Fred Henry dans Casus Belli #13

Par BBE

Published on Feb 6, 2015 • Lecture 1 min. •  2536 vues

Fred Henry dans Casus Belli #13

...Bon d'accord, y'a pas que Fred Henry et le jeu de plateau Conan dans la vie !

Il y a les chats explosifs et... Casus Belli, le 13e numéros actuellement disponible en PDF pour tous les abonnés (et ceux qui s'abonneront avant ce lundi 9 février à 12h -> Paralax ! je m'abonne).

Au menu, comme d'habitude, cette nouvelle version de Casus vous proposera toute l'actualité du jeu de rôle, VF et VO, les critiques des jeux et suppléments sorties récemment, l'étagère du rôliste (critiques et inspis de jeux de société, romans, BD, musique, etc.), des scénarios pour les jeux du moment (dont une grande campagne med-fan "à la française"), deux settings originaux (New York Gigant - quand la mythologie débarque à Big Apple - et D3 - un setting à la "The Wire"), des tonnes d'aides de jeu (Appel de Cthulhu, MJ Only, Mini-aventure, etc.), des strips (Club Casus, Version 3.5) et des interviews (Fred Henry donc, rôliste avant tout, et Jeremy Crawford, Game designer sur Dungeons & Dragons 5e édition).

" Quand tu as douze ans et que tu connais le mot « dextérité », tu es le seul ! "
- Frédéric Henry dans CB#13

256 pages pour les habitués et les rôlistes sur le retour. Le jeu de rôle revient en force, c'est le moment de le rédécouvrir ou de vous y remettre !

Casus Belli #13 sera disponible dans toutes les bonnes boutiques d'ici une bonne dizaine de jours !

Default


BBE
BBE

Comments (2)

Default
BBE
BBE

Merci de ce retour ! Nous essayons désormais de garder la formule puisqu'elle semble plaire, tout en tentant des choses effectivement. Si ça se sent, tant mieux, car c'est bel et bien l'approche choisie ! :)

Erestor
Erestor

J'ai feuilleté virtuellement le pdf et pour l'instant, c'est le Casus que je trouve le plus intéressant sur les intentions avec plein de trucs tentés vraiment sympa (comme D3 et les scénarios courts 90min chrono...).

Bref comme d'hab' j'attends la version papier pour le lire mais je lirais presque le pdf tellement ça me titille.

Et pourtant les précédents, je n'avais rien à redire déjà.