Guardians' Chronicles : Super-Renfort !

Guardians' Chronicles : Super-Renfort !
Monsieur Guillaume

Depuis qu’ils travaillaient en équipe, rien ne semblait plus devoir les arrêter… Iron Turtle avait démoli les gardes et détruit la porte blindée et Nuke entrait dans la zone contaminée démolie pour récupérer l’uranium enrichi qu’ils étaient venus voler ;

Pourtant, qui aurait cru qu’une entente pourrait exister entre l’ex-catcheur cubain, l’ex-écoterroriste polonais et l’ex-braqueuse américaine ? Terror Trio était leur nom et Héléna, plus connu sous le nom de Voltage n’attendait plus que l’intervention de la Liberty Patrol pour déchainer sa haine contre sa Némésis : Super Nova… elle allait lui faire cracher autre chose que des flammes…

Default

Guardians' Chronicles, le jeu de super-héros signé Frédérick Condette, édité par The Red Joker (avec le « e » à l’envers, en vrai), sa propre maison d’édition, et distribué par Iello voit arriver ses premières extensions. L’univers s’enrichit donc, tout au long de cette année, de trois extensions, de nouveaux super-vilains, tuiles, scénarios… et de héros aussi pour remettre tout ça dans l’ordre… enfin, normalement !

Toutes ces extensions sont dans le même format : une belle boite contenant les figurines et les cartes qui s’y rapportent ; de nouvelles tuiles de terrains double-face ; de nouveaux scénarios et les gros titres qui s’y rapportent. Alors desserrez les poings, enclencher vos supers sens, c’est parti pour l’exploration.

Default

La première extension "Terror Trio" apporte une nouvelle menace à laquelle devront faire face nos héros. Mais, à la différence du professeur Skarov et ses sbires, c’est bien une équipe complète de super-vilains qui débarque : Voltage, Nuke et Iron Turtle, équipe formée sous l’impulsion de l’énigmatique organisation « L’ordre du Griffon ». Et il va y avoir du défi :

Default

De la plus petite au plus gros : Voltage, Nuke et Iron Turtle...

Voltage balance son électricité à tout va, touchant tous les personnages sur une tuile. Son corps n’étant qu’énergie, il faut qu’au moins un dé affiche POW sur le résultat d’une attaque pour qu’elle soit effective.

Nuke, son truc, c’est la radioactivité qui déborde de son corps. Qu’on l’attaque ou qu’il attaque (à distance), il y a une chance que les héros s’en sortent affaiblis et doivent défausser une carte de leur main.

Enfin, l’indestructible Iron Turtle (dont le vert et le nom n’est pas sans rappelé quelqu’un d’autre) est une armoire blindée catégorie XXL en titane : le couple 5 en Force et 7 en Défense en fait le bourrin ultime actuelle. Sa résistance est sans commune mesure : il ne peut prendre qu’un seul dégât par attaque. A l'autre bout du poing, il peut coller deux dégâts sur une seule attaque.

Avec pas moins de 4 tuiles recto-verso contenant de la lave et de la glace, ainsi que 5 nouveaux scénarios et 3 gros titres… il serait étonnant que ça ne fasse ni chaud ni froid aux amateurs !

Arrivée prévue dans ce premier trimestre 2015

Default

Default

La Liberty Patrol vous ennuie ? Quelque chose d’un peu plus discret vous siérait ? La "Night Squad" est faite pour vous. Retrouver le Lieutenant Bigfoot, Quickshot, Armor et Night Vigilante, que ce soit dans leur version Rookie, Super-Héros ou Vétéran. Ils sont accompagnés bien sûr de leurs 8 cartes «Pouvoir », ainsi que les deux cartes Rookie et les deux cartes Vétéran. 5 scénarios et 5 gros titres accompagneront les 2 nouvelles tuiles présentes également dans cette deuxième extension.

Lieutenant Bigfoot est un allié qui, en plus d’être un combattant plus que respectable, fort et agile, permet à ses collègues de récupérer des cartes pouvoir, ce qui est toujours ça de gagner avant de jouer une carte faiblesse.

Armor, bien que moins rapide que Bigfoot est tout aussi apte au combat grâce à son armure de haute technologie. Armure qu’il peut rebooter pour lui-même récupérer une carte pouvoir… Bon, bien sûr, il faut rebooter dans un coin tranquille parce que, pendant ce temps, il ne peut faire grand chose.

Default

L’archère du groupe a pour nom Quickshot. Son nom est tout un programme. Il sera d’autant plus difficile de l’atteindre que toutes ses attaques sont des attaques à distance. Elle peut même s’embusquer et tirer au moment où un adversaire entre dans la pièce, sans compter nombre de ses cartes pouvoirs qui lui permettent de magnifiques tirs.

Enfin, le malin du groupe est particulier à plus d’un titre. D’un part, Night Vigilante n’a pas réellement de super-pouvoirs mais bénéficie d’un entrainement intensif en close-combat et sa pugnacité fait qu’un jet de caractéristique ne lui résiste jamais bien longtemps.

Voilà, si vous êtes plutôt nuit que jour, ce squad vous tendra les bras normalement à partir du deuxième trimestre 2015

Default

Enfin, et pour finir, une dernière vague (et le terme n’est pas là par hasard) car voici Namor Aquarion, le "True King of Atlantis"… Première particularité, Aquarion a la double nationalité : lieutenant et maître vilain… voilà de quoi envisager de nouvelles combinaisons dans vos scénarios. Deuxième particularité, il risque de gentiment dérouiller du héros avec un impressionnant 4 en vie, 5 en attaque et 6 en défense... outch ! Avec le petit Aqua, ne rions pas !

Default

Bien sûr, ce dernier n’arrive pas seul car deux nouvelles troupes, deux nouveaux sbires font leur apparition : Les Aqua-warriors attaquent à distance là où les Aqua-furies, en plus d’user de leur charme pour faire perdre de l’efficacité aux attaques qui les ciblent, sont plutôt spécialisées en corps-à-corps (… Tu m’étonnes). Bien sûr, venant du royaume des océans, ils deviennent tous plus redoutables lorsqu’ils sont en contact de l’eau. Et ça, ça tombe bien car les trois nouvelles tuiles ont tout de la Marina ! Avec ces 11 nouvelles figurines, s’en viendront 5 scénarios et 3 gros titres.

Cette troisième extension aquatique s’en viendra au troisième trimestre 2015… en fonction des productions et des bateaux.

Default

Il reste à expliquer qu’aucunes de ces extensions ne vient bouleverser les règles établies par la première boite de Guardians’ Chronicles. Seules les nouvelles tuiles viennent avec une règle particulière, que ce soit pour les pièges ou autres. De plus, tous ces éléments pourront être mélangés au choix des joueurs pour monter l'équipe de héros, ou de vilains, ou de pièges répondant à leur plan machiavélique... gniark gniark gniark !

Monsieur Frederick Condette nous déclarait que l'année 2014 avait été un "moment délicat" avec plusieurs difficultés comme des retards de production, de transports et de livrets défectueux qu'il aura fallu refaire. En comparaison, la production de ces extensions s'avère être une "partie de plaisir". De plus, les joueurs qui sont passés par le kickstarter recevront ses trois extensions en même temps et au plus tôt. Le jeu est maintenant entre les mains des joueurs et c'est à eux de faire son avenir !

Default

Maintenant que vous savez tout ça, il vous reste la possibilité d'en apprendre encore davantage en visitant le site de Guardians' Chronicles. En plus des biographies et autres éléments de l'univers du jeu, vous trouverez une nouvelle campagne jouable avec la boite de base. Skarov, ne s'avouant jamais vaincu, a réussi à enlever un des membres de la Liberty Patrol... le problème est qu'il ne s'arrêtera pas là : entre prélèvement de super-ADN et clonage de super-héros, il faudra oser détruire celui ou celle qui ressemble tant à un être cher.

► un clic et hop, la campagne en trois actes est à vous !

Default


Guardians Chronicles
Un jeu de Frédérick Condette
Illustré par Louis
Publié par The Red Joker
2 à 5 joueurs
A partir de 14 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 120 minutes
Prix: 65,00 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (1)

Default
MasterZao
MasterZao

Cher Monsieur Guillaume,

Je ne lirais vos news rien que pour les petits textes d'ambiances servant à introduire le sujet.

Vous avez le don de plonger vos lecteurs dans le bain ! On en aimerait presque tous les jeux, même ceux qui nous laisse de marbre habituellement.

Merci et continuez comme ça !