre mondiale. C'est la période où a décidé de nous emmener Charles Chevalier dans ce jeu nommé "Ici Londres".
Certains des joueurs seront des résistants à l'affut de messages codés tandis qu'un autre tiendra le rôle de la Wehrmacht. Ach ! Dommache ! Kontrole !

Le joueur actif est le speaker.
Il tire deux cartes représentant des images. Ce sont les deux concepts qu'il doit faire passer dans son message. Mais attention ! Si les résistants doivent les découvrir, la Wehrmacht ne doit pas les intercepter. Il faut donc être clair mais pas trop.

Au milieu de l'espace de jeu, des cartes résument tous les symboles possibles. La Wehrmacht qui jouera en premier devra désigner un symbole avec le doigt. Si c'est un des symboles à découvrir c'est moche. Les méchants gagnent des points.
En cas d'échecs, les résistants vont essayer de trouver. En cas de réussite, le résistant marque 1 point et le speaker aussi.

Voyons voir un peu comment cela fonctionne concrètement. Le speaker tire les cartes "Cœur" et "Livre". Après réflexion de pas longtemps, son message est le suivant : "Ici Londres, les français parlent aux français. Il adorait ses kilos. Je répète : Il adorait ses kilos !"

Prenons un autre exemple avec "Cloche" et "clé". Le message pourrais être : "Pâques donnera la solution".

Default

Le jeu "chacun son tour" n'est qu'une des méthodes de jeux proposées. D'autres variantes sont offertes comme le "tous en même temps" ou la résolution en temps limité. De quoi corser le jeu au besoin.

"Ici Londres" se positionne sans aucun doute comme un "Dixit" like. Une sensation encore renforcée par les jolies illustrations naïves de Laure Mascarello (première entrée sur Tric Trac).

Et le jeu sortira quand ? Eh ! Bien ! Le 18 juin. Forcément...

Serez-vous sur la même longueur d'onde que vos partenaires ?

"Ici Londres"
Un jeu de Charles Chevallier
Illustré par Laure Mascarello
Publié chez Cocktail Games
Pour 3 à 6 joueurs dès 8 ans
Tout public
Durée : 20 min
Disponible le 18 juin 2013 dans les 10€


Docteur Mops

Comments (9)

Default
Than
Than

J'ai eu l'occasion d'y jouer à Cannes, c'est un très bon jeu qui demande imagination et agilité d'esprit. Le mode "tous ensemble" vire vite à la mêlée générale dans les éclats de rire.

Les illustrations sont superbes

Rodenbach
Rodenbach

Indispensable ne serait-ce que pour le plaisir de scander avec une voix ringarde : "les gaines Lotus qui vous écrasent le plexus".
Un jeu qui m'a l'air à la fois simple, efficace, thématique et résolument LIDJA !

Arbre2vie
Arbre2vie

Mais ça a l'air génial tout ça, les illustrations sont excellentes !
"Je dois me le procurer"

Le Korrigan
Le Korrigan

l'idée est à la fois simple et excellente... j'ai hâte d'y joue!
Bon, après, ce n'est pas pour tout de suite... mais c'est alléchant!

speccy
speccy

Fort sympathique et suffisamment divergent d'autre chose pour se démarquer... Bien joué Charles!

Antemonda
Antemonda

Cela ressemble aussi à du Linq, d'une manière, sauf que ça n'est pas un mot, mais deux illustrations, qui sont quêtés, et que l'on sait qui est dans quel camp - et le camp d'en face n'est constitué d'une seule personne. Plusieurs éléments de divergence donc, mais sont-ils suffisamment majeurs pour ne pas faire doublon ?

prunelles
prunelles

Whouaou, fin et fun en même temps ! J'ai hâte de voir la TT TV ! (Y'en aura une, hein ?)
Illustrations pleines de charme en plus !

deltajordan
deltajordan

Thème original, on retrouve les mécanismes intéressants d'un Linq qui aurait croisé la route d'un Dixit Jinx, ça a l'air pas mal du tout !

Pylou
Pylou

Voilà un thème original. J'aime beaucoup l'illustration de la boite.