Docteur Mops

Goblins Inc. ou les combats de robots à la maison

Goblins Inc. ou les combats de robots à la maison

À mi chemin entre le Gremlin et l'Orque balèze des épaules, le gobelin fait office de petite teigne verte dans l'imagerie rôliste.

Dans ce "Goblins Inc." qui nous vient de Tchéquie, on retrouve les influences de l'univers de Games Workshop pour rester dans un domaine bien connu des gamers mais le bonheur jouissif c'est d'y voir un David Cochard s'éclater à donner son interprétation de ce monde grotesque et méchant avec des gobelins vicelards et tout en nez. Un peu comme certains membres de Tric Trac finalement...

Le big boss verdâtre commence un peu à sentir le sapin et il a décidé de partir à la retraite à la fin de l'année (je parle du scénario du jeu pas de Tric Trac...) et comme c'est un sagouin de première, il propose à tous les employés de la fabrique de Dreadnoughts (des robots de combats géants) de prendre sa suite en s'affrontant dans un tournoi de bagarre totale.

Nous sommes ici très loin des robots géants manucurés à la taille mannequin d'Evangelion ou autres marines surdimensionnés de chez Bandaï. Ici, nous sommes plutôt dans le gros bidon avec des clous et une tronçonneuse.

De fait, vous allez incarner une teigne verte à la tête d'une petite équipe d'ouvriers pour construire, dans un premier temps, votre robot et puis rentrer dans l'arène pour tenter d'aller poutrer avec violence le robot de l'équipe opposée.

Tous contre tous et chacun pour soi !

Parce qu'il y a des équipes oui ! Obligé quand on est petit, vert et moche. Mieux vaut se mettre en bande.
"Goblins Inc." est un jeu collaboratif.
Le jeu se pratique par équipes de 2. Sauf si vous n'êtes pas quatre mais après c'est votre vie...

Non ! On ne choisit pas avec qui on va jouer. Ce n'est pas comme si c'était vraiment de l'entraide vous savez ? D'autant qu'à la fin, ce n'est pas l'équipe qui gagne mais un seul sale petit gob.
Manquerait plus qu'il y ait deux chefs !

Les plans ! Il faut des plans !

Votre robot c'est un plateau de jeu de 5 cases sur 5 qui pourra recevoir des tuiles de construction façon dominos.
En début de partie, on tire aléatoirement une carte projet, valable pour les deux camps.
Celle-ci représente des cases interdites de construction ce qui donnera des différences entre chaque partie. Ces interdictions rendront la construction plus ou moins aisée.

Mes plans secrets à moi que j'ai...

Vous allez recevoir également quelques cartes Objectif Secret. Vous en choisirez 4. Ces objectif vous permettront (ou pas) de gagner des points de victoire à la fin du combat et ils vont bien entendu influencer votre façon de construire votre robot. Sauf que c'est secret et votre partenaire n'a pas forcément choisi les mêmes.

On en trouve de trois sortes : les destructifs qui vous feront marquer des points en fonction des destructions occasionnées chez l'adversaire, les défensifs qui vous en feront marquer si vous avez réussi à conserver des tuiles intactes, et enfin des prédictions qui offrent des points pour le résultat du combat.
On peut donc même miser sur sa propre défaite. C'est fourbe.

Default


La construction

Les deux partenaires vont alors chacun leur tour apporter leur contribution à la future machine de guerre.

On commence par piocher 5 tuiles de Construction. On en choisit 3 pour soi et on donne les deux autres à l'équipe adverse. Ensuite on les pose sur le plateau et le partenaire fait de même et ainsi de suite.

Parmi les tuiles vous trouverez des Armes qui font des dégâts donc c'est bien.
Des moteurs qui permettent de bouger donc c'est bien.
Du Blindage qui permet d'encaisser donc c'est bien.
Et du Tuning qui permet d'être trop beau donc c'est bien.

Ok. Les tuiles de Tuning ne servent à rien en combat mais elles ont leur importance dans les Objectifs Secrets car un robot efficace ne saurait être moche non ?

Le placement sur le plateau de jeu est très libre. En gros, il faut qu'un élément en touche un autre. Peu importe par quel bout. C'est du gobelin après tout.
Il faut quand même prendre soin de ne pas coincer son partenaire et lui laisser un maximum de possibilités.
Et pas question de bavarder c'est interdit !

C'est la gueeeeerre !

Après avoir bien bossé, rien de tel qu'une bonne bagarre.
Là encore, les joueurs partenaires vont intervertir les rôles à chaque tour. L'un sera pilote et l'autre Tacticien.

Le Tacticien à sa mémère

Le boulot du Tacticien c'est donc la tactique. Et la tactique est ici représentée par des cartes. Trois exactement.
Chacune vous offrira des bonus pour le tour de combat.
Vous choisissez en secret celle qui vous plait le plus.
Enfin peut-être pas d'ailleurs car c'est plus fin que ça. Vous imaginez bien que sur trois cartes (pas toutes aussi intéressantes) vous avez de grandes chances de choisir la même que l'équipe adverse.
Et donc en cas de choix commun, c'est l'équipe dont le robot comporte le plus de moteurs qui remporte la carte et l'autre rien nada...
Il faudra donc parfois ruser un peu et voir ce que peut convoiter le tacticien adverse.

Default


Y-a-t-il un pilote dans le Dreadnought ?

Quand vous êtes pilote et bien vous pilotez quoi...
Vous aurez un tableau de bord qui vous indiquera :

- 1 Si vous tournez
- 2 quelle face de l'ennemi vous attaquez.

Des fois, on a un côté plus blindé alors c'est mieux que l'ennemi tape par là.
On a aussi parfois un côté plus armé alors c'est mieux de tirer avec.
Comme les deux pilotes choisissent leurs manœuvres en secret, il faudra tenter de deviner où taper pour que cela fasse le plus mal tout en se protégeant au mieux.
Attention, plus vos moteurs seront touchés moins vous aurez de manœuvres.

Feu !

Pour tirer c'est simple ! On jette des dés !
Vous avez une arme bien exposée alors c'est un dé. Vous pouvez ainsi en avoir jusqu'à 5.

Parfois les Tactiques vous offriront d'autres dés de combat ou des relancent ou même des choix.

Les points aux dés ne représentent pas les dégâts mais la localisation d'un dégât.
Souvenez-vous. Chaque côté de plateau fait 5 cases. Et une face des dés est blanche (c'est raté).
Vous attribuez alors chaque dé de dégât à l'emplacement tiré.

La première tuile rencontrée sur cette colonne est détruite. Sauf si elle est blindée car dans ce cas, le blindage saute et la tuile reste.

Au fur et à mesure, on va donc avoir des bouts de robots qui sautent.

De la violence rapide

Un combat de robots c'est une tradition incontournable. Et la tradition dit que les combats durent 4 rounds. Pas plus.
Le combat ne se terminera donc pas forcément par l'élimination totale d'un robot.
Néanmoins cela arrive parfois si les gobelins dans la pièce de contrôle (2 pour chaque joueur) sont tous exterminés où si le robot n'a plus d'armes.

Mais qui a donc vraiment gagné ?

Il s'agit alors de compter les points et c'est assez simple :
- 2 points pour chaque gob perso en vie
- 1 point pour chaque gob de votre partenaire
- X points en fonction de vos cartes objectifs

"Goblins Inc." est un jeu intermédiaire et assez rapide à jouer. Intermédiaire car il propose de petites astuces stratégiques mais qui restent abordables même pour un néophyte.

Les amateurs de bagarre avec des coups de poignards dans le dos apprécieront ce jeu à l'ambiance décalé.

Vous savez tout ou presque.

Ah ! Si ! Juste une dernière chose. Vous saviez que le mot Robot a été inventé par Karel Čapek en Tchécoslovaquie en 1920 ? Et que le mot Robotique nous a été offert par Isaac Asimov en 1942 ? En même temps les gobs s'en moquent des lois de la robotique...

L'explication dans la TiTiTiVi; c'est par là !

"Goblins Inc."
Un jeu de Filip Neduk (non pas Philippe Geluck, lui c'est les chats pas les gobelins)
Illustré par l'énorme David Cochard
Publié chez Iello
Pour 2 à 4 gobelins d'au moins 13 ans
Public : Occasionnels et Connaisseurs
Durée des parties : 45 à 60 min
Disponible le 14 décembre dans les 40€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Goblins, Inc.
Goblins, Inc.
Par Filip Neduk
Illustré par David Cochard
2-4 12+ 90´

Comments (10)

Default
Tarot
Tarot

Y'a pas à dire...vive les TTTV !!

:)

Monsieur Phal

Chère Madame et Cher Monsieur,

L'explication est dans la TTTV...

Z
Z

encore un jeu iello que je vais me prendre !!

on fait comment pour avoir des part chez iello ?

Mattintheweb
Mattintheweb

Non, Ricoco92, ce n'est pas juste ton imagination : l'inspiration est tout à fait assumée de la part de l'auteur, lui-même grand fan de Chvátil.

On retrouve ainsi un jeu avec une phase de préparation et une phase de résolution, ainsi que la construction du robot à base de tuiles.

Mais les différences (à commencer par le jeu en équipes) sont bien plus nombreuses que ces quelques similitudes, et les sensations procurées par les 2 jeux n'ont vraiment rien à voir.

Ricoco92
Ricoco92

C'est moi ou cela sent le Galaxy Trucker (côté mécanique, pour l'illustrateur, j'ai bien compris que c'était le même)...

Jahz
Jahz

Oui en fait y'a un lien dans mon message ci-dessus...

Jahz
Jahz

Hum, les gens s'en moquent des lois de la robotique, en fait ils devraient peut-être pas...

:)

Monsieur Phal

Cher Monsieur Tarot,

Elle est faites... En ligne d'ici quelques jours...

Tarot
Tarot

A quand une Tititivi avec Iello ?!!!

Meeeuuhhh
Meeeuuhhh

Quand il me fut donné l'occasion de voir des gens y jouer, j'ai eu l'impression que les équipes changeaient, n'est-ce pas ceci ?

En tout cas, les gens sus-dits avaient l'air de bien aimer. Faut dire qu'ils avaient de longs nez. Tous.

Etonnant, non ?