Zorriep

GODS' Gambit

GODS' Gambit

Default

Gods' Gambit est le dernier jeu de Seiji Kanai. Illsutré par Kouji Ogata et édité par Switch Games, il est uniquement disponible au Japon pour le moment. A noter qu'une campagne Kickstarter vient de s'achever pour une version anglaise.

Dans Gods' Gambit, vous incarnez des dieux déchus qui vont devoir résoudre des problèmes et faire le bien dans le monde pour espérer retourner au paradis.

Jeu de cartes pour 2 à 6 joueurs à partir de 10 ans pour des parties de 20mn, Gods' Gambit est un jeu de défausse reprenant la mécanique du Uno.

Default Default Default

Votre objectif est donc d'être le premier à vous débarasser de vos cartes pour éviter de marquer des points négatifs. A la fin de 3 manches, celui avec le moins de points remporte la partie.

Pour cela , à votre tour de jeu, vous devez effectuer une des deux actions suivantes (vous ne pouvez pas passer) : jouer une carte ou piocher une carte.

Lorsque vous jouez une carte vous pouvez soit résoudre une quête, ce qui revient à la défausser sur la pile, soit demander l'aide d'un apôtre. Dans ce second cas, vous la posez devant vous et appliquez son effet (qui est souvent de pourir le jeu de ses adversaires en leur faisant piocher des cartes supplémentaires ou en leur donnant des cartes de forte valeur).

Pour défausser une carte sur la pile, ou la poser devant soit il faut que celle-ci ait la même couleur ou la même valeur que la carte supérieur de la pile. A savoir que toute les cartes posées devant vous, compteront en négatif en fin de manche.

Si vous ne désirez pas ou ne pouvez pas jouer de carte, vous êtes obligé d'en piocher une. Après quoi, vous avez encore la possibilité de jouer ou non une carte.

Default Default Default

A votre disposition, 72 cartes standards de valeur 1-9 en double dans 4 couleurs (rouge, bleu, noir, blanc), mais également 17 cartes jokers représentant le bien, et 7 cartes jokers représentants le mal. La particularité de ces dernières étant qu'elles ne peuvent pas être défaussées et sont donc obligatoirement posées devant soit.

La manche prenant fin, lorsqu'un joueur pose/défausse sa dernière carte ou que la 4ème carte messager est piochée. Tous les joueurs, à l'exception de celui qui termine la manche, additionnent alors les valeurs des cartes de leur main, ainsi que des cartes posées devant eux.

Un petit jeu de défausse sympathique et fluide, une fois que l'on connait les différents effets (surtout quand ceux-ci sont écrits en japonais). Ceux qui aime le Uno apprécieront également Gods' Gambit. Les autres risquent de ne pas y trouver leur compte malgré l'ajout d'effets.


Gods' Gambit
Un jeu de Seiji Kanai
Illustré par Kouji Ogata
Publié par Switch Games
2 à 6 joueurs
A partir de 10 ans
Langue de la règle: Anglaise
Durée: 20 minutes
Prix: Non renseigné


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Gods' Gambit
Gods' Gambit
Par Seiji Kanai
Illustré par Kouji Ogata
2-6 10+ 20´

Comments (7)

Default
Izobretenik
Izobretenik

@morlockbob

oui, c'est vrai. Mais je n'y arrive pas :)

Merci à toi, Zorriep, pour cet article. Je me suis contenté d'informer les TTistes du forum qui suivaient le projet KS mais ton article permet à ceux qui aiment les jeux de Seiji d'en savoir plus. Je ne vois le jeu être édité en dehors du KS, surtout lorsqu'il aura des notes sur BGG.

morlockbob
morlockbob

@izo

parler des "mauvais" jeux, est pour ma part, aussi important que de parler des bons. ça peut éviter certaines déconvenues ... l'article de zorriep + ton commentaire permettent de mieux cerner le "produit". c est déjà beaucoup.

Zorriep
Zorriep

Les points sont "négatifs" dans la forme car il faut éviter d'en avoir pour gagner.

Zemeckis
Zemeckis

"Votre objectif est donc d'être le premier à vous débarasser de vos cartes pour éviter de marquer des points négatifs. A la fin de 3 manches, celui avec le moins de points remporte la partie."

C'est contradictoire. Pour remporter la partie, il faut avoir le moins de points possible. Les points négatifs devraient donc être une bonne chose, et donc à ne pas éviter, puisqu'ils sont négatifs et font donc baisser le score.

Izobretenik
Izobretenik

Malheureusement, Seiji n'a pas vraiment réussi, selon moi, à renouveler avec originalité et intérêt le concept du UNO. Ce n'est pas pour rien s'il n'a finalement pas trouvé d'éditeurs pour faire publier son jeu. Le projet Kickstarter étant lancé par Arclight, un des plus gros éditeurs japonais, via un Américain basé à Tokyo, montre que le jeu n'a pas suscité de véritable intérêt auprès de l'éternel interlocuteur privilégié, AEG.

Il faut dire que le jeu n'est pas particulièrement intéressant et que son prix est exagéré. Un ami m'a expliqué qu'il visait un public plus familial... Je ne crois pas non plus à cet argument, surtout compte-tenu du vocabulaire employé sur les cartes. Mélange de mots religieux, de personnages mythologiques, etc, je crains que les familles ne s'intéressent ni de près ni de loin au jeu.

Pour ma part, après l'avoir acheté, et revendu dans la foulée, je ne voyais pas trop l'intérêt d'écrire un article sur le jeu. Il y a tellement d'autres jeux plus intéressants venus ces derniers mois du Japon...

Tout ce que j'espère, c'est que les participants au projet Kickstarter ne se sentent pas floués par cette resucée d'UNO, version Love Letter (les mots 魔術師、僧侶, etc, sont souvent employés dans ses jeux, et notamment dans la version originale de LL).

Bref, un jeu à oublier pour moi. Autant jouer à UNO et économiser ses 35 euros pour autre chose.

morlockbob
morlockbob

"Ceux qui aime le Uno apprécieront également Gods' Gambit. Les autres risquent de ne pas y trouver leur compte malgré l'ajout d'effets."

une conclusion on ne peut plus juste

Mister_disto
Mister_disto

faut qu'ça sorte en français...ça à l'air top!