Docteur Mops

Eat me if you can : des cochons, une fillette et un loup

Eat me if you can : des cochons, une fillette et un loup

Le salon d’Essen qui se tient chaque année n’est pas un endroit où l’on joue, ni un endroit où l’on achète. Non pas qu’on ne puisse pas faire l’un et l’autre mais pour le premier cas cela relève de l’exploit et pour le second d’un intérêt très limité sauf pour quelques cas de soldes spéciaux dont on ne connaît pas à l’avance la nature.

Alors quoi ? Que va t-on faire à Essen ? Essen on y va pour parler, pour avoir un aperçu des nouveautés de l’année et sentir les flux et reflux du milieu ludique. Mince je suis déjà en train d’écrire mon futur article sur Essen…

Pourquoi donc cette introduction ? D’autant que « Eat me if you can » est un jeu japonais et qu’il a été publié pour la première fois en 2012 ? En fait, il fera parti de la collection Essen 2013 et figurera en bonne place des petits jeux exotiques (du moins pour cette partie du globe ludique) car il a été réédité pour l’occasion.

Petit aperçu donc de cette friandise qui appartient sans conteste à la mouvance du game design minimaliste. « Eat me if you can » serait l’enfant sauvage des « Loups-Garous de Thiercelieux » et de « Skull & Roses ». Voilà qui devrait faire plaisir à messieurs Hervé Marly et Philippe des Pallières.

Vous connaissez le petit chaperon rouge ? Les trois petits cochons aussi ? Ce que vous ne saviez peut-être pas c’est qu’ils étaient voisins. C’est sympa le voisinage sauf que l’une comme les autres sont les mets favoris du loup. Alors une telle concentration de protéines animales ne pouvait qu’attirer le prédateur préféré des enfants.

Dans le jeu, les joueurs vont incarner les personnages chacun leur tour. On trouve trois petits cochons, leur maman, le petit truc rouge et bien entendu l’affreux loup.

Default

Au cours d’une série de manches, chacun va devoir s’efforcer d’optimiser au mieux son personnage pour marquer le plus de points de victoire.

Quoiqu’il arrive, le loup va bouffer les autres personnages. C’est la base. Et par un effet inverse, les autres ne veulent pas du tout se faire boulotter par le loup.

Une fois les personnages distribués au vu et au su de toutes et tous, tous les joueurs sauf celui du loup vont choisir comment ils vont passer la nuit. Il n’y a que deux possibilités : soit dormir et passer une bonne nuit, soit tendre un piège au loup.

Chaque joueur va donc choisir une carte « Bonne nuit » ou une carte « Piège » et la placer (face cachée) avec celle de son personnage.

La nuit tombe et le loup part en chasse. Il doit choisir un des joueurs et attaquer son personnage. Si celui-ci avait décidé de passer une bonne nuit, il sera croqué. Par contre, s’il avait posé un piège, le loup tombe dedans.

Default

Dans le premier cas, le loup gagne autant de points de victoire que la valeur du personnage, dans le second c’est le joueur de la victime qui marque ces points.

Alors quoi ? Mais c’est du hasard complet ?

C’est bien du hasard mais loin d’être complet. D’abord parce que tous les personnages n’ont pas la même valeur. Les petits cochons ne valent qu’1 point, la maman 2 et le délicieux petit chaperon 3.

De plus, tous les joueurs qui ont pris le risque de passer une « Bonne nuit » marquent les points de leurs persos. Ceux qui ont joué un piège mais n’ont pas été attaqué ne marquent rien.

Dès lors, on peut imaginer que le Petit Chaperon sera la cible privilégiée du loup sauf qu’elle le sait donc elle pose un piège mais le loup le sait donc il va attaquer la maman cochon donc le chaperon ne mets pas de piège mais le loup le sait donc il va l’attaquer quand même, à moins qu’il ne joue l’assurance en attaquant un petit cochon à 1 point qui pense que c’est le chaperon ou la maman qui va se faire attaquer mais ils savent que le loup le sait aussi alors….

Et puis Josette est en tête aux points donc elle va penser que le loup va l’attaquer donc elle va jouer un piège sauf que…

Bienvenu dans l’univers impitoyable du double guessing. Je sais que tu sais donc… On peut donc ajouter à la liste des parents de ce jeu asiatique le fameux « Stupide Vautour ». Comme les joueurs vont faire plusieurs tours en s’échangeant les rôles, les stratégies vont se construire en plus sur du méta jeu. L’historique de la partie apportera de l’eau au moulin de la déduction tout comme à celui du bluff. Bien entendu c’est un jeu où l’on cause.

Côté design les amateurs de curiosités ne seront pas déçus. C’est très japonais, très amateur avec plein de caractère et de parti-pris kawaï et tartignole. On adore ou on déteste. Ou alors on s’en fout mais là ça relativise trop mon propos alors je préfère ne pas prendre en compte le ventre mou.

Voilà un joli cadeau à ramener d’Essen non ? Voilà un mini jeu sympa pas cher à faire pour un éditeur occidental. Par contre je vous préviens autant le kawaï tartignole ça garde un côté exotique attendrissant autant le bourrin médiéval-fantastique-zombie ça va commencer à nous sortir par les trous de nez ! Les petits jeux c’est l’espace parfait pour tenter des aventures graphiques qui sortent un peu hors des sentiers battus. En ce sens les « Loups-garous » auraient pu montrer la voie. Meu non ! Les amateurs de jeux ce ne sont rien que des lourdingues qui aiment les filles presque nues avec une grosse épée. Vous êtes vraiment sûrs de ça ?


"Eat me if you can"
un jeu de Kunpu
Illustré par 152°
Publié chez Junichi Sato
Pour 4 à 6 joueurs dès 6 ans
Public : Jeunesse et Casuals
Durée de partie : 15 min
Disponible : quelques boutiques d'imports
Prix : non communiqué


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (8)

Default
RammY
RammY

Si une âme charitable connais un endroit ou se le procurer je suis preneur Merci ^^

kouynemum
kouynemum

@RammY

Il y a un sujet dans le forum pour les précommandes à l'occasion du salon d'Essen : http://www.trictrac.net/forum/viewtopic.php?f=1&t=124770&hilit=Japon+brand

bonhias
bonhias

pareil

si une bonne ame peut me mp une adresse ou on trouve ce party game, je suis preneur ^^

Rodenbach
Rodenbach

Très mignon, et c'est exactement le type de jeu qui manque à ma ludothèque ! *love*

Anyok
Anyok

Es qu'une âme charitable pourrait m'indiquer par mp où est-ce que je dois donner mes sous pour recevoir cette merveille?

yurisu
yurisu

J'étais au Japon le mois dernier.

J'ai déniché un magasin de jeu de société (grâce à Tric Trac) et ce jeu était dans leurs favoris.

Pas essayer (j'ai testé autres choses) mais ça à l'air bien.

KONG704
KONG704

Testez et approuvez :) ;)

Zoondo
Zoondo

J'achète!!!