20.100

Du sang frais !

Du sang frais !

Depuis quelques jours, un deuxième teaser est apparu sur "Carpathes", le jeu de cartes sur les vampires, oeuvre de Régis Moranzoni et Thomas Hubert; qui devrait sortir en octobre. De quoi mettre le sang à la bouche des tous les amateurs de "Vampire : the eternal struggle", "True Blood" et autres "Entretien avec un Vampire".

Mais si on leur explique plus précisément comment va fonctionner le jeu, y en a qui vont carrément avoir les dents qui vont rayer le parquet. Tant pis pour eux ! Comme nous le disions la première fois où nous avons parlé du jeu, Carpathes est un jeu de cartes où chaque joueur se met dans la peau blanchâtre d'un vampire. Son but est d'arriver à dominer tous ses adversaires, d'en faire ses esclaves. Cette idée, qui fait la richesse et l'intérêt du jeu fait qu'il sera bien plus intéressant d'y jouer à cinq qu'à trois.

L'élément central du jeu, ce sont les doses de sang. Au départ, chaque joueur démarre avec un total de 100 points. Total qu'il va falloir gérer au mieux car, en s'affaiblissant, au fur et à mesure de la partie, on se met en position d'être dominé par un adversaire. A son tour, un joueur peut réaliser plusieurs actions qui demandent à chaque fois des doses de sang. Heureusement, un joueur n'est pas obligé de piocher dans ses réserves. Il peut aussi utiliser des cartes Humains qui sont de très bonnes réserves de sang frais. Ainsi, il est possible de bénéficier d'un pouvoir spécial pour la durée de la partie, d'aider ou d'attaquer un adversaire. Cette dernière option est bien entendu prépondérante puisqu'il faut réussir à affaiblir ses adversaires.

Lorsqu'un vampire n'a plus que 20 points de doses de sang, un autre peut le dominer. Ce dernier doit alors payer 10 doses directement de sa propre réserve sans se retrouver lui-même en position d'être dominé. Le maître peut alors obliger son esclave à travailler pour lui en attaquant un adversaire ou en le nourrissant. Mais plus un vampire réalise des actions pour son maître, plus il se rapproche de sa liberté...

Le but du jeu est d'être le maître de tous les autres vampires. Pour cela, par exemple, il suffit de dominer un vampire qui a déjà plusieurs esclaves. Pas besoin de les dominer tous directement. Il est donc déjà possible d'imaginer les conséquences que cela peut avoir en termes de jeu. Un vampire qui s'est affaibli pour en dominer d'autres risque de se faire piéger au dernier moment par un autre et lui permettre d'emporter la partie. En se sentant pris au piège, il est possible de libérer un de ses esclaves après l'avoir forcé à se nourrir pour se protéger d'un troisième. Cela peut amener à de multiples rebondissements au cours d'une partie qui dure en moyenne un peu moins d'une heure.

Encore quelques semaines de patience pour avoir "Carpathes" dans ses mains. Mais ce n'est rien par rapport à l'éternité.


> Le deuxième teaser de Carpathes sur Youtube

> Le premier teaser sur Youtube

> Le site de Try Editions


"Carpathes"
un jeu de Régis Moranzoni et Thomas Hubert
pour 2 à 5 joueurs
édité par Try Editions
disponible fin 2009

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (7)

Default
sgtgorilla
sgtgorilla

Juste une erreur sur le nom de l'album à priori(le titre et l'auteur sont bons) : c'est plutôt "The divine conspiracy"

Woodian
Woodian

Les dessins sont magnifiques...

knackyboule
knackyboule

Et bein ça m'intéresse beaucoup ces histoires de domination, de maître et d'esclave (non ce n'est pas lié à ma vie sexuelle). Hop, un jeu de plus à suivre de près.

bilbuz
bilbuz

Paye ton Pieux et tes gouzes!!!

Hate d'en savoir plus

Grrr les teases ont bien marche!!

Jokari
Jokari

Un gigantissime bravo à :

- Régis et Thomas qui ont réussi à finaliser ce projet dont j'ai découvert le proto il y a plus de 2 ans (et tout ça a bien évolué !)

- Yves qui se fait plaisir et nous fait plaisir en ajoutant un 2ème jeu au catalogue de Try Editions

- à Magali et Alexandre, les illustrateurs, qui ont fait un travail graphique monstrueux pour ce jeu...

PS pour Régis : heureusement que tu n'as pas laissé Thomas fabriquer le matériel du jeu ;)

Malou
Malou

Comme quoi "patience et longueur de temps font plus que force ni que rage".

Après un long périple de jeux auto-édités, voici Thomas et Régis sous les feux de la rampe après Sauve qui poux.

Très bon thème en tout cas, on est impatient d'en voir plus.

powerwis
powerwis

je sens que ça va être de la bombe ce jeu !!!