Einauge, une nouvauté signée Kramer et Kiesling

Par 20.100

Published on 12:00 AM • Lecture 1 min.

Einauge, une nouvauté signée Kramer et Kiesling

Les deux noms associés de Kramer et Kiesling réveillent toujours les papilles engourdies du joueur. Ils évoquent un des plus fabuleux duos d'auteurs de jeux, à l'origine de deux Spiel des Jahres, et pas des moindres, "Tikal" et "Torres". Plus de nombreux autres dans la même veine, catégorie "costaud pour joueur". Avec leurs deux dernières productions, "Der Schwarm" et "Cavum", on était d'ailleurs revenu quelques années en arrière, à l'époque de ces titres majeurs.

Mais ces deux compères sont aussi capables de choses plus légères comme ils le prouvent avec "Einauge", un jeu de cartes qui sort chez Amigo et en version française chez Gigamic, une classique histoire de pirates.

Les joueurs doivent, à leur tour, acheter une île, parmi les six proposées à l'achat dans la réserve. L'intérêt, au-delà que c'est obligatoire, est de rapporter de l'argent, des pierres précieuses, des sabres ou des coffres. Rien de palpitant jusque-là. Le truc, c'est qu'en achetant une autre île de la même couleur, on en reçoit à nouveau les gains. Et ce, à chaque fois qu'on en achète une nouvelle.

Une fois l'achat effectué, il est possible de récupérer une deuxième île, sur le plateau, à condition de combattre le Borgne, le vil pirate qui a donné son nom au jeu. Pour le vaincre, il faut dépenser trois pions Sabre, récupérés sur ses îles. Voire plus si l'île a elle-même des sabres.

Enfin, il faut prendre une carte de la réserve et la placer sur le plateau du Borgne. L'éloignant ainsi de la convoitise de ses adversaires. Le jeu se termine une fois arrivé au terme de la pioche. Les sabres restant se convertissent alors en ducats puis les ducats en pierres. Les coffres rapportent alors aussi des pierres, en fonction de leur nombre par couleur. Le plus riche en pierres précieuses gagne alors la partie.

Le jeu est disponible en boutique avec une version française des règles dedans, insérée par les bons soins de Gigamic. La boîte, quant à elle, est bien en allemand.


> La fiche du jeu sur le site de Gigamic

> La règle en français


"Einauge"
un jeu de Wolfgang Kramer et Michael Kiesling
pour 2 à 5 joueurs
édité par Amigo
disponible dans toutes les bonnes boutiques


20.100

Comments (14)

Default
thierry17400
thierry17400

A l'abordage !

Memo
Memo

Ben un peu quand même ; )

Mais c'est la règle. Mais bon, comme j'ai un gros jeu qui sort pour le GAMA et un autre en lice pour NTPSLM alors bon... On ne peut pas tout avoir, snif !!!

speccy
speccy

J'ai un projet en cours qui est trait pour trait celui-ci.

ça m'apprendra à trainer tiens.

Pas trop de regret Memo! si tu savais combien de fois cela me le fait!?? lol!

Ceci dit, le thème des pirates inspire toujours autant de monde et c'est tant mieux!

limp
limp

J'ai joué à un très bon proto pour deux joueurs reprenant un des mécanismes de ce jeu (les cartes qui posées les unes sur les autres cumulent leurs effets) et c'était très bon.

J'espère qu'il sera lui aussi édité...

winforlife
winforlife

Et pour la Belgique des nouvelles ?

Fièvre Du Jeu
Fièvre Du Jeu

Le titre en français est

Le Borgne, prends garde !

Salmanazar
Salmanazar

Je crois qu'il va y avoir concurrence chez les pirates en 2009.

ce jeu-ci, 2 projets de Mr Faidutti sur ce même thème, présentés sur son site et peut être encore d'autres...

Mathilde-Gigamic
Mathilde-Gigamic

C'était effectivement ce qui était prévu mais pour éviter les déceptions je dirai plutôt début de semaine prochaine...

les jeux ont commencé à partir hier vers vos boutiques préférées.

20.100
20.100

Normalement, vu le réseau de diffusion de Gigamic, le jeu doit être dans les boutiques en dur cette semaine.

leonmars
leonmars

Arg!...quelle boutique 20.100? oui je sais on a pas le droit de citer mais on a le droit de savoir! ;0)